Social/syndicats

  • Que vaut la « réalité » économique face à la réalité de la détresse humaine ?

    Jeunes FGTB Liège-Huy-Waremme 15 octobre 2013

    Alain Vigneron, sidérurgiste liégeois de 45 ans, s’est suicidé en laissant une lettre d’adieu poignante où il accuse le patron d’Arcelor : "Mittal m’a tout repris : la fierté, la politesse et le courage de me battre pour ma famille". Il y interpelle directement les autorités politiques : "allez-vous enfin sauver les milliers d’emplois des familles qui en valent la peine ?". Lettre qu’il conclut par un "Merci à tous les battants." Nous saluons la mémoire de ce travailleur, victime de l’"horreur économique" capitaliste, et exprimons toute notre solidarité à ses proches et à ses collègues. Ce drame - cet assassinat en réalité - ne doit pas rester impuni et sans lendemain. C’est un appel aux consciences et à (...)

  • « Ils trichent ! » Fraude sociale : Mythes et réalités

    Denis Desbonnet, Equipes Populaires, PAC 14 octobre 2013

    Nous reproduisons ici, dans sa version approfondie, un double argumentaire répondant à deux des clichés les plus « populaires » concernant les chômeurs. Ils ont été rédigés par notre camarade Denis Desbonnet et ont servi de base à divers encadrés figurant dans un journal gratuit distribué à des dizaines de milliers d’exemplaires le 24 septembre dernier dans les grandes gares francophones du pays.
    Lequel, alternant sur vingt pages témoignages de sans emploi, analyses et démolition des préjugés les plus répandus, est une vraie mine d’informations... et de contre-information, une arme de « désintox » massive pour contrer l’offensive idéologique haineuse et le matraquage patronal et libéral (mais pas (...)

  • Gelons les profits, pas les salaires !

    Zin TV 6 octobre 2013

    Au nom de la sacro-sainte compétitivité, le gouvernement veut bloquer les salaires en 2013-14, et modifier la loi de 1996 sur la compétitivité pour prolonger ce blocage au delà de 2014. Les Comités action contre l’austérité en Europe organisaient une manifestation contre cette réforme, avec la participation de différents syndicats.

  • Statut cohabitant, pauvreté et droit au logement

    Denis Desbonnet 6 octobre 2013

    Le statut cohabitant, avec le taux d’allocation réduit (quasi de moitié) qu’il implique - voire la suppression pure et simple de celle-ci au-delà d’un certain plafond de revenus cumulés -, se retrouve dans les deux régimes de la Protection Sociale en Belgique. A savoir la Sécurité Sociale, où elle est surtout de rigueur dans l’assurance chômage, et d’autre part l’Aide Sociale (devenue « l’Action Sociale » depuis la réforme de 2002) dispensée par les CPAS.
    Or, de l’avis largement partagé par de nombreux observateurs et acteurs du secteur social, une des causes principales de la précarité, et même de la misère absolue, d’une fraction toujours croissante de la population tient au montant tout à fait (...)

  • Maggie De Block : Un concours aussi honteux que surréaliste

    Denis Desbonnet 29 septembre 2013

    « Mets fin à la pauvreté infantile, c’est ce qu’on attend de toi, ni plus ni moins » (sic). Tel est le « le défi » de Maggie De Block lancé aux enfants et à leurs écoles ! Le 28 mars dernier, lors de la Journée Ouverte de la « Plate-Forme belge contre la pauvreté et l’exclusion sociale », la Ministre de « l’Intégration Sociale » dévoilait en grandes pompes un des axes prioritaires de sa politique : la lutte contre la pauvreté infantile. Elle y annonçait même qu’elle ne visait pas moins que son « élimination » (excusez du peu), au terme d’un « master-plan » lancé à grand renfort de publicité .
    Un (...)

  • Grève de 48h chez Caterpillar Gosselies

    Collectif Krasnyi 25 septembre 2013

    Après des débrayages spontanés dans les ateliers jeudi passé, les délégations syndicales ont appelé à 48h de grève dès vendredi matin. Ce lundi 23 septembre, les travailleurs se sont donc mobilisés devant les portes de l’entreprise pour rappeler leur opposition aux 1400 licenciements que la direction veut imposer.

  • Enseignement : La manifestation était bienvenue, les déclarations syndicales nettement moins

    Jean Peltier 22 septembre 2013

    200 travailleurs de l’enseignement ont manifesté jeudi à Bruxelles pour protester contre un projet d’économie visant le réseau officiel. Une mobilisation de ce genre, à peine une semaine après la rentrée scolaire, est de bon augure. Sauf que les déclarations syndicales entendues à cette occasion ont franchement de quoi inquiéter.
    Pour comprendre l’inquiétude du personnel administratif et ouvrier de l’enseignement de la Communauté française – c’est ce segment-là qui était rassemblé, à l’appel de la CGSP, sous les fenêtres du cabinet de Marie-Martine Schyns, la nouvelle Ministre (CDH) de l’Enseignement – il faut faire un bond dans le temps qui nous ramène douze ans en arrière.
    Donations, subventions... et (...)

  • ACV et port du voile : réponse de la JOC-Bruxelles

    JOC Bruxelles 20 septembre 2013

    La JOC Bruxelles désapprouve fermement la position prise sur le port du voile dans les services publics par Rudi De Coster au nom de la centrale service publique de l’ACV bruxelles. La position dela JOC bxl sur la question est claire, chacun doit pouvoir disposer de son corps comme il l’entend. Nous sommes très inquiets de l’utilisation par une des composantes du mouvement de l’argument de « neutralité » qui a pour conséquence de diviser les travailleurs.
    Nous pensons que le mouvement doit organiser les travailleurs dans l’unité face à ceux qui veulent leur dérober des parts toujours plus importantes du fruit de leur travail. L’histoire du mouvement ouvrier et des syndicats est celle de la (...)

  • Politique et indépendance syndicale : 8 questions en relation avec l’Appel du 1er mai 2012

    FGTB Charleroi 19 septembre 2013

    La FGTB-Charleroi Sud-Hainaut vient de publier une petite brochure autour de son initiative lancée le 1er Mai 2012 en faveur d’une alternative politique anticapitaliste. Sous forme de 8 questions et réponses, elle y précise le sens de son action. Vous pouvez vous procurer la brochure en téléphonant à la FGTB de Charleroi au 071/64.12.62. (Avanti4.be)
    1 : Le syndicat peut-il s’occuper de politique ?
    Oui. Non seulement il le peut, mais il le doit. Notre FGTB défend un projet de société sans classes. Défini à grands traits dans notre Déclaration de principes, ce projet est incompatible avec le capitalisme. Sa réalisation implique l’abolition de ce système et son remplacement par un autre, socialiste et (...)

  • Lutte contre la « fraude sociale » : La chasse aux pauvres redouble d’intensité

    Denis Desbonnet 19 septembre 2013

    Le 28 mars dernier, le SPP-Intégration Sociale convoquait la « Plate-Forme contre la pauvreté et l’exclusion sociale » (1), pour lui présenter le « Paquet d’Investissement Social » (2), censé incarner le volet « social » de la « Stratégie 2020 » (3) de l’Union Européenne. Le paradoxe le plus éclatant de cette journée, comme son nom l’indique dédiée en principe à la lutte contre l’exclusion, fut qu’un des axes principaux qui s’en est dégagé n’est autre que... la lutte contre la « Fraude Sociale », annonçant une traque contre les « abus » et donc la multiplication des exclusions consécutives d’allocataires de CPAS ! Un comble et tout un programme...
    D’entrée de jeu, Maggy De Block a largement consacré son discours (...)