Social/syndicats

  • Le statut d’artiste ou la chair à canon

    Conseildead, Romain David 20 décembre 2013

    Voilà donc un nouvel arrêté royal en guise de Bonne Année 2014, qui est sur le point d’être signé afin de réformer le statut d’artiste. Cette réforme réduit drastiquement l’accès au chômage et à la protection de l’intermittence. Les techniciens du spectacle seront désormais exclus de tout régime particulier. Ils tomberont les premiers. Les jeunes artistes, fraîchement sortis des écoles, tomberont avec eux. Si cette réforme est signée, nos écoles d’art enverront sur le marché de l’emploi des milliers de lauréats comme de la chair à canon sur un champ de bataille. On se félicitera surement, en haut lieu, de l’économie engendrée par cette mesure raisonnable et de ce que cela signifie : la disparition totale et (...)

  • « Sales fouteurs de merde ». A propos d’une brochure de la FGTB

    Jean Peltier 16 décembre 2013

    Cette accroche vigoureuse n’est pas de la rédaction d’Avanti (nous sommes bien trop polis pour cela !). C’est par contre le titre d’une brochure que la FGTB a publiée il y a quelques mois afin de donner, à travers une dizaine de portraits de délégué-e-s et militant-e-s, un autre visage aux syndicalistes que celui des "sales fouteurs de merde" si souvent dénoncés à l’occasion de grèves et d’actions. Mais cette brochure est aussi l’occasion pour les numéros 1 et 2 de la FGTB, le président Rudy De Leeuw et la secrétaire générale Anne Demelennne, de donner rapidement leur vision du rôle des délégués. Et là, c’est à tomber le cul par terre...
    L’essentiel de la brochure, ce sont donc dix portraits de délégué-e-s, (...)

  • Débat : La diminution de la TVA sur l’énergie, une bonne idée ?

    David Dessers, Matthias Lievens 8 décembre 2013

    Après quelques tergiversations, le gouvernement a donc finalement décidé de réduite le taux de TVA sur l’électricité de 21 à 6% à partir d’avril 2014. Histoire de s’offrir à bon compte une image « sociale » à la veille d’élections cruciales, mais aussi, pour le PS, de satisfaire à la fois une revendication syndicale et de couper l’herbe sous le pied d’une revendication-phare d’un PTB en croissance dans les sondages. Telle qu’elle a été décidée par le gouvernement, la mesure est pourtant bien loin de correspondre aux attentes de ces organisations progressistes, la réduction se limite à l’électricité et le saut d’index en découlant neutralisera pratiquement son effet sur le pouvoir d’achat des salariés. En outre, (...)

  • D19-20 : Bloquer le Sommet Européen à Bruxelles !

    Alliance D19-20 5 décembre 2013

    D19-20 est une alliance non partisane de citoyens, d’agriculteurs, d’associations et de syndicats qui luttent contre les politiques d’austérité , le TSCG (traité instaurant l’austérité) et le Traité transatlantique (libre échange Union Européenne-USA).
    A l’appel de la plate-forme D19-20, de nombreux représentants et membres actifs de la société civile belge se sont réunis pour construire une plateforme large et un rapport de force contre les attaques menées par l’Union Européenne et subies par toutes les couches de la population. Y ont participé plus de 80 personnes qui représentaient des agriculteurs-trices, des citoyen-ne-s, des travailleur-ses, chômeurs-euses, des artistes, représentant-e-s de (...)

  • Dossier : Grèves du précariat dans la restauration rapide aux Etats-Unis. Vers un syndicalisme alternatif ?

    Celeste Murillo, Juan Andrés Gallardo, Karel Yon 4 décembre 2013

    « Les grèves dans la restauration rapide, initialement parties de New York et Chicago en novembre 2012, ont atteint une soixantaine de villes des États-Unis le 29 août dernier, impliquant plusieurs milliers de travailleurs. Ce processus a suscité d’autant plus d’intérêt qu’il apparaissait hautement improbable étant donné la précarité du secteur et la quasi inexistence de toute présence syndicale. » , écrit Karel Yon. Une vague de grèves et de mobilisations qui font suite aux luttes partiellement victorieuses chez Wal-Mart. Que se passe-t-il au sein de ce « précariat » et, plus généralement, dans la classe ouvrière nord-américaine ? Quelles alliances et quelles perspectives ou limites s’inscrivent dans ces (...)

  • Etat espagnol : Quand l’indignation gagne les entreprises (Telefónica, HP et Panrico)

    Esther Vivas 2 décembre 2013

    Qu’ont en commun Telefónica, HP-Hewlett Packard et Panrico ? Des travailleurs qui ne baissent pas les bras, qui refusent d’accepter des chantages supplémentaires, qui, face à des politiques de précarité insupportables, ont dit « basta ». L’indignation atteint ainsi les lieux de travail. Comme David contre Goliath, certains travailleurs se dressent face à des entreprises et à des multinationales toutes-puissantes. Un pouvoir « suprême » qui repose sur la peur exercée contre ceux qu’elles exploitent.
    Travailler plus pour gagner moins, des journées incompatibles avec une vie personnelle et familiale, la précarité, des salaires de misère, la flexibilité… tel est le quotidien dans ces lieux de travail. Et (...)

  • Lettre ouverte à Claude Emonts, Président du CPAS de Liège et de la Fédération des CPAS wallons

    aDAS 23 novembre 2013

    En réponse à son texte "Ras le bol !" du 12 novembre 2013. [Cliquez ici >http://ladas.be/file/ras_le_bol_emonts.pdf]
    Monsieur le Président, dans votre « RAS LE BOL » diffusé sur Facebook, vous « menacez » de façon provocatrice de mettre fin à vos jours face à la situation de votre CPAS, et plus globalement, de tous ceux du pays. De ce texte qui a fait le buzz dans la presse de la semaine passée, beaucoup n’auront sans doute retenu que les difficultés financières des CPAS. Il convient cependant de lire votre texte avec attention, afin de voir ce que vous dénoncez et proposez.
    Les finances des CPAS vont mal. Celles des communes aussi. Ça ne tombe pas du ciel !
    Si l’on pointe le plus souvent la (...)

  • Indonésie : Mobilisations ouvrières

    Max Lane 17 novembre 2013

    Le 31 octobre et le 1er novembre derniers ont eu lieu de nombreuses grèves et protestations ouvrières dans plusieurs villes et localités indonésiennes. Le premier jour de la grève, la police a déclaré qu’on avait enregistré des actions dans 50 localités et villes de 15 provinces. Les grévistes et les manifestants ont formulé trois revendications principales : une augmentation de 50% du salaire minimum, la suppression de toute forme d’embauche illégale de main d’œuvre (par « sous-traitants ») et l’établissement d’un régime de sécurité sociale pour toute la population indonésienne.
    Les protestations étaient organisées par une coalition appelée Consolidation Nationale du Mouvement Ouvrier (KNGB) et qui s’était (...)

  • La crise de l’euro et de l’Union européenne

    Éric Toussaint 6 novembre 2013

    La crise qui a démarré aux États-Unis en 2007-2008 a frappé l’Union européenne de plein fouet à partir de 2008 et a provoqué de graves perturbations dans la zone euro à partir de 2010 . Les banques des pays les plus forts de l’Europe sont à l’origine de cette contagion depuis les États-Unis vers l’Europe car elles avaient massivement investi dans les produits financiers structurés. Ceci étant dit il est important d’expliquer pourquoi cette crise frappe plus durement l’Union européenne et en particulier la zone euro que les États-Unis.
    Parmi les 28 pays de l’Union européenne, 18 pays ont une monnaie commune, l’euro . L’UE compte environ 500 millions d’habitants , soit presque la moitié de la Chine, de (...)

  • « Et la Belgique sortit de la crise… ». Vraiment ?

    Jean Peltier 29 octobre 2013

    « Après des siècles d’esclavage, Le Belge sortant du tombeau, A reconquis par son courage, Son nom, ses droits et son drapeau. Et ta main souveraine et fière, Désormais peuple indompté, Grava sur ta vieille bannière : Le Roi, la Loi, la Liberté ! »
    Confessons-le tout de suite, les hymnes nationaux, tout boursouflés de patriotisme conquérant, ont tendance à nous faire pisser de rire. Et La Brabançonne ne fait pas exception à la règle, loin de là !
    Si ces mâles paroles figurent pourtant en tête de cet article, c’est que, depuis quelques mois, un vent de patriotisme souffle sur le pays. Ou plus précisément, ce vent est soufflé jour après jour, par la plus grande partie de nos élites politiques et (...)