Social/syndicats

  • Quelle stratégie pour le mouvement syndical et les luttes aujourd’hui ? (1)

    Erik Demeester, Jean Peltier 14 février 2014

    2014 sera une année électorale et d’ores et déjà tout ce qui n’est pas composition des listes et petites phrases assassines des ténors passe à l’arrière plan. Même la gauche radicale semble happée par cette obsession électorale. Mais si les résultats de ces élections seront importants, ils ne règleront évidemment pas tout - et ils ne permettront certainement pas de surmonter les énormes difficultés que rencontrent aujourd’hui le mouvement syndical et la classe travailleuse.
    C’est pourquoi nous voudrions développer sur notre site une discussion ouverte sur ces difficultés et sur les changements indispensables dans les stratégies syndicales.
    Pour cela, nous proposons de commencer en présentant un bilan - même (...)

  • Les travailleurs des usines autogérées se sont réunis à Marseille

    Theodoros Karyotis 12 février 2014

    Des travailleurs, des militants et des universitaires se sont réunis à l’usine Fralib occupée et autogérée à Marseille pour une première réunion de "l’Economie des Travailleurs" en Europe.
    Fralib est une usine de traitement et de conditionnement de thé qui es située à une vingtaine de kilomètres de la ville portuaire de Marseille. L’ancien propriétaire de l’usine, la multinationale agro-chimique et alimentaire Unilever, a décidé il y a trois ans de déplacer la production de thé Lipton à l’étranger pour économiser sur les coûts. Les 80 travailleurs, à travers des campagnes de protestation et de boycott, ont exigé que l’usine reste ouverte et, après que cela se soit avéré impossible, ont décidé de reprendre en (...)

  • Sur quelques caractéristiques des nouveaux mouvements sociaux en Amérique latine

    Raúl Zibechi 10 février 2014

    Journaliste uruguayen, Raúl Zibechi est l’un des meilleurs spécialistes des mouvements sociaux en Amérique latine. Dans les trois articles que nous publions ci-dessous, il analyse les différentes caractéristiques de ces mouvements dans le cadre de la nouvelle vague de lutte actuellement en cours dans ce continent. (Avanti4.be)
    Au cours des 20 années qui ont suivi le soulèvement zapatiste du premier janvier 1994, les mouvements sociaux latino-américain ont été les protagonistes de l’un des cycles de luttes le plus large et intense. Depuis le « Caracazo » de 1989 (révolte populaire urbaine dans la capitale vénézuélienne, Caracas, contre une hausse des prix, NdT) se sont succédé des soulèvements, des (...)

  • Réforme du chômage : abrogation de l’article 63§2

    Collectif 5 février 2014

    Le 1er janvier 2015, une première série de dizaines de milliers de salariés se verront exclus des prestations sociales chômage suite à la réduction à trois ans de l’allocation d’attente, devenue allocation d’insertion.
    Cette mesure est une absurdité économique. Les montants en jeu sont ridicules : le millième du budget de l’Etat. C’est comme si une personne retirait le prix d’un café par mois (1,9 €) de ses revenus de 1.900 € pour rembourser une dette de 45.000 €.
    Cette mesure n’a aucun effet significatif sur le chômage lui-même.
    Cette mesure est vexatoire envers un public fragilisé en période de crise économique et de chômage de masse.
    Cette mesure est clairement une nouvelle attaque contre la sécurité (...)

  • Action contre la commercialisation de la santé et de la protection sociale

    Plate-forme d’action Santé & Solidarité 4 février 2014

    La santé se commercialise dans toute l’Europe. L’accessibilité aux soins se réduit, les listes d’attente s’allongent, petit à petit le financement à l’activité s’impose avec des services de santé de type commercial qui choisissent les patients, ou les pathologies les plus rentables. Bientôt, seuls les riches auront encore accès à des soins de qualité. C’est un modèle favorisé par les politiques européennes, dont nous ne voulons pas parce qu’il n’est ni solidaire, ni universel, ni efficient.
    Le Réseau européen contre la privatisation et la commercialisation de la santé et de la protection sociale et la Plate-forme belge d’action Santé et Solidarité lancent une campagne d’interpellation des candidats aux (...)

  • Etat espagnol : La lutte paie !

    Esther Vivas 31 janvier 2014

    On nous le répète sur tous les tons : « lutter ne sert à rien ». « Tant d’années de crises et tant de protestations, et tout ça pourquoi ? », insistent d’autres, inoculant ainsi l’apathie et la résignation. « Ce qui viendra après pourrait être pire encore » dit la machinerie de la peur. Ils nous veulent soumis, tête baissée. Interdiction d’avoir des rêves de changement. Néanmoins, l’histoire se rebelle, indomptable. Et elle nous montre, en dépit de certains, que la lutte paie. La victoires contre la privatisation de la santé publique à Madrid, la lutte des voisins de Gamonal, celle des travailleurs du secteur du nettoyage de la Municipalité de Madrid, et le combat contre les expulsions de locataires en sont de (...)

  • Etat espagnol : La lutte du quartier ouvrier de Gamonal a aussi un visage de femme

    Antea Izquierdo, Mariano González, Oscar JDB, Sandra Ezquerra 22 janvier 2014

    On a beaucoup parlé et écrit ces derniers jours sur ce quartier de Gamonal de la ville de Burgos et sur la lutte menée par ses habitant-e-s contre un projet de spéculation urbanistique voulu par la municipalité. On a parlé du mécontentement citoyen, de la corruption, des poubelles incendiées et de violence. Néanmoins, tandis que certains ont interprété les événements de Gamonal comme un attentat contre la véritable démocratie exercée dans les urnes, des milliers de personnes dans plus de 40 villes de l’Etat espagnol se sont mobilisées ces dernières semaines pour exprimer leur soutien et leur solidarité avec la lutte de Burgos. Elles ont ainsi démontré que l’épisode de Gamonal n’est pas qu’une simple (...)

  • Un seul grand projet : Le bourgeonnement des mouvements sociaux en Italie

    Alfredo Mazzamauro 22 janvier 2014

    La crise du logement s’aggrave en Italie et, dans ce contexte, les mouvements sociaux italiens sont de plus en plus unis dans leur opposition au néolibéralisme et à l’austérité.
    S’il fallait choisir une seule journée d’action pour représenter symboliquement le combat qui est actuellement mené en Italie contre l’austérité et le néolibéralisme, ce serait celle du 19 octobre 2013 – le jour du « soulèvement général » contre l’austérité. Ce jour-là, derrière une bannière proclamant « Un seul grand projet : un revenu et un toit pour tout le monde ! », pas moins de 100.000 personnes sont descendues dans les rues de Rome dans ce qu’on pourrait considérer comme l’une des manifestations les plus suivies des mouvements (...)

  • Ressortissants afghans : La FGTB exige un arrêt immédiat des expulsions

    FGTB 16 janvier 2014

    Depuis le début de cette année 2014, deux ressortissants afghans ont été expulsés vers l’Afghanistan et donc renvoyés dans un pays où leur sécurité ne peut être garantie.
    Lors de sa réunion du 14 janvier, le Bureau fédéral de la FGTB a décidé de s’adresser aux autorités belges pour qu’elles mettent fin immédiatement à cette situation indigne.
    La FGTB réclame :
    • la mise en œuvre d’un moratoire sur toutes les expulsions vers l’Afghanistan en raison de la situation sécuritaire sur place ; • l’octroi aux ressortissants afghans d’un titre de séjour provisoire en attendant le réexamen correct de leur dossier.
    Ces 4 et 14 janvier, Fahim Safi et Surat Khan Nawabzai, deux jeunes ressortissants afghans ont été expulsés (...)

  • Désynchronisation des luttes sociales et politiques

    Richard Poulin 22 décembre 2013

    La crise économique mondiale provoque des résistances, des luttes, des grèves et même des soulèvements. De nouveaux mouvements comme ceux des IndignéEs et des Occupons ont fait leur apparition, mais il y a un décalage entre l’explosivité de la situation sociale et sa traduction dans l’action politique. De nouvelles formes d’organisation apparaissent, mais beaucoup sont instables et plusieurs s’avèrent éphémères. Plus encore, il n’y a jamais eu en même temps une crise aussi globale et profonde du capitalisme et un mouvement ouvrier aussi faible.
    Pourtant, les luttes contre les plans d’austérité se multiplient. Les grèves générales se sont succédé en Grèce, au Portugal et en Espagne. Au Québec, en (...)