Moyen-Orient

  • Leïla Shahid : "Notre stratégie non-violente face à Israël est un échec"

    Leïla Shahid 18 novembre 2012

    La déléguée générale de l’Autorité palestinienne auprès de l’Union européenne a accordé un entretien poignant à la RTBF. Leïla Shahid estime que le conflit qui se ravive à Gaza sert les intérêts électoraux de Benjamin Netanyahou et pointe la responsabilité de la communauté internationale. Surtout, elle constate l’échec de la stratégie de la négociation avec Israël. "Nous avons commencé à négocier à Madrid en 1990, (...) on a arrêté la lutte armée, (...) et Israël nous a donné une claque", constate-t-elle. "Dites-moi à quoi ont servi les négociations pendant 20 ans ?".
    Leïla Shahid, l’armée israélienne a mobilisé 75 000 réservistes. Les blindés se déploient petit à petit. Vous craignez un conflit terrestre ?
    Oui, je (...)

  • Gaza : Crimes sur fond d’impunité

    ABP, CNAPD, UJFP, UPJB 15 novembre 2012

    Les dirigeants israéliens n’ont jamais été punis pour les 1400 morts à Gaza pendant l’opération « Plomb Durci ». Du coup le blocus continue. Les bombardements aussi.
    Le 12 novembre, cinq jeunes sportifs ont été tués sur un terrain de football. L’armée israélienne continue de pratiquer les exécutions extrajudiciaires. Elle se vante de représenter la « civilisation » dans la région et elle pratique ouvertement le terrorisme. Le 14 novembre, elle a assassiné Ahmad Jaabari qu’elle qualifie de « chef des opérations militaires du Hamas » alors que les tirs de roquettes sur Israël ont été revendiqués par un autre groupe, le Jihad islamique.
    Pourquoi cette escalade ? Gaza est devenu pour le gouvernement israélien un (...)

  • Briser le siège de Gaza avec les pêcheurs palestiniens

    Rosa Schiano 13 novembre 2012

    Une délégation internationale accompagne des pêcheurs palestiniens sur un chalutier pour essayer de dépasser la limite de 3 miles nautiques autour de Gaza imposée illégalement par Israël. À l’intérieur de cette limite de 3 miles, il n’y a pas de poissons et cette limite prive donc les pêcheurs de leur moyen de subsistance. Il arrive souvent que la marine israélienne attaque des pêcheurs même à l’intérieur de la limite de 3 miles en les arrêtant et en confisquant leurs bateaux.
    « Les attaques d’Israël envers les pêcheurs palestiniens dans la bande de Gaza constituent une violation flagrante du Droit international humanitaire et des Droits de l’Homme. En particulier le droit à la vie et à la sécurité de la (...)

  • Connaître les Israéliens

    Gideon Levy 11 novembre 2012

    Gideon Levy (né en 1955 à Tel-Aviv) est un journaliste israélien et membre de la direction du quotidien Ha’aretz. Il dénonce inlassablement les violations commises contre les Palestiniens et le recours systématique à une violence qui déshumanise les peuples dressés l’un contre l’autre. Dans cet article, il revient sur le résultat de décennies de propagande sioniste : un sondage réalisé en Israël à la fin du mois d’octobre révèle ainsi un racisme généralisé dans la société israélienne. (Avanti4.be)
    Un tiers des Israéliens veulent que les citoyens arabes soient interdits de droit de vote ; environ la moitié des Israéliens sont en faveur d’une politique de « transfert » des Arabes hors du pays ; et une majorité (...)

  • « Ce qui est en jeu représente bien plus que l’avenir des Kurdes de Syrie » Entretien avec Salih Muslim Muhammad, président du PYD

    Karlos Zurutuza, Salih Muslim Muhammad 11 novembre 2012

    Salih Muslim Muhammad (Kobani, Alep, 1951) est la figure la plus connue des deux millions de Kurdes qui vivent en Syrie. Après avoir étudié la Chimie à Istanbul, Muslim a travaillé comme ingénieur en Arabie Saoudite avant de revenir en Syrie en 1990. En 2010, il est devenu président du Parti Union et Démocratie (PYD), la principale force politique qui représente les Kurdes de Syrie. Entretien réalisé par Karlos Zurutuza pour le journal basque « Gara ».(Avanti4.be)
    Au début du mois d’octobre, de nombreux incidents se sont produits sur la frontière entre le nord (sous contrôle turc) et l’ouest (sous contrôle syrien) du Kurdistan. Etes-vous en train de perdre le contrôle d’une région qui semblait, (...)

  • Pétition contre l’accord UE-Israël sur les produits israéliens venant des territoires occupés

    Avanti4.be 21 octobre 2012

    Le 23 octobre prochain, le Parlement européen votera un nouvel accord commercial avec Israël afin de permettre l’entrée sur le territoire de l’UE de produits fabriqués dans les territoires occupés et les colonies. Cet accord représente un nouveau pas en avant dans l’intégration poussée d’Israël dans l’UE qui fait de ce pays un « quasi Etat membre » malgré la distance géographique. Il s’agit surtout d’un accord qui, en complétant l’Accord d’Association entre l’UE et Israël, spolie les droits du peuple palestinien et légitime à nouveau un Etat colonial qui piétine les normes les plus élémentaires du droit international.
    Cet accord commercial, conçu comme un protocole additionnel à l’Accord d’Association, ne (...)

  • La ligne noire de Netanyahu

    Manlio Dinucci 4 octobre 2012

    Nous savons maintenant comment sera la bombe nucléaire iranienne : une boule avec la mèche allumée, comme celle des bandes dessinées pour enfants. Le premier ministre israélien l’a montrée avec un dessin, à l’Assemblée générale de l’Onu et, comme un maître d’école maternelle, il a sorti un feutre et il a tracé sur la bombe une belle ligne rouge. Ici, a-t-il expliqué, doit être arrêté « le plus dangereux régime terroriste du monde », l’iranien, « avant qu’il ne porte à terme l’enrichissement nucléaire nécessaire pour fabriquer une bombe ».
    Un tout autre cadre aurait dû être présenté à l’ONU : celui du puissant arsenal nucléaire israélien, entouré de la ligne noire du secret et de l’omertà. Selon Jane’s Defense (...)

  • L’émergence d’un nouveau mouvement ouvrier en Jordanie

    Fida Adely 4 octobre 2012

    Bien qu’il puisse sembler que la Jordanie n’ait pas été touchée par les révoltes arabes, c’est dès le mois de janvier 2011 que les Jordaniens sont sortis dans les rues pour les mêmes raisons que les Tunisiens et les Egyptiens : protester contre la situation économique et la privatisation des richesses publiques ; exiger la démission du Premier ministre et de son cabinet et revendiquer une réforme politique et la fin de la corruption des élites.
    Les protestations continuent encore aujourd’hui, avec des marches qui se déroulent presque toutes les semaines et qui rassemblent les groupes d’opposition traditionnels comme les Frères Musulmans et la gauche, ainsi que les « nouveaux mouvements populaires » (...)

  • Libres dans la prison de Gaza

    Chris Den Hond, Mireille Court 17 septembre 2012

    Fin 2011, 1028 prisonniers palestiniens ont été relâchés en échange du soldat israélien Gilad Shalit. Nous avons voulu donner un visage à ces résistants, inconnus dans le monde. Pour les rencontrer, nous avons dû passer par un des tunnels à Rafah. Les ex-prisonniers nous ont raconté leur vie en prison : l’interrogatoire, l’isolement, le manque de soins médicaux, la brutalité des geôliers, l’interdiction de visites familiales, les grèves de la faim et aussi la joie de la libération.

  • Palestine : les coûts écologiques de l’occupation israélienne

    Alejandro Fierro 15 septembre 2012

    Depuis plusieurs décennies, l’Etat d’Israël occupe de manière brutale la Palestine historique. On a beaucoup écrit sur les aspects les plus cruels de cette occupation : les milliers de victimes – 10.000 personnes assassinées au cours de ces 10 dernières années -, la violation systématique des droits humains, le vol continu des terres palestiniennes, l’impunité israélienne et la complicité internationale dans ce crime contre l’Humanité... Cependant, on connaît bien moins les énormes coûts environnementaux qu’implique l’occupation. Il s’agit de coûts que l’on peut qualifier de catastrophiques au vu de ses conséquences gravissimes et dont la principale victime est le peuple palestinien.
    La Palestine historique (...)