Moyen-Orient

  • 1948 : Il y a 65 ans, la « Nakba », fondement de la question palestinienne

    Georges Taut, Ilan Pappé , Julien Salingue, Michel Warschawski 12 mai 2013

    Il y a 65 ans, le 14 mai 1948, l’indépendance de l’Etat d’Israël était proclamée à la suite de l’expulsion violente de plusieurs centaines de milliers de Palestiniens de leurs terres. Cet événement, dont la brutalité est toujours niée en Israël, est connu dans le monde arabe sous le nom de « Nakba », la « catastrophe »… (Avanti4.be)
    Le vrai visage du projet sioniste : colonial et raciste Julien Salingue
    Le 14 mai 1948, David Ben Gourion proclame l’indépendance de l’Etat d’Israël, quasi immédiatement reconnu par les puissances impérialistes. La « Communauté internationale » confère ainsi, de manière décisive, une légitimité à un projet colonial et raciste, le projet sioniste d’établissement d’un Etat juif en (...)

  • Occupation de la Fédération française du football pour les prisonniers palestiniens

    Chris Den Hond 21 avril 2013

    Paris, 17 avril 2013 : occupation du siège de la Fédération française du football. Journée internationale de soutien aux prisonniers palestiniens.
    www.europalestine.com

  • 70e anniversaire du soulèvement du ghetto de Varsovie : La résistance légitime

    Brian Anglo 17 avril 2013

    Le ghetto juif de Varsovie a été créé par les troupes nazies qui ont occupé la Pologne en octobre 1939. Trois années plus tard, sur les 400.000 personnes qui y ont habité, seules 60.000 ont survécu aux déportations dans des camps d’extermination, aux assassinats, aux exécutions et aux maladies. C’est pourtant dans cette parcelle de Varsovie, dans ce minuscule territoire entièrement quadrillé que s’est produite l’une des premières révoltes massives contre l’occupation nazie de l’Europe : le soulèvement du 19 avril 1943, mené par l’Organisation Juive de Combat (qui rassemblait plusieurs groupes politiques de gauche, sionistes et antisionistes). Malgré le rapport de forces terriblement disproportionné et le (...)

  • Syrie : « Solidarité avec la lutte des Syriennes et des Syriens pour la dignité et la liberté »

    Collectif 11 avril 2013

    Nous, soussignés, sommes solidaires avec les millions de Syriens et Syriennes qui luttent pour la dignité et la liberté depuis mars 2011. Nous appelons les peuples du monde à faire pression sur le régime syrien pour mettre fin à son oppression et à sa guerre contre le peuple syrien. Nous exigeons que Bachar el-Assad abandonne le pouvoir, immédiatement et sans excuse, afin que la Syrie puisse initier un prompt redressement dans la perspective d’un avenir démocratique.
    Depuis mars 2011, le régime d’Assad a régulièrement augmenté sa violence contre le peuple syrien, en lançant des missiles Scud, en utilisant des armes interdites par la Convention de Genève telles que les bombes à sous-munitions et des (...)

  • Syrie et Irak : deux anniversaires entrelacés

    Santiago Alba Rico 20 mars 2013

    Cela fait deux ans en ce mois de mars qu’à débutée la révolution syrienne et il y a très peu de choses à fêter.
    La férocité criminelle du régime, qui combine dans la meilleure tradition impérialiste les bombardements aériens et les escadrons de la mort ; l’ignominieux soutien de la Russie et de l’Iran ; la moins ignominieuse stratégie de « régulation de la douleur » de la part des Etats-Unis et de l’UE en faveur d’Israël ; l’incapacité de l’opposition à représenter quelque chose de plus que les intérêts partisans ou personnels ; la « sectarisation » de l’affrontement militaire alimentée par l’Arabie Saoudite et le Qatar ; l’influence croissance du djihadisme sur le terrain et le fait, enfin, que l’ASL (Armée (...)

  • Syrie : Débats à gauche sur l’offre de négociation de Moaz al-Khatib

    Alfred Klein, Courant de la gauche révolutionnaire en Syrie 10 mars 2013

    Face au blocage de la situation sur le terrain, Moaz al-Khatib, dirigeant de l’opposition syrienne, a appelé à des négociations directes et conditionnées avec le régime. Cette position suscite bien entendu un très vif débat parmi les différentes forces sociales et politiques qui s’opposent au régime sanguinaire d’Al-Assad, y compris celles se revendiquant de la gauche marxiste. Nous publions ci-dessous deux points de vue sur la question. (Avanti4.be)
    Position de la gauche révolutionnaire syrienne concernant le dialogue avec le régime dictatorial Courant de la gauche révolutionnaire en Syrie
    Au début de cette année, nous avons été témoins de deux événements importants concernant les activités de (...)

  • Pétition : Libérez Andrey Pshenichnikov !

    Avaaz.org 9 mars 2013

    Andrey Pshenichnikov, 25 ans, un Russe né au Tadjikistan et émigré en Israël en 2001, à l’âge de 13 ans. Lors de son service militaire au sein de l’armée israélienne, Andrey s’est rendu compte de l’injustice que font subir l’État d’Israël et son armée aux Palestiniens. Andrey a quitté l’armée, puis, il s’est installé au printemps de l’année 2012 dans le camp des réfugiés palestiniens de Dheishé, près de la ville de Bethléem. Il a demandé à renoncer à sa nationalité israélienne et à obtenir la nationalité palestinienne. Très vraisemblablement sur leur ordre, l’Autorité palestinienne l’a extradé aux Israéliens. Andrey a séjourné ensuite en France au cours de l’été et de l’automne 2012, où il a participé activement aux (...)

  • L’autonomie kurde en Syrie prend forme malgré le rejet du gouvernement et de l’opposition

    Manuel Martorell 3 mars 2013

    Pour la première fois dans l’histoire de la République arabe de Syrie, et profitant du vide de pouvoir provoqué par la guerre, un groupe de travail a délimité le territoire d’une hypothétique région autonome kurde dans ce pays. Une chose totalement impensable il y a seulement deux ans vu que le régime baathiste a toujours nié l’existence d’autres peuples distincts du peuple arabe. Tant sous le gouvernement de Hafez Al-Assad que sous celui de son fils Bachar, le seul fait de parler de la culture, de la langue ou même de la musique kurde était une raison suffisante pour être arrêté, torturé et condamné à la prison.
    C’est pour cette raison que l’on n’a jamais su avec exactitude ni l’extension du territoire (...)

  • L’Etat belge va-t-il arrêter Shimon Peres ?

    Dominique Waroquiez 26 février 2013

    J’ai appris comme bien d’autres que le Président Israélien, Mr Shimon Peres, était attendu à Bruxelles pour une soirée d’hommage . Permettez-moi de vous faire part de plusieurs questions.
    La Belgique, mettra-t-elle ses forces de l’ordre au service de ce criminel de guerre qui mérite plutôt d’être arrêté et de passer devant la justice ? Qui paiera l’addition pour cette protection ?
    Quel est le mandat reçu par le Ministre fédéral Pieter De Crem pour aller participer en notre nom à une soirée d’hommage au criminel de guerre Shimon Peres, représentant officiel d’un pays qui ne cesse depuis des dizaines d’années d’expulser un peuple, le peuple palestinien, pour lui prendre ses terres, ses ressources, en (...)

  • Elections en Israël : Le phénomène Lapid, victoire de l’escapisme

    Michel Warschawski 3 février 2013

    Ce matin, je prends mon café en lisant les résultats des élections a la Knesset : rien d’inattendu dans ces résultats si ce n’est les 19 sièges gagne par le parti « Il y’a un futur » du très populaire présentateur de télévision Yair Lapid. 19 députés, c’est presque 16% du nouveau parlement.
    Les 18 autres députes de sa liste n’ont pas plus expérience ou d’idées politiques que Lapid – c’est-à-dire aucune – et pendant une campagne électorale considérée comme la plus morne et la plus vide d’enjeux politiques des quinze dernières années, ils se sont limites a une seule revendication : « égalité dans le fardeau », c’est-à-dire service militaire obligatoire pour les ultra-religieux, jusqu’ici dispensés de perdre trois ans (...)