Amériques

  • Dossier sur l’après Chavez (I) : La politique internationale du chavisme

    Claudio Katz, Guillermo Almeyra, Jean-Philippe Divès 28 mars 2013

    La mort du président Chavez a ouvert un intense débat sur son bilan et sur l’avenir du « processus bolivarien ». Tandis que les médias dominants ont accumulé les caricatures, à gauche, certains hommages ont versé dans un culte acritique de la personnalité fort peu compatible avec le socialisme. La disparition de Chavez ouvre également un scénario de transition incertain au Venezuela, dont la première étape est marquée par les prochaines élections du 14 avril. Si la majorité du peuple vénézuélien a clairement exprimé son soutien et sa volonté de poursuivre le processus en cours, les divisions et les contradictions au sein des différents courants chavistes risquent, en l’absence du dirigeant unificateur, de (...)

  • Géopolitique vaticane : Un pape dans l’arrière-cour des Etats-Unis

    Raúl Zibechi 17 mars 2013

    La hiérarchie du Vatican a posé ses yeux sur l’Amérique du sud, la région où elle a (littéralement) combattu à mort les théologiens de la libération. Alignée sur les puissants, ce qui ne l’empêche pas d’attirer les pauvres de manière populiste, elle est en train de se positionner face à l’intégration régionale et aux gouvernements progressistes.
    « Le pire qui pourrait arriver à l’Amérique latine serait l’élection d’un pape venant de cette région » écrivait le journaliste Martin Granovsky quelques heures avant que les cardinaux désignent Jorge Bergoglio pour occuper le siège papal. Dans la mesure où les progressistes ont été balayés dans les hiérarchies écclésiastiques, le journaliste affirmait que si le nouveau (...)

  • Solidarité avec le peuple vénézuélien après la mort d’Hugo Chavez

    Izquierda Anticapitalista 7 mars 2013

    Hugo Chávez, président de la République du Venezuela, est mort hier à Caracas. Izquierda Anticapitalista veut exprimer sa grande consternation et sa douleur pour cette perte, ainsi que nos condoléances envers le peuple vénézuélien pour la mort de celui qui fut jusqu’ici le leader de la révolution bolivarienne.
    Aujourd’hui plus que jamais nous voulons exprimer notre soutien au processus bolivarien, dirigé jusqu’à sa maladie par le Commandant Chavez, mais ratifié avec sa participation et défendu par la majorité du peuple du Venezuela, élections après élections. Le président Chavez s’est toujours détaché au niveau international par sa stature anti-impérialiste, par son soutien inconditionnel aux peuples (...)

  • Dossier Venezuela : Après la mort de Chávez

    Guillermo Almeyra, Olga Rodríguez, Patrick Guillaudat, Santiago Alba Rico 7 mars 2013

    Décédé des suites d’un cancer le 5 mars 2013, Hugo Chávez a concentré sur son nom autant de haines que de passions. Hai à droite pour avoir osé remettre en cause la subordination du Venezuela aux intérêts US et l’accaparement de la rente pétrolière par les classes sociales privilégiées. Adulé par une population qui a vu reculer la misère, et qui a enfin profité d’une part non négligeable des revenus pétroliers.
    A l’encontre du dogme néolibéral qui traite l’économie come un phénomène naturel et nie toute possibilité d’intervention politique pour la contrôler, Chávez a remis au goût du jour le primat du politique sur l’économie. Malgré un lourd héritage historique où le mouvement social a été lourdement réprimé (...)

  • Décès du président Hugo Chavez : Message de condoléances du MST argentin au peuple bolivarien du Venezuela

    MST 6 mars 2013

    En ce triste jour, le Mouvement Socialiste des Travailleurs d’Argentine veut tout d’abord exprimer ses plus sincères condoléances aux proches d’Hugo Chavez et à tout le peuple bolivarien qui vit aujourd’hui cette perte avec une immense angoisse. Depuis des années, des millions de Vénézuéliens ressentent au plus profond d’eux mêmes Hugo Chavez comme leur leader et leur plus grande référence politique et ils vivent logiquement ce jour avec douleur. Un sentiment que nous partageons, comme le font des millions d’autres personnes dans le monde.
    Il ne fait aucun doute que la figure de Chavez a marqué dans ces deux dernières décennies la vie politique du Venezuela et celle de notre continent. Sa figure et son (...)

  • Quelques réflexions sur les élections en Équateur

    Antonio Moscato, Guillermo Almeyra 3 mars 2013

    Rafael Correa a écrasé l’opposition de droite, comme cela avait d’ailleurs été prédit par Alberto Acosta, le candidat à la présidence de la liste Unidad Plurinacional de Las Izquierdas (Unité Plurinationale des Gauches) dans l’interview réalisée par Franck Gaudichaud.
    Cette coalition regroupe une dizaine d’organisations, du centre-gauche à la gauche radicale, parmi lesquelles Pachakutik (bras politique de la Confederación de Nacionalidades Indígenas de Ecuador, CONAIE) et le Mouvement Populaire Démocratique, d’origine maoïste et fort implanté dans le syndicat enseignant. Elle n’a pourtant réalisé qu’un résultat inférieur aux prévisions, qui au moment où nous écrivons (moment où le scrutin se base sur (...)

  • Amérique latine : Le territoire comme espace d’émancipation

    Raúl Zibechi 20 février 2013

    Les mouvements de base territoriaux, ruraux et urbains, composés par des indigènes et des afro-descendants, des paysans et des secteurs populaires, ont joué un rôle décisif dans la résistance contre le modèle néolibéral et pour sa perte de légitimité. C’est à partir de leurs territoires qu’ils ont lancé de formidables offensives qui ont ouvert des brèches dans le système des partis sur lequel repose la domination et ils ont modifié la scène géopolitique régionale. De manière directe ou indirecte, ils ont influés sur le local, le national, le régional et le global.
    Ils ont joué et joueront encore à l’avenir un rôle décisif dans la construction d’un monde nouveau. Si ce monde, comme le signale Immanuel (...)

  • Équateur : ’’révolution citoyenne’’, modèle extractiviste et gauches crititiques. Entretien avec Alberto Acosta, candidat à l’élection présidentielle

    Alberto Acosta, Franck Gaudichaud 13 février 2013

    La « révolution citoyenne » en Équateur est l’un des symboles des expériences post-néolibérales sud-américaines et le gouvernement de Rafael Correa est souvent évoqué comme une référence par de nombreuses gauches européennes. Les prochaines élections présidentielles auront lieu dans ce pays le 17 février 2013, dans une conjoncture politique où l’opposition conservatrice a été incapable de présenter une candidature unique et alors que le gouvernement conserve une très forte avance dans les enquêtes d’opinions, mais avec une baisse notable après 6 ans de pouvoir. Il y a deux ans, nous avions établit un premier bilan critique de l’expérience équatorienne au cours d’une conversation avec l’intellectuel et (...)

  • Etats-Unis : Les habits neufs de l’Empire

    Socialist Worker 23 janvier 2013

    Les nominations faites par Barack Obama aux postes de Secrétaire à la Défense et de direction de la CIA s’intègrent dans son projet de renforcer l’impérialisme étatsunien grâce à une machine de guerre plus efficace et plus meurtrière.
    Celui qui a été désigné par le président démocrate comme Secrétaire à la Défense est un Républicain connu par ses opinions conservatrices et particulièrement pour son homophobie. Mais l’avalanche de critiques contre cette nomination provient des Républicains et non des Démocrates.
    Parallèlement, le choix du président pour la direction de la CIA est tombé sur un ancien responsable des programmes de tortures et d’échanges de prisonniers. Mais ni les Républicains ni les Démocrates (...)

  • Le « Lincoln » de Spielberg, Karl Marx, et la deuxième révolution américaine

    Kevin B. Anderson 20 janvier 2013

    Le film « Lincoln » met en scène la façon dont la Guerre civile américaine s’est radicalisée à partir du mois de janvier 1865 lorsque l’administration Lincoln s’est alliée aux républicains radicaux pour mettre fin à l’esclavage. En même temps, ce récit hollywoodien ignore complètement les dimensions économiques et de classe de ce moment et ne parle pas des échanges entre la Première Internationale de Marx et l’administration Lincoln qui ont eu lieu pendant ces mêmes semaines qui sont le sujet du film.
    Le « Lincoln » de Steven Spielberg présente, pendant un seul et crucial mois de la Guerre civile américaine, un conflit qui aboutira à la deuxième Révolution américaine. Au mois de janvier 1865, plusieurs mois (...)