Amériques

  • Administrer le néolibéralisme : leçons du Brésil

    Alejandro Nadal 27 octobre 2013

    La gestion du néolibéralisme par des régimes de centre gauche est un exerce incommode. La rhétorique gouvernementale s’obstine à peindre en rose le cadre d’un progrès social dans un contexte de développement économique. Mais la logique du modèle néolibéral finit par annuler les succès qui peuvent être engrangés. Le néolibéralisme n’est pas fait pour promouvoir le développement social.
    Le mythe du « miracle économique » du Brésil a fait fureur ces dernières années. Son taux de croissance du PIB a dépassé la moyenne de l’Amérique latine et le développement des exportations lui a permis de maintenir une balance commerciale positive significative. En outre, l’augmentation des dépenses sociales lui a permis de réduire (...)

  • Peut-on vaincre Monsanto ?

    Raúl Zibechi 20 octobre 2013

    L’une des plus grandes multinationales du monde est aujourd’hui la cible de divers mouvements et de multiples actions internationales. Plaintes et mobilisations de tous types convergent contre une entreprise qui représente un sérieux danger pour la santé de l’humanité. Analyser la variété des initiatives existantes et apprendre d’elles peut nous aider à comprendre un mouvement d’un genre nouveau, transfrontalier, capable d’articuler des activistes du monde entier dans des activités communes concrètes.
    Le campement de protestation dressé aux portes de la fabrique de semences que Monsanto est en train de bâtir à Malvinas Argentinas, à 14 Km de la ville de Cordoba (Argentine), est l’un des meilleurs (...)

  • Mexique : La grève des enseignants s’étend

    Todd Chretien 22 septembre 2013

    Après plus d’un mois de grève, des dizaines de milliers d’enseignants mexicains ont été rejoints par les étudiants universitaires et par d’autres syndicats dans leur appel à un arrêt national de travail - un "paro nacional" - les 19 et 20 septembre. Cet élargissement de la grève vient en réponse à l’assaut brutal donné par la police fédérale le 14 septembre contre le campement installé par les enseignants sur la place principale (le Zócalo) au centre de Mexico, assaut qui s’est terminé par l’expulsion des protestataires.
    Les enseignants en grève font partie de la Coordination Nationale des Travailleurs de l’Enseignement (CNTE), un regroupement militant au sein du Syndicat National des Travailleurs de (...)

  • Chili 1970-73 : Retour sur une expérience révolutionnaire (III)

    Jean Peltier 18 septembre 2013

    La fin brutale de l’expérience chilienne a eu des conséquences immenses. La victoire de Pinochet a fait du Chili le laboratoire sauvage d’un néolibéralisme qui a essaimé dans le reste de l’Amérique latine d’abord, dans le monde entier ensuite. Parallèlement, la défaite de la gauche chilienne a ouvert un débat dans toute la gauche internationale sur la possibilité d’une voie parlementaire au socialisme.
    Troisième partie : Après le Chili, la voie parlementaire… sans le socialisme
    Le sauve-qui-peut de la gauche réformiste
    La nouvelle du coup d’Etat et de l’écrasement de l’Unité Populaire tombe comme une enclume de plomb sur la tête de la gauche réformiste européenne. Ce n’est pas qu’elle ignorait les (...)

  • Chili 1970-73 : Retour sur une expérience révolutionnaire (II)

    Jean Peltier 12 septembre 2013

    Le 11 septembre 1973, l’expérience de la « voie parlementaire au socialisme » initiée par l’Unité Populaire et le président Allende se terminait tragiquement sous les balles et les obus d’un coup d’Etat militaire. Une telle issue n’avait pourtant rien d’inévitable. La responsabilité du drame et du bain de sang en revient évidemment à la bourgeoisie, à l’armée et à leur « protecteur » étatsunien. Mais la gauche parlementaire elle-même porte aussi une lourde responsabilité dans ce qui s’est passé.
    Deuxième partie : Pouvoir Populaire ou coup d’Etat (1972-73)
    Mobilisations dans la rue
    Au printemps 1972, un peu moins d’un an et demi après l’arrivée de l’unité Populaire au gouvernement, le Chili est plombé par une (...)

  • Chili : 40 ans après le coup d’Etat : Ni pardon, ni oubli : la lutte continue !

    Movimiento Libres del Sur 11 septembre 2013

    Quarante ans après le coup d’Etat contre le gouvernement de Salvador Allende et le peuple du Chili, le Movimiento Libres del Sur veut saluer et honorer les milliers de compagnons et de compagnes victimes de la persécution politique, de la torture et de la brutale répression subie des mains des militaires. Nous voulons aussi honorer leurs familles qui ont souffert de la disparition d’êtres chers et de l’amertume que justice n’ait pas été rendue jusqu’à aujourd’hui.
    A vous tous, notre message reste plus que jamais : Ni pardon, ni oubli ! Tant que dans ce pays les criminels seront toujours protégés et traités comme des héros, tant qu’on ne saura pas la vérité sur les cas de milliers de camarades (...)

  • Chili 1970-73 : Retour sur une expérience révolutionnaire (I)

    Jean Peltier 9 septembre 2013

    Le 11 septembre marque le 40e anniversaire du renversement du gouvernement d’Unité Populaire et du président Salvador Allende par un coup d’Etat militaire dirigé par le général Pinochet. Dans la gauche chilienne et internationale, au fil du temps, l’analyse des événements a peu à peu fait place à la légende, celle du bon Président légitimement élu renversé par le mauvais général putschiste. Une légende dans laquelle les oppositions de classes, les contradictions violentes dans la société, les débats et les déchirements dans la gauche, l’émergence d’un pouvoir populaire en dehors des institutions officielles, les choix stratégiques désastreux d’une partie de la gauche,… ont disparu, dissous dans un discours (...)

  • Féminisme en marche pour changer le monde !

    Marche Mondiale des Femmes 7 septembre 2013

    Déclaration de la 9e Rencontre Internationale de la Marche Mondiale des Femmes.
    Du 25 au 31 août, à l’occasion de la 9e Rencontre Internationale de la Marche Mondiale des Femmes (MMF), 1.600 femmes de 48 pays se sont réunies à São Paulo au Brésil pour débattre sur la trajectoire et les stratégies du féminisme face à l’offensive conservatrice. Réalisé pour première fois au Brésil, l’événement s’est clôturé par la fin du mandat brésilien du Secrétariat International de la MMF et par l’élection de la nouvelle équipe assumée par la MMF du Mozambique. Les militantes ont également commencé à organiser la 4er Action Internationale de la Marche Mondiale des Femmes qui aura lieu en 2015. Ces actions sont menées à bien tous (...)

  • Traité de Libre Echange : Le coup de grâce pour les Colombiens

    Hedelberto López Blanch 4 septembre 2013

    Les manifestations massives qui se déroulent depuis quelques semaines dans les villes de Colombie sont liées à la situation d’abandon et de faim dont souffre la population de ce pays à la suite de la signature, en 2012, d’un Traité de Libre Echange (TLE) avec les Etats-Unis.
    Pratiquement aucun recoin de ce pays andin n’a été à l’abri des effets désastreux produits par ce TLE. Cet accord couronne l’œuvre entreprise par les gouvernements antérieurs afin de porter à leurs ultimes conséquences le système néolibéral et de privatisation impulsés par Washington, la Banque Mondiale (BM) et le Fonds Monétaire International (FMI).
    Le peu de temps passé depuis sa signature a donné raison aux analystes qui prédisaient (...)

  • Appel à la solidarité internationale avec la Grève Nationale Agraire et Populaire en Colombie

    Via Campesina 4 septembre 2013

    Dans le cadre des principes qui guident notre mouvement au niveau mondial, de la solidarité de classe et de l’internationalisme, nous, organisations paysannes, indigènes, de pêcheurs, de femmes et de salariés agricoles qui composons La Via Campesina, nous exprimons notre soutien aux près de 200.000 paysans, paysannes, transporteurs et mineurs qui se mobilisent depuis 10 jours dans la Grève Nationale Agraire et Populaire organisée par les secteurs paysans et populaires en Colombie.
    La Grève Nationale Agraire et Populaire qui a commencée le 19 août dernier a comme cadre le refus du président colombien Juan Manuel Santos d’entamer des négociations avec les mouvements sociaux afin de surmonter la grave (...)