État espagnol

  • Etat espagnol : Déclaration des syndicats de classe et alternatifs pour la Grève générale du 14 novembre

    Collectif 6 novembre 2012

    Les organisations syndicales signataires de ce texte s’adressent à tous les travailleurs et travailleuses, en activité ou au chômage, aux étudiants, aux pensionnés, aux collectifs d’expulsés, aux immigrés et aux membres des mouvements sociaux pour affirmer :
    Nous appelons à une Grève général du travail et de la consommation qui soit aussi sociale et politique pour le 14 novembre prochain et nous soulignons positivement le cadre européen de cette journée. Nous considérons que cet événement est le résultat des demandes répétées de la part du syndicalisme de classe et alternatif – comme nous l’avons expressément déclaré lors de la journée nationale de lutte du 26 septembre dernier – mais aussi de la clameur (...)

  • Vidéo du syndicat espagnol CGT pour la grève générale du 14 novembre

    CGT (espagnole) 1er novembre 2012

    Le syndicat espagnol CGT (Confédération générale du travail), un syndicat d’origine libertaire né d’une scission avec la CNT (Confédération national du travail), a réalisé un superbe de clip de promotion (sous titré en anglais) pour la grève générale du 14 novembre. Chômeurs, travailleurs, expulsés de leur logement… tous et toutes souffrent de la crise et sont concernés par cette mobilisation, qui est comme un cri de rage libératoire. Une vidéo à voir absolument !

  • Etat espagnol : Le 14 novembre nous montre la voie à suivre !

    Izquierda Anticapitalista 25 octobre 2012

    Le 14 novembre, il y aura une grève générale au Portugal et dans l’Etat espagnol. Dans de nombreux pays du sud de l’Europe, des millions de personnes vont se mobiliser contre les coupes salariales, sociales et dans les droits du travail, contre le démantèlement des services publics, les sauvetages bancaires avec l’argent public… Il s’agira de la plus importante action de masse menée jusqu’ici en rejet des politiques d’austérité et de socialisation des pertes bancaires mises en œuvre par l’Union européenne contre la classe travailleuse.
    Le succès de cette journée de mobilisation est fondamental pour le maintien et la continuité des luttes contre l’austérité néolibérale à l’échelle européenne et pour (...)

  • No a los recortes — État espagnol 2012

    Collectif Krasnyi 15 octobre 2012

    Vidéo tournée dans l’État espagnol dans le contexte de la lutte des mineurs contre la fermeture des mines et les coupes budgétaires !
    La lutte des mineurs était précurseur des nombreux mouvements de grogne contre la politique du gouvernement d’austérité de Rajoy que l’Espagne connait aujourd’hui.

  • Vers une Catalogne indépendante ? Points de vues anticapitalistes

    Andreu Coll, Daniel Raventós, Gustavo Buster 11 octobre 2012

    La crise capitaliste aiguise toutes les contradictions, dont les questions nationales non résolues. C’est le cas dans l’Etat espagnol, plongé dans une crise sociale et économique profonde et dirigé par un parti héritier d’un régime franquiste centralisateur qui a longtemps opprimé les différentes nationalités de la péninsule. En Catalogne, le mouvement en faveur de l’autodétermination et de l’indépendance vient de connaître une remontée spectaculaire, illustrée par la manifestation du 11 septembre dernier à Barcelone. La perspective d’un référendum d’autodétermination a immédiatement suscité des réactions inquiétantes de la part du nationalisme espagnol réactionnaire, avec des menaces non voilées d’empêcher sa (...)

  • A quand des chars dans Barcelone ?

    Esther Vivas 4 octobre 2012

    « La Catalogne indépendante ? Il faudra passer sur mon cadavre et sur celui de beaucoup d’autres militaires ». C’est avec ces propos que, le 31 août dernier, le lieutenant colonel d’infanterie Francisco Alamán Castro a évoqué une éventuelle indépendance de la Catalogne. Et il a ajouté : « On ne va pas leur faciliter les choses. Bien que le lion semble endormi, ils n’ont pas intérêt à trop le provoquer, car il a déjà donné suffisamment de preuves de sa férocité au cours des siècles. Cette tourbe ne vaut pas grand-chose si on sait lui faire face ».
    Dans le verbiage actuel qu’affectionnent certains, politiciens, ces déclarations ne sont pas les seules que nous pourrions qualifier d’ « antidémocratiques », de « (...)

  • Etat espagnol : 25S : le sauvetage de la démocratie

    Esther Vivas 26 septembre 2012

    Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté le mardi 25 septembre à Madrid, à l’appel de la plateforme « Debout ! » et de la Coordination du 25S, pour protester contre la séquestration de la souveraineté populaire par les banques et les « marchés ». La répression, une fois de plus, a été brutale, laissant des dizaines de blessés et de nombreuses arrestations. Dans cet article, Esther Vivas revient sur les motivations de cette mobilisation et sur les causes d’une répression policière sans cesse plus brutale. (Avanti4.be)
    « Ils l’appellent démocratie mais ça n’en est pas une » as-t-on crié de manière répétée sur les places et dans les manifestations… Et à mesure que le temps passe, ce slogan (...)

  • Etat espagnol : Vers une crise de régime ?

    Andreu Coll, Jaime Pastor 17 septembre 2012

    Le rythme et l’ampleur des mobilisations de masse s’accroissent dans l’Etat espagnol. Le 11 septembre dernier, près de 2 millions de personnes ont manifesté en Catalogne pour le droit à l’autodétermination. Le samedi 15 septembre, plusieurs centaines de milliers de manifestants ont défilé à Madrid contre les politiques d’austérité du gouvernement Rajoy à l’appel du « Sommet Social » (coalition de 150 syndicats, mouvements sociaux et associations diverses à Madrid). Le même jour, un « Bloc Critique » constitué par le syndicat libertaire CGT, Ecologistas en Acción, Juventud Sin Futuro (Jeunesse sans Futur), Chrétiens de Base/Redes, Asamblea Feminista et Izquierda Anticapitalista (Gauche Anticapitaliste) a (...)

  • Discours et pratiques féministes dans le mouvement du 15-M dans l’Etat espagnol

    Sandra Ezquerra 16 septembre 2012

    Plus d’un an après sa naissance, le mouvement des « Indignés » dans l’Etat espagnol (« mouvement du 15-M ») fait toujours parler de lui à l’heure où la crise sociale et économique s’aggrave jour après jour. Au-delà de son évolution future, de ses succès et de ses échecs, ce texte veut aborder une réflexion sur l’expérience spécifique des femmes dans ce mouvement et sur la manière dont ce dernier a intégré le discours et la pratique féministe. (Avanti4.be)
    Introduction
    Depuis le mois de mai 2011, le mouvement du 15-M dans l’Etat espagnol a entraîné dans la pratrique politique une énorme quantité et variété de personnes qui, jusqu’à il y a quelques moins, observaient de manière distante et sans implication les (...)