État espagnol

  • Combien de pauvreté pouvons-nous supporter ?

    Esther Vivas 4 octobre 2013

    « Les choses ne peuvent pas être pires ». Combien de fois avons-nous entendu cette phrase ? Nous pensons que plus de pauvreté, plus de précarité, plus de chômage, plus d’expulsions de logement, plus de faim sont impossibles. La réalité, cependant, contredit cette perception.
    Ces dernières années, les chiffres et les visages de la misère n’ont fait qu’augmenter dans l’Etat espagnol. Aujourd’hui, le nombre de personnes qui vivent en situation de pauvreté extrême se situe déjà à trois millions. Les revenus des familles sont tombés aux niveaux de l’année 2001. L’explication est aussi simple que brutale : les revenus ont diminué de 4% tandis que les prix ont augmenté de 10%. C’est ce qu’indiquent les chiffres (...)

  • Féminisme à l’offensive : une profession de foi pro-vie

    Sandra Ezquerra 29 septembre 2013

    Le débat politique et médiatique de ces dernières décennies autour de l’avortement s’est accompagné d’une appropriation monopolistique croissante de la défense de la vie par la droite afin de l’opposer de manière habile à la revendication féministe du droit de choisir.
    Si nous, féministes, nous sommes défendues contre ces accusations sibyllines d’égoïsme et/ou d’infanticide de la part de la machine de propagande de l’Eglise catholique et de ses fidèles profanes, il convient de reconnaître que nos tentatives de remettre en question la défense de la vie en tant qu’instrument exclusif de la droite n’ont jusqu’à maintenant donné que fort peu de résultats. Aussi « anti-choix » qu’ils soient, les anti-choix sont (...)

  • Etat espagnol et droit à l’avortement : La femme décide

    Esther Vivas 28 septembre 2013

    « C’est nous qui accouchons, c’est nous qui décidons ». Ce slogan ne perd pas une ride malgré le temps qui passe. Que ce soit en noir et blanc ou en technicolor, nous, les femmes, nous continuons toujours à sortir dans les rues pour revendiquer nos droits. Personne ne le fera à notre place. En ce 28 septembre, Journée Internationale pour la Dépénalisation de l’Avortement, nous réaffirmons clairement que c’est seulement nous, les femmes, qui décidons sur notre corps.
    L’offensive du gouvernement du Parti Populaire destinée à réformer et à restreindre encore plus la déjà très limitée Loi d’interruption volontaire de grossesse démontre la nécessaire actualité de la lutte féministe. Cette réforme veut nous faire (...)

  • Catalogne : Une indépendance pour ceux d’en bas

    Esther Vivas 12 septembre 2013

    Plusieurs centaines de milliers de personnes sont sorties dans les rues ce 11 septembre dans toute la Catalogne. On estime qu’une chaîne humaine d’un million et demi de personnes a traversé le pays du nord au sud, sur un tracé de 400 Km, à travers les routes, les places, les ponts, les rues, pour crier haut et fort « Indépendance ! ». L’Assemblée Nationale Catalane (ANC), qui a organisé l’événement, préparait depuis des mois une action qui a débordé le cadre politique institutionnel. Les gens, comme on a pu le voir dans leurs déclarations, sur les photographies et les réseaux sociaux, ont eu le sentiment d’écrire une page de notre histoire collective.
    Certains évoqueront le poids du gouvernement catalan (...)

  • Tragédie de Compostelle : Accident inévitable ou catastrophe néolibérale ?

    Brais Fernández 4 août 2013

    Plusieurs jours ont passé depuis que s’est produit le tragique accident de train à Saint-Jacques de Compostelle qui a provoqué la mort de 79 personnes et des dizaines de blessés. L’information diffusée est bien souvent contradictoire, avec différentes sphères en interaction, depuis la dimension politique jusqu’à la médiatique en passant par la technique. On peut tenter de dresser un petit bilan autour de quelques axes essentiels, en tenant compte du fait qu’il est fort probable que de nouvelles données vont apparaître.
    Que s’est-il passé ? Entre information et construction politico-médiatique de la tragédie
    Juste après le déraillement du train, une intense spéculation s’est développée autour de ce qui (...)

  • 30e anniversaire de la mort de Luis Buñuel, le cinéaste surréaliste

    Raúl Navas 1er août 2013

    Le 29 juillet marque le 30e anniversaire de la mort du cinéaste aragonais Luis Buñuel (1900-1983). En dépit du fait qu’il fut l’un des meilleurs réalisateurs de l’histoire et un artiste exceptionnel, ses œuvres continuent à être méconnues d’une grande partie de la population dans l’Etat espagnol. On a beaucoup écrit sur sa personnalité, mais on peut affirmer que ses films - plus de 30 - sont plus connus au Mexique ou en France qu’en Espagne.
    Cette méconnaissance de son œuvre dans son pays d’origine n’est pas due au fait qu’il était un mauvais cinéaste, elle ne relève non plus en rien du hasard mais est au contraire la conséquence d’événements historiques déterminés. Dans ce sens, la figure d’artistes comme (...)

  • Catastrophe de Compostelle : Seul le peuple sauve le peuple

    Brais Fernández 28 juillet 2013

    Aujourd’hui, c’est la journée nationale de Galice la plus triste dont on puisse se souvenir. Des dizaines de personnes sont mortes (79, selon les derniers comptages) dans un tragique accident de train. Les informations circulent de manière confuse et un récit du drame commence à s’imposer. La douleur des familles imprègne toute la société galicienne, un peuple qui tente de comprendre ce qui s’est passé.
    Je suis conscient du fait qu’il n’y a rien de plus obscur que d’évoquer « l’instinct », mais quelque chose nous pousse bel et bien à tenter de comprendre. On ne peut pas l’éviter : l’impact de la tragédie et les informations confuses qui nous sont données nous poussent dans ce sens.
    Je ne vais pas spéculer (...)

  • État espagnol — Ils nous veulent pauvres, réduits au silence et hétéros

    Esther Vivas 28 juillet 2013

    Le Parti Populaire (PP) au pouvoir est parti en croisade - non seulement contre les droits fondamentaux comme ceux à la santé, à l’éducation, au logement, au travail, mais aussi contre la liberté sexuelle et reproductive. Le PP veut imposer un modèle de société, qui n’est pas seulement au service du capital, mais qui est aussi sexiste et homophobe. Il nous veut pauvres, réduit-e-s au silence et hétéros.
    La semaine dernière, le gouvernement espagnol a proposé aux gouvernements régionaux qu’ils mettent leur veto, dans le cadre du système de santé publique, à la procréation assistée médicalement (insémination artificielle et fécondation in vitro) pour les lesbiennes et les femmes célibataires. Une mesure qui (...)

  • Etat espagnol : construire une alternative politique d’en bas

    Raúl Camargo, Sandra Ezquerra 30 juin 2013

    Les 7 et 8 juin derniers à Madrid ont eu lieu les premières journées organisées par l’initiative « Alternatives d’en bas » auxquelles ont participé des personnes venant des différentes « marées » (terme désignant les mouvements sociaux de lutte contre l’austérité dans la santé, l’éducation, etc. NdT), des collectifs du Mouvement du 15-M, des organisations sociales et politiques de gauche (Izquierda Unida, Izquierda Anticapitalista, Ecologistas en Accion, Juventud Sin Futuro, Equo, Attac… NdT) et cela dans le but de construire une alternative au système politique, économique et social actuel. Le processus de préparation s’était développé via des assemblées ouvertes à Madrid qui rassemblèrent de plus en plus (...)

  • Une agriculture sans paysans

    Esther Vivas 30 juin 2013

    L’Union européenne semble s’acharner à faire disparaître la petite paysannerie. C’est ce qu’on peut conclure de la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) adopté avant-hier à Bruxelles. Des mesures qui bénéficient, une fois de plus, aux grands propriétaires terriens et à l’agro-industrie au détriment de ceux qui travaillent et protègent la terre.
    Un seul chiffre : malgré le fait que, dans l’Etat espagnol, seulement 350.000 personnes sont officiellement recensées comme ayant une activité professionnelle agricole, il y a 910.000 personnes perçoivent des aides agricoles. Qui sont donc ces 560.000 bénéficiaires de subventions qui, n’étant pas paysans, reçoivent tout de même ces sommes ? Le rapport, « Une (...)