Syrie

  • L’autonomie kurde en Syrie prend forme malgré le rejet du gouvernement et de l’opposition

    Manuel Martorell 3 mars 2013

    Pour la première fois dans l’histoire de la République arabe de Syrie, et profitant du vide de pouvoir provoqué par la guerre, un groupe de travail a délimité le territoire d’une hypothétique région autonome kurde dans ce pays. Une chose totalement impensable il y a seulement deux ans vu que le régime baathiste a toujours nié l’existence d’autres peuples distincts du peuple arabe. Tant sous le gouvernement de Hafez Al-Assad que sous celui de son fils Bachar, le seul fait de parler de la culture, de la langue ou même de la musique kurde était une raison suffisante pour être arrêté, torturé et condamné à la prison.
    C’est pour cette raison que l’on n’a jamais su avec exactitude ni l’extension du territoire (...)

  • Syrie : Armes chimiques et intervention de l’OTAN

    Santiago Alba Rico 8 décembre 2012

    Dans son éditorial d’hier, le directeur de « Al-Quds Al-arabi », le prestigieux analyste palestinien Abdelbari Atwan, écrivait sur la Syrie : « les expériences précédentes nous enseignent qu’il y a deux indices de base qui indiquent qu’une guerre approche dans notre région : le premier est l’accumulation d’informations sur des armes de destruction massive et le second est le regain d’intérêt des Etats-Unis et de l’Europe pour la paix arabo-israélienne ».
    L’article de Atwan s’intitule de manière éloquente : « L’intervention militaire qui vient » (1). Est-ce réellement le cas ? Pendant vingt mois, les Etats-Unis et l’OTAN ont changé à plusieurs reprises leur stratégie, et même leur ton, mais ils ont toujours (...)

  • « Il faut empêcher que la Syrie devienne un nouvel Irak ». Entretien avec Salameh Kaileh, marxiste syrio-palestinien

    Mónica G. Prieto, Salameh Kaileh 5 décembre 2012

    Mónica G. Prieto a rencontré Salameh Kaileh (Birzeit, Palestine, 1955) à Beyrouth pour le site d’infos « Cuarto Poder ». L’intellectuel syrio-palestinien, qui fut membre du Fatah dans le passé, ne pouvait s’empêcher de penser à Gaza (l’entretien s’est déroulé pendant que les bombes israéliennes tombaient sur la ville), mais aussi à la Jordanie, où il a été récemment déporté (le pays est actuellement secoué par des vagues de protestations contre le roi Abdallah). Mais c’est surtout la Syrie qui occupe son esprit, pays où il a passé la majeure partie de sa vie et où il a souffert des représailles du régime pour sa participation à l’opposition intellectuelle contre la dictature. (Avanti4.be)
    Sa dernière arrestation (...)

  • « Ce qui est en jeu représente bien plus que l’avenir des Kurdes de Syrie » Entretien avec Salih Muslim Muhammad, président du PYD

    Karlos Zurutuza, Salih Muslim Muhammad 11 novembre 2012

    Salih Muslim Muhammad (Kobani, Alep, 1951) est la figure la plus connue des deux millions de Kurdes qui vivent en Syrie. Après avoir étudié la Chimie à Istanbul, Muslim a travaillé comme ingénieur en Arabie Saoudite avant de revenir en Syrie en 1990. En 2010, il est devenu président du Parti Union et Démocratie (PYD), la principale force politique qui représente les Kurdes de Syrie. Entretien réalisé par Karlos Zurutuza pour le journal basque « Gara ».(Avanti4.be)
    Au début du mois d’octobre, de nombreux incidents se sont produits sur la frontière entre le nord (sous contrôle turc) et l’ouest (sous contrôle syrien) du Kurdistan. Etes-vous en train de perdre le contrôle d’une région qui semblait, (...)

  • Le facteur kurde dans la révolution syrienne

    Tino Brugos 14 septembre 2012

    Cela fait plus d’un an qu’a débuté la révolte en Syrie contre le gouvernement autoritaire de Bachar Al Assad. Depuis lors la mobilisation s’est maintenue de manière soutenue, élargissant son rayon d’action jusqu’à atteindre - bien que ponctuellement – toutes les régions du pays. Le gouvernement a répondu par une répression sans pitié qui a obligé plusieurs organismes internationaux à se prononcer sur l’affaire. Malgré son isolement et sa division, l’opposition syrienne est parvenue à articuler des groupes de pression internationaux qui ont mis le régime du parti Baath contre les cordes. Mais la tâche de construire une alternative unifiée et stable, du fait du caractère hétérogène des forces qui participent à (...)