Justice/Répression

  • Communiqué de presse du comité de soutien aux réfugiés Afghans de Bruxelles

    Comité de soutien des réfugiés afghans 23 octobre 2013

    Ce mardi 22 octobre, le collectif des afghans voulait appuyer une interpellation en leur faveur au parlement. La police en a profité pour mettre les familles restées au 127 rue du trône à la rue. La manifestation pacifique s’est alors assise en protestation contre ses évènements.
    La police est intervenue avec une grande brutalité. Elle a commencé par gazer les manifestants et les matraquer. Ensuite, les policiers ont fait sortir les femmes avec enfants de la nasse. Le tout fut couronné par des insultes racistes ; d’après certains policiers : « les étrangers sont des animaux ». Les coups vont se succéder pour finalement laisser deux personnes gravement blessées à la tête et 168 personnes arrêtées. Mme (...)

  • Georges Abdallah : 30 ans de prison, 30 ans de résistance !

    Coup pour coup 31 15 octobre 2013

    Vidéo du collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31 sur la mobilisation pour la libération de Georges Abdallah à Toulouse.

  • Liberté pour Jihad et pour tous les damnés de la terre de Syrie

    Budour Hassan 14 octobre 2013

    Le 10 août 2013, les forces de sécurité syriennes ont arrêté le journaliste syrien et dissident marxiste Jidah Mad Asaad Muhammad près de la rue Athawra au centre de Damas. La nouvelle de son arrestation a été confirmée par sa sœur Lina, une militante marxiste et anti-régime forcée à la clandestinité. Jihad était l’un des rares militants révolutionnaires encore présents dans la capitale syrienne - une bulle de tranquillité trompeuse sous la poigne de fer asphyxiante du régime - et cela en dépit de la terrible menace d’arrestation qui pesait sur lui. Peu après son arrestation, une page Facebook a été créée pour exiger la libération immédiate de Jihad ainsi que pour publier des articles écrits par lui avant et (...)

  • Semira : on n’oublie pas : Dénoncer sans relâche les centres fermés, les expulsions et les violences policières

    Bruxelles Laïque, LDH 18 septembre 2013

    Le 22 septembre 2013, cela fera quinze ans que Semira Adamu a été assassinée par l’Etat belge et ses politiques migratoires lors de son rapatriement forcé. Fuyant le Nigeria, Semira Adamu est arrivée en Belgique le 25 mars 1998, âgée de presque vingt ans. Arrêtée à Zaventem et incarcérée au centre fermé 127bis de Steenokkerzeel, elle a introduit une demande d’asile, motivée par la fuite d’un mariage forcé avec un polygame de 65 ans, qui a été refusée.
    L’Office des Etrangers a, malgré cette situation, décidé d’organiser son rapatriement forcé. Lors de sa sixième tentative d’expulsion, le 22 septembre 1998, pas moins de neuf gendarmes ont été mobilisés pour l’embarquement. Cachée des regards des passagers par (...)

  • Stop au scandale de la détention et de la torture d’Ali Aarrass : Ecrivons tous !

    CAPJPO-EuroPalestine 3 août 2013

    Voilà plus de 5 ans que ce citoyen belge croupit en prison, notamment dans les geôles marocaines, alors qu’il a été reconnu innocent de tout acte de terrorisme par un juge européen. Au lieu d’intervenir, le gouvernement belge se tait. Actuellement en grève de la faim depuis 21 jours et de la soif depuis 7 jours, Ali Arrass est en danger. Sa famille, ses amis et tous les gens épris de justice, nous demandent d’intervenir.
    Ali Arrass est actuellement dans un état critique dans la prison de Salé, encore conscient, mais grabataire et incapable de parler. Il a a entamé sa grève de la faim le 10 Juillet, après que le personnel de pénitentiaire ait pénétré dans sa cellule, en son absence, enlevé sa (...)

  • Le business du gaz lacrymogène : une arme chimique

    Anna Feigenbaum, Marcelo Justo 25 juin 2013

    L’attaque du Parc Gezi à Istanbul et la répression à Rio de Janeiro ont une chose en commun avec la plupart des manifestations de cette année 2013 – bien que leurs causes soient très distinctes ; du viol d’une femme dans le cas de l’Inde aux revendications étudiantes au Chili, en passant par les luttes sociales au Mexique ou contre l’austérité en Europe. Cette chose, c’est le gaz lacrymogène. Dans le budget de l’Etat espagnol, l’une des rares exceptions aux coupes a été l’achat de matériel antiémeute. Tandis que les dépenses en santé, éducation et sécurité sociale sont réduites, celles en matériel antiémeute ont explosé, passant de 173.000 à 3 millions d’euros en 2013. Au Moyen Orient, le « printemps arabe » est (...)

  • Communiqué : Tout faire pour que Bahar Kimyongür ne soit pas extradé !

    CLEA 19 juin 2013

    Bahar Kimyongür est à nouveau emprisonné. Alors qu’il passait quelques jours de congé en Andalousie –en compagnie de son épouse Deniz, et de leurs deux bambins–, Bahar a été arrêté par la police espagnole. Le lundi 17 juin vers 15 heures, des policiers en civil l’ont en effet appréhendé alors qu’il visitait la cathédrale de Cordoue.
    Selon les autorités judiciaires de Cordoba, Bahar faisait l’objet d’un mandat d’amener international lancé par la Turquie à la fin du mois de mai…
    La justice espagnole ayant 72 heures pour justifier une prolongation de sa détention, B. Kimyongür a été transféré hier après-midi à Madrid. Ce mercredi, il passera devant l’Audience nationale, une juridiction spéciale dont les juges (...)

  • Tout le monde est contre les SAC sauf le gouvernement

    Stop Répression 10 juin 2013

    L’abaissement de l’âge, prévu par la nouvelle loi sur les Sanctions Administratives Communales, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour de nombreux acteurs de la société civile. Suite à cette nouvelle loi, près de 1500 personnes se sont inscrites pour une manifestation spontanée nationale contre les SAC. Pourtant le gouvernement tient bon et compte bien passer en force. La manifestation appelle donc toutes les différentes oppositions à se réunir. Celles-ci peuvent se résumer à 5 grands points.
    Pour beaucoup, le point d’attention principal est la criminalisation et le harcèlement des jeunes propre à la nouvelle loi. Les sanctions pour avoir joué au foot sur un terrain de basket, s’être assis (...)

  • Militantes kurdes exécutées : La France tente d’étouffer l’enquête !

    Actukurde 14 mai 2013

    Plus de quatre mois après l’assassinat de trois militantes kurdes, le 9 janvier à Paris, aucun avancement considérable n’a été réalisé dans cette affaire. Ne menant aucune enquête sérieuse, les autorités françaises tentent d’étouffer l’affaire, dénonce un journaliste kurde, Ferda Cetin.
    L’assassinat de Sakine Cansiz, 55 ans, co-fondatrice du PKK, de Fidan Dogan 32 ans, représentante du Congrès national kurde, basé à Bruxelles, et de Leyla Soylemez, 24 ans, membre d’un mouvement de jeunesse, est appelé par les kurdes comme le « massacre de Paris ».
    L’assassin présumé de trois femmes est Omer Guney. A part cette arrestation tout reste un mystère : son véritable identité, ses engagements, son rôle dans (...)

  • L’Etat français garde Georges Ibrahim Abdallah en prison

    Assawra 5 avril 2013

    La Cour de cassation a douché jeudi les espoirs d’une sortie rapide de prison de Georges Ibrahim Abdallah, incarcéré depuis 28 ans en France, en rejetant sa demande de libération conditionnelle après quatre mois de suspense sur le sort de l’ancien activiste libanais.
    Dans un arrêt obtenu par l’AFP, la plus haute juridiction criminelle "déclare irrecevable la demande de libération conditionnelle".
    Elle estime que M. Abdallah "ne pouvait se voir accorder une libération conditionnelle sans avoir été obligatoirement préalablement soumis, à titre probatoire, à une mesure de semi-liberté ou de placement sous surveillance électronique pendant une période d’un an au moins".
    Cette analyse clôt la procédure (...)