Agriculture

  • Copier–cloner

    Louis Rigaud 4 mars 2013

  • Savons-nous ce que nous mangeons ?

    Esther Vivas 2 mars 2013

    Si on nous vendait hier du chat pour du lièvre, aujourd’hui on nous vend du cheval pour de la vache. Savoir ce que nous mangeons est devenu quelque chose de plus en plus difficile. Le récent scandale alimentaire déclenché par la découverte de viande de cheval là où devait se trouver de la viande de vache le met clairement en évidence. Cannellonis « La Cocinera » ; hamburgers d’Eroski ; ravioli et tortellini de viande Buitoni, boulettes d’Ikea ne sont que quelques uns des produits qui ont été retirés du marché. Il est clair que nous n’avons aucune idée de ce que nous portons à nos bouches.
    L’Irlande et la Grande-Bretagne ont été les premiers à détecter le mois dernier de l’ADN de cheval dans des (...)

  • Les faucheurs volontaires d’OGM — Prix « Citoyen radical » Jaap Kruithof

    Bruxelles Laïque 20 février 2013

    Le 29 mai 2011, l’organisation anti-OGM « Field Liberation Movement » a dégradé une parcelle de tests OGM en extérieur à Wetteren (proximité de Gand). La destruction ne fut pas totale (certains médias parlent de 20% de dégâts)
    Ce champ de petite taille était destiné à la recherche pour l’Université de Gand. Composé de 27 rangées de pommes de terre OGM, l’une d’entre elles appartenait à BASF, la plus grosse compagnie industrielle chimique au monde.
    Suite à cette action, Barbara Van Dyck, qui soutenait le mouvement anti-OGM, s’est fait renvoyer de l’Université de Louvain où elle effectuait une thèse de doctorat.
    Cette action a soulevé un débat important sur les OGM, la désobéissance civile et la légitimité (...)

  • Jugement procès des OGM : la lutte pour l’agriculture durable est criminalisée

    Field Liberation 13 février 2013

    Aujourd’hui, la Cour de Termonde a condamné 11 militants pour des pommes de terre non OGM comme association de malfaiteurs. Il s’agit de la criminalisation de leur participation à l’action non-violente et au débat du 29 mai 2011 qui visait à promouvoir une agriculture durable.
    Ce procès constitue un précédent très dangereux qui pourrait toucher toutes les formes d’action sociale. La justice belge attaque frontalement la liberté d’expression. Une participante est par exemple punie de six mois de prison ferme parce qu’elle a parlé avec la presse.
    Après l’annonce de l’accusation d’association de malfaiteurs, un grand nombre de personnes issues des mouvements environnementaux et agricoles, des universitaires (...)

  • Occuper le système agricole et alimentaire

    Esther Vivas 27 janvier 2013

    On a occupé des places, des banques, des logements, des auditoriums universitaires, des hôpitaux et même des supermarchés. On a désobéi aux lois et aux pratiques injustes. Nous avons revendiqué dans la rue, dans les institutions, dans les banques, pour plus de démocratie… Une marée indignée a remise en question et en difficulté l’actuel système économique, financier et politique. Mais il est nécessaire de porter cette indignation plus loin. Et l’une des questions à résoudre, parmi de nombreuses autres, c’est d’occuper quelque chose d’aussi élémentaire que le système agricole et alimentaire.
    Nous devons tous manger. Nous alimenter est fondamental pour survivre mais, bien qu’il semble que ce soit le contraire, (...)

  • Accros à la malbouffe

    Esther Vivas 18 janvier 2013

    Que peut-il t’arriver si pendant un mois tu ne manges que des Big Macs, des Cheese Burgers, des milkshakes à la fraise et des McNuggets ? Réponse : onze kilos de plus, un foie hypertrophié, des maux de tête, une dépression et une explosion du taux de cholestérol. Telle est l’expérience personnellement vécue par le réalisateur Morgan Spurlock et qu’il raconte dans son film « Super Size Me » (2004). Dans ce dernier, il relate les conséquences d’un régime particulier où il prend quotidiennement son petit-déjeuner, son dîner et son souper chez McDonald’s. Mais le problème du fast-food n’est pas seulement qu’il nous rend malade : il nous rend également accro à ce type de nourriture.
    « L’important ce n’est pas (...)

  • Appel : Les 11 arracheurs de pomme de terre OGM ne sont pas seuls, nous sommes tous concernés !

    Field Liberation 15 janvier 2013

    Ce mardi 15 janvier s’est tenu à Termonde le procès des arracheurs de patates OGM. Nous reproduisons ci dessous l’appel signé par une série d’organisations et d’individus en solidarité avec les inculpés et contre la criminalisation d’actions politiques. (Avanti4.be)
    Le 15 janvier 11 inculpés seront jugés pour association de malfaiteurs pour avoir, avec des centaines d’autres citoyens, remplacé à Wetteren des pommes de terre OGM par des pommes de terre bio. Contrairement à ce que certains essaient de faire croire, les 11 inculpés ne sont pas une bande de malfaiteurs ni des extrémistes isolés.
    Les signataires de ce texte témoignent de ce que les « 11 de Wetteren » sont soutenus par un large éventail (...)

  • La fin du monde et les hommes et les femmes de maïs

    Silvia Ribeiro 5 janvier 2013

    Le 21 décembre 2012 a marqué le début d’un nouveau « baktun », une période de 394 années solaires selon la longue chronologie des Mayas, déterminée sur base de leurs connaissances sophistiquées en astronomie. A notre époque où la culture dominante banalise tout, ce moment s’est chargé de significations contradictoires ; pour certains, c’était la « fin du monde » (face au vide de sens actuel, l’apocalypse fait vendre), pour d’autres, le début d’une « nouvelle ère », ou encore simplement un moment de réflexion. Pour les peuples qui conservent encore une relation respectueuse avec la terre et l’environnement, le temps est bien plus qu’un comptage, il n’est pas linéaire, la mémoire collective et l’horizon collectif (...)

  • De la nourriture pour manger ou pour jeter ?

    Esther Vivas 2 janvier 2013

    Nous vivons dans un monde d’abondance. On produit aujourd’hui plus de nourriture qu’à aucune autre période de l’histoire. La production alimentaire a été multipliée par trois depuis les années 1960, tandis que la population mondiale, depuis lors, n’a fait que doubler. Il y a donc bien assez de nourriture pour tout le monde. Malgré cela, selon ce qu’indique la FAO, 870 millions de personnes dans le monde souffrent de la faim et, chaque année, on gaspille 1,3 milliard de tonnes de nourriture, soit un tiers de la production planétaire. De la nourriture pour manger ou pour jeter ? Telle est la question.
    Dans l’Etat espagnol, d’après la Banque Alimentaire, on jette chaque année 9 millions de tonnes de (...)

  • Soutien aux 11 de Wetteren. Faisons le procès des OGM, pas celui des libérateurs de champ

    Field Liberation 18 décembre 2012

    Le 29 mai 2011 des centaines d’activistes ont décontaminé un champ d’essai OGM à Wetteren. Ils ont remplacé des pommes de terre génétiquement modifiées par des variétés biologiques, sans manipulation génétique, délicieuses et saines.
    Le « Grand Echange de patates » a eu lieu sans violence, et de façon publique. Le but de l’action était de stimuler le débat sur le bon sens / non-sens de la présence d’ OGM dans nos champs et dans nos assiettes. Avec succès : le débat citoyen s’est développé entretemps dans les journaux, les forums internet, à la radio et à la TV. Les écoles et les universités y participent, mais également le monde politique, agronome et les ONG.
    L’action de désobéissance civile a sensibilisé les (...)