Zbigniew Marcin Kowalewski

  • Ukraine : des gardes blancs russes dans le Donbass

    Zbigniew Marcin Kowalewski 30 juin 2014

    Il n’y a pas de révolution dans le Donbass, pas même de mouvement de masse, écrit Zbigniew Marcin Kowalewski, rédacteur en chef adjoint de l’édition polonaise du Monde diplomatique. Ils n’existent que dans la propagande des partisans d’un mouvement séparatiste armé, dirigé par des nationalistes d’extrême droite. Importés de Russie, ils aspirent à la restauration de l’empire tsariste. Au Kremlin, on soutient cette réincarnation des Gardes blanches et des Centuries noires qui déstabilise l’Ukraine, mais, à ce qu’il paraît, on en a également peur.
    Le 22 avril dernier, Boris Kagarlitsky affirmait que « on ne pouvait pas expliquer l’insurrection réussie de centaines de milliers, voire même de millions de personnes (...)

  • Ukraine : Le bolchevisme devant une révolution nationale imprévue (1917-1920)

    Zbigniew Marcin Kowalewski 9 juin 2014

    Les dramatiques événements en Ukraine suscitent d’intenses polémiques à gauche et illustrent à nouveau pour les marxistes toute l’importance de la « question nationale » et de son articulation avec l’analyse de l’impérialisme. La question clé de l’indépendance et de l’unité de l’Ukraine face aux différents impérialismes – et en premier lieu face à l’impérialisme russe - constitue en effet une constante dans son histoire. Ecrit en 1989, le texte de Zbigniew Kowalewski que nous publions ici dans sa quasi intégralité apporte un éclairage historique de très grande valeur pour comprendre certains de ces éléments dans la situation actuelle en Ukraine. Il montre notamment que la complexité de cette situation n’est (...)

  • Ukraine : le printemps des peuples est arrivé en Europe

    Zbigniew Marcin Kowalewski 25 mars 2014

    Le Printemps arabe est arrivé en hiver 2010, dans le voisinage de l’Europe : dans les pays situés sur l’autre rive de la Méditerranée. Quatre ans plus tard, on voit que ce printemps des peuples n’est pas seulement arabe. Egalement en hiver, il fait irruption en Europe, bien que, pour l’instant, dans les périphéries extérieures de l’Union européenne.
    Nous ne nous rendions pas compte, probablement, à quel point le processus de l’intégration capitaliste de l’Europe contribuait à l’accumulation explosive des tensions dans ses périphéries proches mais extra-européennes. C’est encore plus vrai à présent, dans ses périphéries le plus proches, désormais européennes, comme nous l’indique l’Ukraine. Le lien fut cette (...)