Jean Peltier

  • Belgique : Deux sondages et plein de questions

    Jean Peltier 25 novembre 2013

    Tout le monde le sait : une hirondelle ne fait pas le printemps. Et deux sondages préélectoraux ne font pas une élection. Mais, à six mois de la méga-élection de mai 2014, les deux sondages que viennent de publier successivement Le Soir et la Libre dessinent des tendances à prendre au sérieux.
    Rappelons d’abord le contexte dans lequel débarquent ces sondages qui ont été réalisés à la mi-novembre.
    Di Rupo sur son petit nuage
    Tout semble rouler pour le gouvernement Di Rupo qui a réussi à engranger ces derniers mois des accords sur une série de questions difficiles : les derniers fignolages d’application de l’accord sur la scission de BHV, l’unification du statut des ouvriers et des employés, le (...)

  • « Et la Belgique sortit de la crise… ». Vraiment ?

    Jean Peltier 29 octobre 2013

    « Après des siècles d’esclavage, Le Belge sortant du tombeau, A reconquis par son courage, Son nom, ses droits et son drapeau. Et ta main souveraine et fière, Désormais peuple indompté, Grava sur ta vieille bannière : Le Roi, la Loi, la Liberté ! »
    Confessons-le tout de suite, les hymnes nationaux, tout boursouflés de patriotisme conquérant, ont tendance à nous faire pisser de rire. Et La Brabançonne ne fait pas exception à la règle, loin de là !
    Si ces mâles paroles figurent pourtant en tête de cet article, c’est que, depuis quelques mois, un vent de patriotisme souffle sur le pays. Ou plus précisément, ce vent est soufflé jour après jour, par la plus grande partie de nos élites politiques et (...)

  • Un boson voyageur, des scientifiques tenaces et quelques questions sur la recherche dans le capitalisme

    Jean Peltier 15 octobre 2013

    Ainsi donc un scientifique belge vient de recevoir le Prix Nobel de physique pour sa participation à la découverte du Boson de Higgs - qui sera donc désormais le Boson de Higgs-Englert-Brout.
    Si vous commencez à sentir monter la nausée en voyant le moindre événement - du couronnement de Philippe à la qualification des Diables Rouges en passant par un concert de Stromae et la remise d’un Prix Noël - être transformé en prétexte pour une nouvelle orgie de chauvinisme belgicain et en machine de guerre contre la N-VA...
    Si justement la mise sur un même pied d’un concert de Stromae et d’une remise de Prix Nobel suffit à vous foutre les boules et vous donne l’envie de passer à autre chose...
    Si tout (...)

  • Enseignement : La manifestation était bienvenue, les déclarations syndicales nettement moins

    Jean Peltier 22 septembre 2013

    200 travailleurs de l’enseignement ont manifesté jeudi à Bruxelles pour protester contre un projet d’économie visant le réseau officiel. Une mobilisation de ce genre, à peine une semaine après la rentrée scolaire, est de bon augure. Sauf que les déclarations syndicales entendues à cette occasion ont franchement de quoi inquiéter.
    Pour comprendre l’inquiétude du personnel administratif et ouvrier de l’enseignement de la Communauté française – c’est ce segment-là qui était rassemblé, à l’appel de la CGSP, sous les fenêtres du cabinet de Marie-Martine Schyns, la nouvelle Ministre (CDH) de l’Enseignement – il faut faire un bond dans le temps qui nous ramène douze ans en arrière.
    Donations, subventions... et (...)

  • Chili 1970-73 : Retour sur une expérience révolutionnaire (III)

    Jean Peltier 18 septembre 2013

    La fin brutale de l’expérience chilienne a eu des conséquences immenses. La victoire de Pinochet a fait du Chili le laboratoire sauvage d’un néolibéralisme qui a essaimé dans le reste de l’Amérique latine d’abord, dans le monde entier ensuite. Parallèlement, la défaite de la gauche chilienne a ouvert un débat dans toute la gauche internationale sur la possibilité d’une voie parlementaire au socialisme.
    Troisième partie : Après le Chili, la voie parlementaire… sans le socialisme
    Le sauve-qui-peut de la gauche réformiste
    La nouvelle du coup d’Etat et de l’écrasement de l’Unité Populaire tombe comme une enclume de plomb sur la tête de la gauche réformiste européenne. Ce n’est pas qu’elle ignorait les (...)

  • Chili 1970-73 : Retour sur une expérience révolutionnaire (II)

    Jean Peltier 12 septembre 2013

    Le 11 septembre 1973, l’expérience de la « voie parlementaire au socialisme » initiée par l’Unité Populaire et le président Allende se terminait tragiquement sous les balles et les obus d’un coup d’Etat militaire. Une telle issue n’avait pourtant rien d’inévitable. La responsabilité du drame et du bain de sang en revient évidemment à la bourgeoisie, à l’armée et à leur « protecteur » étatsunien. Mais la gauche parlementaire elle-même porte aussi une lourde responsabilité dans ce qui s’est passé.
    Deuxième partie : Pouvoir Populaire ou coup d’Etat (1972-73)
    Mobilisations dans la rue
    Au printemps 1972, un peu moins d’un an et demi après l’arrivée de l’unité Populaire au gouvernement, le Chili est plombé par une (...)

  • Chili 1970-73 : Retour sur une expérience révolutionnaire (I)

    Jean Peltier 9 septembre 2013

    Le 11 septembre marque le 40e anniversaire du renversement du gouvernement d’Unité Populaire et du président Salvador Allende par un coup d’Etat militaire dirigé par le général Pinochet. Dans la gauche chilienne et internationale, au fil du temps, l’analyse des événements a peu à peu fait place à la légende, celle du bon Président légitimement élu renversé par le mauvais général putschiste. Une légende dans laquelle les oppositions de classes, les contradictions violentes dans la société, les débats et les déchirements dans la gauche, l’émergence d’un pouvoir populaire en dehors des institutions officielles, les choix stratégiques désastreux d’une partie de la gauche,… ont disparu, dissous dans un discours (...)

  • Belgique : « Tout baigne ». Vraiment ? Et jusqu’à quand ?

    Jean Peltier 4 septembre 2013

    L’idée peut sembler saugrenue dans un pays qui s’est surtout rendu célèbre ces dernières années par une crise politique de 540 jours, le feuilleton BHV et l’émission Bye Bye Belgium. Mais c’est pourtant un fait : il continue à exister en Belgique une machine politico-médiatique extrêmement bien rodée et parfois diablement efficace qui parvient à transformer une série de mini-événements en un « récit national » épique chantant la réussite de la Belgique et de son modèle économico-socio-politique.
    Pour ceux qui se souviennent des rentrées de septembre les années précédentes, le contraste est frappant. Cette année, tout baigne – tel est du moins le credo entonné à l’unisson par le monde politique et les médias. (...)

  • Vive la République ! Vive le Socialisme !

    Jean Peltier 21 juillet 2013

    Albert II a donc décidé de passer la main à son fiston, comme cela se fait dans toutes les bonnes familles. Peut-on espérer que dans le grand chœur de nos dirigeants pleurant le roi sur le départ et prêtant allégeance respectueuse au futur royal héritier, il se fera entendre des voix de gauche prenant leurs distances avec l’encensoir monarchiste ?
    On le verra dans les prochains jours. Mais il y a très peu de chances que cela se produise, à voir le défilé de hauts responsables en touts genres venus communier sur les plateaux de télévision, les plus chanceux parvenant à placer leur anecdote personnelle sur le bon caractère et la profonde humanité de not’ bon roi. Et les communiqués des partis n’annoncent (...)

  • Un nouveau cycle de luttes dans le monde ? (I) — Quand les intellectuels du pouvoir commencent à s’inquiéter

    Jean Peltier, Paul Kennedy, The Economist 19 juillet 2013

    Deux ans et demi après les soulèvements populaires en Tunisie et en Egypte qui allaient ouvrir le Printemps arabe, deux ans après les divers mouvements « Indignés » qui se sont levés contre l’austérité brutale dans plusieurs pays d’Europe du Sud, un an et demi après les mouvement « Occupy » en Amérique du Nord, un an après la longue grève des étudiants au Québec, suivis quelques mois après, par les étudiants et enseignants au Chili,… les dernières semaines ont été le théâtre de nouvelles mobilisations massives dans des pays aussi différents que la Turquie, le Brésil, l’Egypte et le Bangla Desh.
    Cette fois, ce sont des millions de gens qui sont descendus dans les rues. Les causes immédiates peuvent varier, les (...)