Gippò Mukendi Ngandu

  • Lampedusa : Qui sont les coupables ?

    Gippò Mukendi Ngandu 7 octobre 2013

    On en est toujours à compter les morts de l’immense tragédie de Lampedusa. Ils sont probablement plus de 300. Et sans doute 500 disparus. Il s’agit d’un gigantesque massacre annoncé. Tout au long des confins de l’Europe, la Méditerranée s’est en effet littéralement transformée en cimetière.
    Ils sont des milliers à s’être noyés dans ces eaux. Ils n’ont souvent pas de nom. Ce sont des femmes, des hommes, des enfants qui fuient la misère d’un continent africain dans lequel le capitalisme, hier sous sa forme colonialiste, aujourd’hui sous sa forme néolibérale et post-colonial, se manifeste dans toute sa barbarie, en produisant continuellement des guerres, en pillant et en détruisant des territoires entiers.
    En (...)

  • Dossier : La fin de Sinistra Critica et les défis de la gauche anticapitaliste

    Flavio C., Francesco Locantore, Gigi Malabarba, Gippò Mukendi Ngandu, Piero Maestri, Tatiana Montella 21 août 2013

    L’organisation anticapitaliste italienne « Sinistra Critica » (Gauche critique, section italienne de la IVe Internationale) a décidé de se dissoudre pour donner naissance à deux nouvelles organisations (Sinistra Anticapitalista et Solidarieta Internazionalista). Les clivages et les discussions qui ont divisé en deux parts quasiment égales cette organisation de la gauche radicale italienne ne manquent pas d’intérêt pour l’ensemble de la gauche révolutionnaire en Europe et ailleurs, car ils posent une série de questions fondamentales aujourd’hui pour son devenir. Le premier texte de ce dossier est la dernière déclaration commune de Sinistra Critica avant son auto-dissolution. Les trois autres textes ont (...)