François Iselin

  • Écologie et socialisme : Par exemple Cronstadt

    François Iselin 15 mai 2013

    « Tout appel à la productivité est, dans les conditions voulues par le capitalisme et l’économie soviétisée, un appel à l’esclavage » (Raoul Vaneigem .)
    Une à une, les grandes révolutions socialistes se corrompent, s’épuisent et s’effondrent. Les immenses espoirs qu’elles suscitaient jadis se sont évanouis. Sur leurs ruines germent et prospèrent les vices du capitalisme : exploitation, racisme, violence, injustice, destruction. Le projet d’un monde où la dignité des êtres humains et l’intégrité de la nature seraient durablement assurées semble illusoire.
    Ces cruels échecs constituent le fonds de commerce du despotisme capitaliste. Ils lui permettent de légitimer sa domination, de justifier la supériorité de (...)