Eduardo Lucita

  • Affaire Snowden : Big Brother plus nu que jamais

    Eduardo Lucita 4 août 2013

    Beaucoup ont cru que le « Big Brother » du roman « 1984 » de George Orwell faisait référence à l’Union Soviétique (URSS). Nous voyons aujourd’hui avec l’affaire Snowden qu’il fait écho à la réalité dans l’Occident « civilisé ». Les Etats-Unis ne peuvent pas prouver que Snowden ment. Au contraire, comme il dit la vérité et met à nu leur machinerie de contrôle mondial, on l’accuse de « trahison » et on veut le rapatrier pour lui infliger « le châtiment mérité ».
    Les révélations de l’espion informatique au service de la CIA ont provoqué une crise internationale qui a tendu les relations entre les Etats-Unis, la Russie et l’Amérique latine, tout en mettant en pleine lumière la soumission de l’Union européenne. Elle a (...)

  • Dossier Brésil : La fin de la « révolution passive » ?

    Eduardo Lucita, Guillermo Almeyra, Henrique Carneiro, Massimo Modonesi 2 juillet 2013

    L’expérience brésilienne de ces dix dernières années de gouvernements « progressistes » (deux de Lula et celui, actuel, de Dilma Rousseff) se caractérise par ce que Gramsci appelait une « révolution passive », c’est à dire un processus de modernisation impulsé d’en haut, qui ne reprend que partiellement les revendications de ceux d’en bas et qui parvient ainsi à garantir leur passivité et leur silence, plus que leur complicité.
    A partir de cette formule apparemment contradictoire, nous pouvons comprendre comment s’est construit au Brésil un équilibre précaire, mais étonnamment efficace et durable. Un processus qui, en outre, et toujours en suivant les intuitions de Gramsci, s’est appuyé sur un « césarisme (...)