Dominique Lerouge

  • Tunisie — Nouvel assassinat d’un dirigeant du Front Populaire. Comment agir face à l’échec du gouvernement Ennahdha ?

    Ahlem Belhadj, Dominique Lerouge 29 juillet 2013

    Moins de 6 mois après l’assassinat de Chokri Belaid, un deuxième dirigeant du Front Populaire Mohamed BRAHMI vient d’être assassiné de la même manière que celui-ci. Alors qu’il sortait de son domicile, il a reçu 11 balles tirées par des motards alors qu’il sortait de son domicile, le tout sous les yeux de sa femme et de ses enfants.
    Ce dirigeant d’un parti nationaliste de gauche, le Courant populaire, était député de Sidi Bouzid la ville où avait commencé la révolution en décembre 2010 et où ont eu lieu ces derniers mois de nombreuses mobilisations populaires contre le gouvernement et contre le siège local du parti islamo-conservateur au pouvoir, Ennahdha.
    Le Front populaire a immédiatement accusé ce (...)