Carmen Weidenmeyer

  • Notes sur l’actualité des théories de l’Etat et des crises chez Gramsci

    Carmen Weidenmeyer 9 septembre 2013

    Quand Gramsci parle de l’Etat, il ne se réfère pas à un concept restreint, comme celui de la tradition libérale où il est réduit à trois pouvoirs : législatif, exécutif et judiciaire. Gramsci a développé la conception marxiste de l’Etat en l’élargissant car il y englobe à la fois la structure (les rapports de production) et la superstructure ; autrement dit, sa conception de l’Etat comprend l’économique, le politique et l’idéologique comme étant dialectiquement liés.
    Gramsci considère que l’Etat est formé par le binôme constitué par la société politique (gouvernement, police, armée, administration) et la société civile (Eglise, syndicats, entités privées, entreprises – lieu de l’exploitation –, médias, (...)