Analyses

  • Dix thèses sur l’extrême-droite en Europe

    Michael Löwy 5 juin 2014

    I. Les élections européennes ont confirmé une tendance qu’on observe depuis quelques années dans la plupart des pays du Continent : la spectaculaire montée de l’extrême-droite. C’est un phénomène sans précédent depuis les années 1930. Dans plusieurs pays cette mouvance obtenait entre 10 et 20% , aujourd’hui dans trois pays (France, Angleterre, Danemark) elle atteint déjà entre 25 - 30% des voix. En fait, son influence est plus vaste que son électorat : elle contamine avec ses idées la droite « classique » et même une partie de la gauche social-libérale. Le cas français est le plus grave, la percée du Front National dépasse toutes les prévisions, même les plus pessimistes. Comme l’écrivait le site « Mediapart (...)

  • Diren ! Kazova : l’usine turque sous le contrôle de ses travailleurs

    Joris Leverink 4 juin 2014

    A la veille du premier anniversaire du soulèvement du Parc Gezi, un petit groupe d’ouvriers du textile explore une alternative radicale : occuper, résister, produire !
    Diren ! Kazova, lit-on sur la pancarte fixée au-dessus de l’entrée d’un petit centre commercial et culturel dans le quartier animé de Sisli à Istanbul. A l’intérieur, le sol est pavé, donnant au visiteur l’impression d’arriver dans un marché de rue. Des slogans comme « 1er Mai ! », « Kazova résiste ! » et « Vive la Révolution ! » sont écrits sur les pavés partout dans la pièce. Aux murs sont accrochées des tringles où sont accrochés des pulls, des centaines de pulls. À première vue, on dirait des pulls ordinaires. Jusqu’à ce que l’on apprenne (...)

  • Game of Thrones : Abdication, république et processus constituants

    Antonio Liz, Josep Maria Antentas 3 juin 2014

    Les choses deviennent sérieuses. La crise politique, nourrie par trois années de révolte sociale face aux politiques d’austérité et par l’émergence du processus indépendantiste catalan, s’est transformée en une véritable crise de régime. La couronne, le pouvoir judiciaire et le bipartisme sont tous frappés par des niveaux de désaffection sans précédent. Les récentes élections du 25 mai ont été la première traduction électorale de cette dynamique de crise politique généralisée. Elles ont marqué le commencement de la fin du bipartisme et signifié l’irruption de ce qui est en passe de devenir un cauchemar politique croissant pour le système des partis dominants : « Podemos ».
    Le navire de la Transition n’est plus (...)

  • À gauche de la gauche : paysage après la bataille électorale

    Jean Peltier 2 juin 2014

    Si les résultats électoraux à l’échelle de la Belgique ne permettent pas déterminer de tendance écrasante (pour ou contre l’austérité, pour ou contre le nationalisme) , à l’échelle de la « gauche radicale » par contre, le constat est d’une clarté aveuglante : au soir de la bataille, il y a un grand vainqueur, quelques blessés légers et des morts en pagaille…
    Les élections précédentes en 2010 avaient déjà été marquées par une situation contrastée régionalement. En Flandre, le PVDA avait fait 1,35% des voix, le LSP (PSL en Flandre) obtenant 0,20 et le CAP 0,16%. Du côté francophone, le PTB avait progressé jusqu’à 2,1%, malgré la concurrence d’un Front des Gauches, formé peu avant les élections par l’union de six plus (...)

  • Lendemains d’élections incertains : quelqu’un sait où est le mode d’emploi ?

    Jean Peltier 28 mai 2014

    La campagne est finie, les élections sont passées, la N-VA triomphe (pour le moment) mais la formation des majorités et des gouvernements pourrait bien ressembler à une nouvelle guerre de tranchées. Rayon de soleil à gauche dans un paysage fort nuageux : la percée électorale du PTB est peut-être un signe annonciateur d’un renouveau de la résistance sociale et politique.
    Pendant des mois, tous les analystes l’ont dit et redit : "La clé du scrutin est en Flandre et le score de la N-VA sera déterminant". De ce point de vue au moins, les choses sont claires : la N-VA continue à progresser et elle accentue son leadership en Flandre. Elle va être en position de force - et même incontournable - dans la (...)

  • Grèce : Victoire de Syriza aux élections européennes

    DEA, Sotiris Martalis 28 mai 2014

    Syriza (la Coalition de la gauche radicale) a réalisé une très belle performance lors des élections locales, régionales et européennes qui ont eu lieu ce dimanche en Grèce. Syriza devient le premier parti du pays aux européennes ainsi que dans deux grandes régions du pays et rate de peu la mairie d’Athènes. Ce résultat montre la force de l’opposition, surtout dans les grandes villes, à la coalition au pouvoir, menée par la Nouvelle Démocratie, le parti conservateur du Premier ministre Antonis Samaras, avec le concours du PASOK, le parti de centre-gauche dirigé par Evangelos Venizelos, qui était autrefois la force politique dominante en Grèce.
    La Grèce a été plongée dans la dépression par la crise (...)

  • Victoire ! Mamadou Bah obtient le statut réfugié

    Denis Desbonnet 26 mai 2014

    Nous avons eu la confirmation ce lundi 19 mai de l’annonce officieuse reçue le vendredi précédent de ce que Mamadou était reconnu (pas seulement par les asS.A.SSins d’Aube Dorée, mais désormais) par le CGRA, et jouissait donc du droit d’asile définitif en Belgique !
    Nous reproduisons ici l’article auquel nous mettions la dernière main et nous préparions à publier lorsque, le 16 mai dernier, nous avons appris l’extraordinaire nouvelle de la reconnaissance de notre camarade Mamadou Bah comme réfugié en – et par – la Belgique, par rapport à la Grèce qu’il avait fuie six mois plus tôt.
    Cela, plutôt que de réécrire un texte qui pour l’essentiel reste exact et pertinent - sauf son titre « daté » et sa conclusion (...)

  • Etat espagnol : Crise du bipartisme et percée de la gauche radicale

    Daniel Albarracín, Josep Maria Antentas, Raúl Camargo 26 mai 2014

    Les élections européennes du 25 mai dans l’Etat espagnol représentent un séisme politique avec l’importante chute électorale des deux principaux partis (PP et PSOE) et la progression spectaculaire de la gauche radicale. Ces deux faits sont le fruit de la terrible crise économique et sociale que traverse le pays, des dures politiques d’austérité imposées par la bourgeoisie ainsi que des luttes sociales qui se succèdent depuis l’émergence du mouvement des « Indignés » en mai 2011. Ces résultats expriment ainsi la forte érosion du bipartisme et la crise de plus en plus profonde que connaissent un régime et des institutions issues de la Transition et de la Constitution de 1978 adoptée après la chute de la (...)

  • Egypte : Dictature et plébiscite

    Santiago Alba Rico 26 mai 2014

    Il y a quelques jours, Al-Jazeera diffusait une brève vidéo, obtenue et sortie de prison de manière clandestine, avec des images de Abdallah Ashami, le correspondant de la chaîne qatarie détenu depuis 9 mois, arrête alors qu’il couvrait l’expulsion criminelle de la place Rabia Al-Adouia où, le 14 août 2013, furent assassinés plus de 700 partisans du président renversé Morsi.
    En grève de la faim et dans l’attente de son procès pour « soutien au terrorisme », son cas résume très bien la situation de la liberté d’expression en Egypte après le coup d’Etat du 3 juillet. Selon l’Observatoire des Droits de l’Homme égyptien, depuis cette date 8 journalistes seraient morts, 53 auraient subi des mauvais traitements et (...)

  • Sur les manifestations en Turquie après la mort de 300 mineurs

    Cihan Tugal 22 mai 2014

    L’explosion qui a eu lieu le 13 mai dans une mine de charbon de la ville turque de Soma a provoqué la mort de plus de 300 mineurs et représente la pire catastrophe de ce type dans l’histoire turque. Les manifestations qui ont suivi dans de nombreuses villes du pays semblent aller au-delà de la solidarité avec les mineurs et ont donné lieu à des explosions de fureur contre le gouvernement du Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan. Le site Jadaliyya demandé à Cihan Tugal, co-rédacteur de sa rubrique Turquie, de réagir aux décès à Soma et aux manifestations qui ont éclaté par la suite.
    Les manifestants tiennent-ils le gouvernement pour responsable des morts de Soma ou l’accusent-ils seulement d’une réponse (...)