Analyses

  • Bosnie-Herzégovine : Tout le pouvoir aux Plénums ?

    Mate Kapović 24 février 2014

    L’un des développements les plus positifs du mouvement de protestation en Bosnie a été la naissance d’assemblées démocratiques directes – mais il reste des défis majeurs à relever.
    Cela fait deux semaines qu’a commencé la rébellion bosniaque. Un sondage a récemment montré que 88% de l’ensemble de la population en Bosnie Herzégovine soutient la protestation. Celle-ci continue mais désormais par des manifestations pacifiques et, du coup, l’attention des médias n’est plus aussi importante, même si les mouvements restent un sujet de discussion important dans toute la région. Quoi qu’il en soit, il se pourrait que le centre névralgique du mouvement de protestation se soit maintenant déplacé au sein des « plénums (...)

  • Bain de sang à Kiev

    Ben Neal 24 février 2014

    70 personnes au moins ont été tuées cette semaine en Ukraine lors d’un assaut particulièrement brutal des forces gouvernementales contre la Place Maidan (Place de l’Indépendance, rebaptisée EuroMaidan par les manifestants) au centre de Kiev qui est tenue depuis des semaines par l’opposition. Plus de 1000 autres ont été blessées, une partie très grièvement. La police a expulsé les protestataires de la Maison des Syndicats - qui était utilisée comme quartier-général du soulèvement - mettant au passage le feu au bâtiment.
    La violence a explosé quand les forces anti-émeutes ont bloqué une manifestation qui demandait la restauration de la Constitution ukrainienne de 2004. Les manifestants ont été empêchés (...)

  • Kurdes de Syrie : « Nous ne voulons pas dresser de nouvelles frontières ». Entretien avec Salih Muslim, président du PYD

    Salih Muslim Muhammad, Thomas Schmidinger 24 février 2014

    Salih Muslim partage la présidence du Parti de l’Union démocratique (Partiya Yekitîya Demokrat, PYD) avec Asya Abdullah. Le PYD est un parti frère du PKK (Parti des Travailleurs du Kurdistan) au Kurdistan de Syrie avec lequel il partage le même fond idéologique. Ce parti est la principale force au pouvoir dans les régions kurdes de Syrie et contrôle trois enclaves à majorité kurde depuis 2012. Dans cet entretien avec le politologue autrichien Thomas Schmidinger, Salih Muslim explique le projet actuel et futur d’autonomie des Kurdes de Syrie. (Avanti4.be)
    Je veux d’abord vous exprimer mes plus sincères condoléances pour la mort de votre fils Sherwan, qui a récemment été tué à l’âge de 17 ans en (...)

  • La révolution bolivarienne en péril. Entretien avec Carlos Carcione (Marea Socialista)

    Carlos Carcione, Tomás Callegari, Martín Mosquera 24 février 2014

    Le processus bolivarien au Venezuela s’affronte de nouveau à une grave situation de déstabilisation de la part de l’oligarchie capitaliste. Au-delà des affrontements actuels, c’est surtout l’avenir de ce processus qui est en jeu, avec comme seule alternative son avancée vers une transformation anticapitaliste effective ou bien son recul et sa défaite. C’est ce qu’explique dans cet entretien (réalisé avant les événements du 12 février) Carlos Carcione de l’organisation Marea Socialista. Cette dernière est un courant anticapitaliste au sein du PSUV (Parti socialiste unifié du Venezuela) et elle est probablement l’organisation marxiste révolutionnaire la plus insérée dans le processus bolivarien. Fortement (...)

  • La confiance, le capitalisme et l’idéologie

    Maciek Wisniewski 18 février 2014

    Selon ses apologistes, le capitalisme – depuis les « pères fondateurs » (Locke, Smith, etc.) jusqu’à aujourd’hui – est un système reposant sur la « confiance ». Néanmoins, cet argument fonctionne en dehors de la réalité de l’économie moderne, guidée non pas par la vieille éthique mercantile ou d’investissement à long terme, mais par le profit à court terme, la spéculation, la volatilité des marchés, le « casino banking » et les transactions trompeuses. Dans le capitalisme tardif, la confiance n’est pas une valeur récompensée, elle ne caractérise nullement les rapports de travail ou de marché. C’est un concept vide qui fait partie de la mythologie capitaliste et un instrument idéologique en temps de crise.
    Pour (...)

  • Dossier : Révolte sociale et auto-organisation populaire en Bosnie

    Catherine Samary, Mate Kapović 14 février 2014

    Depuis plusieurs jours une vague de protestations populaires secoue la Bosnie-Herzégovine. C’est une véritable révolte sociale qui est à l’œuvre dans cette zone depuis que les jeunes et les sans-emploi ont rejoint le mouvement de lutte des ouvriers de Tuzla contre la privatisation de leurs entreprises. Une révolte qui commence à briser les barrières nationalistes dressées par les élites politiques néolibérales corrompues et qui commence également à pratiquer des expériences d’auto-organisation populaire. Un mouvement à suivre et à soutenir d’urgence ! (Avanti4.be)
    Révolte sociale en Bosnie-Herzégovine : « Qui sème la misère récolte la colère »
    Catherine Samary
    Le printemps est en avance sur le froid qui (...)

  • Quelle stratégie pour le mouvement syndical et les luttes aujourd’hui ? (1)

    Erik Demeester, Jean Peltier 14 février 2014

    2014 sera une année électorale et d’ores et déjà tout ce qui n’est pas composition des listes et petites phrases assassines des ténors passe à l’arrière plan. Même la gauche radicale semble happée par cette obsession électorale. Mais si les résultats de ces élections seront importants, ils ne règleront évidemment pas tout - et ils ne permettront certainement pas de surmonter les énormes difficultés que rencontrent aujourd’hui le mouvement syndical et la classe travailleuse.
    C’est pourquoi nous voudrions développer sur notre site une discussion ouverte sur ces difficultés et sur les changements indispensables dans les stratégies syndicales.
    Pour cela, nous proposons de commencer en présentant un bilan - même (...)

  • Les travailleurs des usines autogérées se sont réunis à Marseille

    Theodoros Karyotis 12 février 2014

    Des travailleurs, des militants et des universitaires se sont réunis à l’usine Fralib occupée et autogérée à Marseille pour une première réunion de "l’Economie des Travailleurs" en Europe.
    Fralib est une usine de traitement et de conditionnement de thé qui es située à une vingtaine de kilomètres de la ville portuaire de Marseille. L’ancien propriétaire de l’usine, la multinationale agro-chimique et alimentaire Unilever, a décidé il y a trois ans de déplacer la production de thé Lipton à l’étranger pour économiser sur les coûts. Les 80 travailleurs, à travers des campagnes de protestation et de boycott, ont exigé que l’usine reste ouverte et, après que cela se soit avéré impossible, ont décidé de reprendre en (...)

  • Les enjeux de la confrontation en Ukraine

    Sean Larson 10 février 2014

    Les protestations de masse qui ont leur centre sur la place principale de la capitale ukrainienne de Kiev ont survécu aux diverses tentatives du gouvernement pour les réprimer par la violence tout au long du mois de janvier. Les deux camps sont depuis lors engagés dans de grandes manœuvres alors qu’approchent de nouvelles confrontations.
    Les manifestations ont éclaté en novembre, en grande partie en réponse au rejet par le président Viktor Ianoukovitch d’un accord de libre-échange avec l’Union Européenne couplé à la suggestion que l’Ukraine rejoigne l’Union Douanière Eurasienne dirigée par la Russie, un pays qui, sous diverses formes, a dominé l’Ukraine depuis des siècles.
    Mais le conflit a depuis (...)

  • Sur quelques caractéristiques des nouveaux mouvements sociaux en Amérique latine

    Raúl Zibechi 10 février 2014

    Journaliste uruguayen, Raúl Zibechi est l’un des meilleurs spécialistes des mouvements sociaux en Amérique latine. Dans les trois articles que nous publions ci-dessous, il analyse les différentes caractéristiques de ces mouvements dans le cadre de la nouvelle vague de lutte actuellement en cours dans ce continent. (Avanti4.be)
    Au cours des 20 années qui ont suivi le soulèvement zapatiste du premier janvier 1994, les mouvements sociaux latino-américain ont été les protagonistes de l’un des cycles de luttes le plus large et intense. Depuis le « Caracazo » de 1989 (révolte populaire urbaine dans la capitale vénézuélienne, Caracas, contre une hausse des prix, NdT) se sont succédé des soulèvements, des (...)