Analyses

  • Au turbin, les vieux !

    Jean Peltier 21 mars 2014

    AC-TI-VER. Il faut AC-TI-VER. Et AC-TI-VER le plus possible et le plus vite possible. Ce n’est pas seulement le cri de guerre de l’animateur de votre club de fitness. C’est aussi, et même surtout, celui du patronat, des gouvernements à tous les niveaux et de l’Union européenne en prime. Et, pour eux, si l’activation est un sport, c’est un sport de combat. Car AC-TI-VER, cela veut dire : mettre la pression maximum sur les « inactifs » pour qu’ils recommencent à travailler et sur les « actifs » pour qu’ils travaillent plus intensément.
    Chez les « inactifs », ce sont les chômeurs qui ont été les premiers à se faire « activer » à coup de rendez-vous de contrôle, de contrats de recherche d’emploi, de sanctions (...)

  • Etats-Unis : Défaite-choc du mouvement ouvrier à VW et hégémonie néolibérale

    Dan La Botz, Richard Seymour 20 mars 2014

    La défaite du syndicat UAW (United Auto Workers) par 712 contre 626 voix lors d’un vote sur la représentation syndicale dans l’usine Volkswagen à Chattanooga au Tennessee a secoué le mouvement ouvrier aux USA.
    Ainsi, cette défaite syndicale, applaudie par les républicains, les médias conservateurs et les milieux d’affaires, a entraîné de douloureuses réflexions au sein du mouvement syndical. Les syndicats espéraient qu’une victoire chez VW à Chattanooga (Tennessee) représenterait une tête de pont syndicale dans le Sud des USA. Les syndicats du pays ne représentent aujourd’hui que 11,3 % des sa­la­rié•e•s et juste 6,7 % dans le privé. Pourquoi le syndicat a-t-il perdu ? Comment cela a-t-il pu si mal se (...)

  • Femmes, nourriture et soins

    Esther Vivas 19 mars 2014

    C’est l’heure de préparer à manger et d’allumer les fourneaux, de dresser la table et de sortir les couverts, de faire la liste des courses et d’aller au supermarché ou au marché. A la maison, ces tâches sont majoritairement réalisées par les femmes. Un travail, celui de nous alimenter, qui est indispensable pour notre vie et notre subsistance. Néanmoins, c’est une tâche invisible, non valorisée. Nous mangeons, bien souvent, comme des automates et comme tels nous ne reconnaissons pas ce que nous avalons ni qui met l’assiette sur la table.
    Dans les foyers, l’alimentation est toujours le plus souvent un territoire féminin. Ainsi le démontre la dernière « Enquête d’Emploi du Temps 2009-2010 » de (...)

  • 50.000 manifestants à Moscou contre l’attaque de Poutine en Crimée. La gauche ukrainienne et russe s’élève contre la guerre

    Organisations de la gauche russe et ukrainienne 19 mars 2014

    50.000 personnes ont pris part samedi à un rassemblement à Moscou pour s’opposer à l’intervention de la Russie en Ukraine, quelques heures avant que la Crimée vote sur l’opportunité de faire sécession et de rejoindre la Russie.
    Brandissant des drapeaux russes et ukrainiens, les manifestants criaient : "L’occupation de la Crimée est la honte de la Russie." Cette action est une des plus grandes manifestations anti-gouvernementales qui ont lieu à Moscou depuis deux ans. Partis de la place Pouchkine, les dizaines de milliers de manifestants ont défilé tout au long d’une large avenue jusqu’au point de rassemblement final. (1)
    Beaucoup de manifestants ont dit qu’ils avaient honte de l’intervention de la (...)

  • La Palestine dans les révolutions arabes

    Nicolas Dot-Pouillard 12 mars 2014

    Il est un peu difficile de parler aujourd’hui de la Palestine dans les révolutions arabes et de l’approche des Palestiniens vis-à-vis des révolutions arabes, puisqu’on est quand même dans une période extrêmement troublée, ce que j’appelle la période “non-idéaliste” des révolutions arabes.
    Il y a d’abord une première période “idéaliste” qui est la période de la chute des régimes, où on a un peu l’image de peuples unis face aux régimes autoritaires, notamment dans le cas tunisien ou égyptien. Aujourd’hui on est passé dans une autre phase. Il y a eu la crise libyenne avec l’intervention de l’OTAN, il y a des divisions profondes qui parcourent le monde arabe sur la Syrie, avec aujourd’hui une guerre civile avec un fort (...)

  • Les partis traditionnels de gauche ont-ils trahi la révolution dans le monde arabe ?

    Rima Majed 4 mars 2014

    Dans le monde arabe, les partis traditionnels de gauche ont été aussi surpris que les régimes dictatoriaux par les soulèvements populaires qui ont commencé à la fin de 2010 et qui ont balayé la région depuis lors. Ironiquement, la plupart des partis de gauche ont été pris au dépourvu par ce qui est devenu un mouvement révolutionnaire important dans l’histoire moderne du monde.
    Les révolutions arabes ont forcé la gauche à redéfinir son identité et ses priorités. Les questions de libération sociale et politique sont devenus choses urgentes à travers la région. Les révolutions égyptiennes et syriennes, en particulier, ont joué un rôle important en élargissant la fracture entre les groupes traditionnels de (...)

  • La menace d’une guerre plane sur l’Ukraine

    Alan Maass, Lee Sustar 3 mars 2014

    Les forces armées russes ont pris le contrôle militaire de la péninsule de Crimée, créant la menace d’une escalade vers une guerre qui pourrait déchirer l’Ukraine et tourner au conflit ouvert entre superpuissances mondiales.
    La prise de contrôle de la Crimée a été la riposte du président russe Vladimir Poutine à la chute du président ukrainien Viktor Ianoukovitch. L’homme fort du régime pro-russe et le symbole de la corruption a fui la capitale Kiev le 21 février après les combats meurtriers entre la police anti-émeutes de son régime et les combattants défendant le soulèvement populaire qui avait, depuis novembre, son centre sur la place Maidan de Kiev.
    La chute de Ianoukovitch et le triomphe du mouvement (...)

  • Les banques spéculent sur les devises, manipulent le marché des changes et la taxe Tobin est dans les limbes

    Éric Toussaint 3 mars 2014

    Les banques sont les principaux acteurs sur le marché des devises. Elles entretiennent une instabilité permanente des taux de change. Plus de 95 % des échanges de devises sont de type spéculatif. Une infime partie des transactions quotidiennes en devises concerne des investissements, du commerce de biens et de services liés à l’économie réelle, des envois de migrants,… Le volume quotidien des transactions sur le marché des devises tournait en 2013 autour de 5 300 milliards de dollars !
    Les banques qui disposent, comme les fonds de placement mutuel, de très importantes liquidités en usent et en abusent en poussant des monnaies à la baisse ou à la hausse afin d’obtenir des gains sur les différentiels (...)

  • Féminisme, capitalisme et nature. Entretien avec Cinzia Arruzza

    Cinzia Arruzza 3 mars 2014

    Cinzia Arruzza enseigne la philosophie antique à la New School for Social Research de New York. Elle est l’auteuse de deux essais : « Les relations dangereuses. Mariages et divorces entre Marxime et Féminisme » (Ed. Alegre, 2010) et « Les Mésaventures de la théodicée. Plotin, Origène, Grégoire de Nysse » (Brepoels, 2011). Le premier est en cours de traduction pour une édition francophone. Militante anticapitaliste, elle collabore au réseau et au site italien « Communia ». Dans cet entretien, elle évoque les questions des relations entre les formes d’oppression et les perspectives de libération. (Avanti4.be)
    Pouvez-vous expliquer l’angle d’approche de votre recherche sur le féminisme ? Quelles sont les (...)

  • La bataille pour l’avenir ne fait que commencer en Ukraine

    Jan Ladziński 24 février 2014

    Les principales agences de presse arrêtent peu à peu leur couverture en direct des événements en Ukraine mais la bataille pour l’avenir du pays pourrait ne faire que commencer.
    L’Union Européenne pensait avoir remporté une victoire inattendue lors des négociations de vendredi, en forçant les dirigeants de l’opposition à un accord avec Ianoukovitch, qui permettait au Président de rester au pouvoir jusqu’à la fin de cette année. Le ministre polonais des Affaires étrangères Sikorski avait menacé l’opposition en disant à ses dirigeants qu’ils devraient signer l’accord, sinon « Si vous n’êtes pas d’accord, vous aurez la loi martiale, l’armée, vous serez tous morts. »
    Si l’affaire s’était matérialisée sur le (...)