La voie du chat

Myriam Tonelotto 29 juillet 2013

La voie du chat nous invite à un voyage à travers le temps et le monde pour explorer les fondements d’un lieu commun : « les hommes aiment les chats parce qu’ils sont libres ». Libres de quoi ? Libres comment ? Quelle leçon de liberté les chats offrent-ils aux humains ?

Un chaton noir et un vieux matou gris, réalisés en film d’animation, nous servent de guides. En partant d’un salon d’intellectuels de la fin du XIXe siècle, le film déroule sous les pas de deux félins l’évolution du concept de liberté individuelle, vue à travers des histoires de chats aux quatre coins du monde.

Des chats suicidaires de la baie empoisonnée de Minamata aux chats licenciés de la British Rail, de Mister Lee et sa caméra au cou à Oscar qui prédit la mort des patients de son hôpital, des chats « prostitués » de Wabasha aux défilés de mode pour chat de Tokyo, des bars à chats aux chats de SDF, les félins nous interrogent : que reste-til du droit à la vie privée, du droit au bonheur, du droit d’être inutile, que reste-til de toutes ces libertés que le chat avait inspiré aux philosophes du XIXe siècle ?