Union européenne

  • Etat espagnol : Le 14 novembre nous montre la voie à suivre !

    Izquierda Anticapitalista 25 octobre 2012

    Le 14 novembre, il y aura une grève générale au Portugal et dans l’Etat espagnol. Dans de nombreux pays du sud de l’Europe, des millions de personnes vont se mobiliser contre les coupes salariales, sociales et dans les droits du travail, contre le démantèlement des services publics, les sauvetages bancaires avec l’argent public… Il s’agira de la plus importante action de masse menée jusqu’ici en rejet des politiques d’austérité et de socialisation des pertes bancaires mises en œuvre par l’Union européenne contre la classe travailleuse.
    Le succès de cette journée de mobilisation est fondamental pour le maintien et la continuité des luttes contre l’austérité néolibérale à l’échelle européenne et pour (...)

  • Grève générale « européenne » le 14 novembre : En Belgique aussi ! Communiqué des Jeunes-FGTB/Métallos Wallonie-Bruxelles

    FGTB Métallos Wallonie-Bruxelles, FGTB-Jeunes 24 octobre 2012

    La grève générale du 14 novembre appelée par les syndicats portugais, grecs, espagnols, chypriotes et maltais met sous pression les directions syndicales des autres pays européens afin d’élargir ce front de lutte historique. En Belgique, plusieurs secteurs syndicaux organiseront une grève le 14 novembre ou appellent les instances syndicales et l’ensemble des mouvements sociaux à organiser une véritable grève générale. Pour l’instant, la Centrale Générale FGTB de Liège-Huy-Waremme, la FGTB-Métallos Wallonie-Bruxelles, la CGSP-ALR (communes et CPAS) de Bruxelles ainsi que les Jeunes FGTB ont clairement pris position dans ce sens. Nous reproduisons ci-dessous le communiqué commun des Métallos FGTB et des (...)

  • Pétition contre l’accord UE-Israël sur les produits israéliens venant des territoires occupés

    Avanti4.be 21 octobre 2012

    Le 23 octobre prochain, le Parlement européen votera un nouvel accord commercial avec Israël afin de permettre l’entrée sur le territoire de l’UE de produits fabriqués dans les territoires occupés et les colonies. Cet accord représente un nouveau pas en avant dans l’intégration poussée d’Israël dans l’UE qui fait de ce pays un « quasi Etat membre » malgré la distance géographique. Il s’agit surtout d’un accord qui, en complétant l’Accord d’Association entre l’UE et Israël, spolie les droits du peuple palestinien et légitime à nouveau un Etat colonial qui piétine les normes les plus élémentaires du droit international.
    Cet accord commercial, conçu comme un protocole additionnel à l’Accord d’Association, ne (...)

  • Pétition : Droit d’asile et droit au séjour pour toutes les femmes victimes de violences

    Campagne européenne 19 octobre 2012

    Elles ont fui des mariages forcés, l’excision pour leurs filles, des menaces de crimes d’honneur, la traite des êtres humains ou autres violences, dans des pays ou des régions où règnent des lois discriminatoires et misogynes, voir un véritable apartheid sexiste, ou des régions où aucune protection réelle n’est accordée aux femmes victimes de violences. Et pourtant, elles sont nombreuses, à n’avoir pas obtenu le droit d’asile en Europe et à vivre, sans papiers, sous la menace d’une expulsion.
    Elles sont venues en Europe en croyant à des promesses d’amour, conjointe mariée de citoyens européens, pour découvrir rapidement les coups, la séquestration au domicile, parfois le viol conjugal et autres violences (...)

  • Du pain sec au banquet des riches

    Zin TV 18 octobre 2012

    Ce repas prestigieux est organisé par « Les Amis de l’Europe » un des plus gros think tank à Bruxelles, sous les auspices du groupe GDF Suez. Il rassemble l’élite européenne de la politique et de la finance (Soros, Davignon, Baroso, Van Rompuy...). Après une journée passée dans le palais d’Egmont à réfléchir à « Comment sortir du Marasame », et alors que la Grèce et l’État espagnol se meurent et qu’en Belgique on se prépare à jeter des milliers de personnes dans la pauvreté, ceux qui décident de l’austérité pour le peuple continuent à s’en mettre plein les poches… et le ventre (...)

  • 14 novembre : Pour une grève générale européenne !

    Avanti4.be 18 octobre 2012

    Mise sous pression par certains syndicats du sud de l’Europe, la CES (Confédération européenne des syndicats) sort de son honteuse passivité en appelant à une journée d’action européenne le 14 novembre, date où aura lieu, pour la première fois, une grève générale simultanée dans plusieurs pays du sud de l’Europe.
    En effet, après des semaines de tergiversations, les syndicats espagnols majoritaires (CGT et CCOO) ont finalement décidé de répondre à l’appel du syndicat portugais CGTP d’organiser une grève générale commune dans les deux pays. En outre, les syndicats grecs et chypriotes ont également décidé de ce joindre à cet appel et organiseront une grève générale le 14 novembre. La question d’une extension à (...)

  • Aux racines de la crise européenne : introuvable unité et capital contre démocratie

    Julien Salingue, TEAN 14 octobre 2012

    L’Europe est devenue le maillon faible du capitalisme mondial. La crise économique et financière a débouché sur une crise des dettes publiques, aggravée par la nécessité pour les États capitalistes de renflouer des banques dont les bilans débordent de créances « pourries ». À son tour, cette crise de la dette a provoqué une crise de la zone euro, désormais menacée dans son existence même. Bousculée par la mondialisation capitaliste, l’Europe fait aussi et surtout face à ses propres contradictions.
    Europe, l’introuvable unité
    Le constat est désormais partagé par tous. La crise économique qui dévaste les économies capitalistes frappe avant tout l’Europe et son maillon faible – les pays du sud du continent. Tout (...)

  • Ce que le Prix Nobel appelle « Paix »

    Olga Rodríguez 13 octobre 2012

    Le Prix Nobel de la Paix a été décerné à une Europe qui exige la réduction de droits aussi élémentaires que le droit à l’enseignement et à la santé publique, une Europe qui opte pour des politiques qui contribuent à la croissance de la pauvreté et de l’inégalité sociale, qui étrangle les pays de sa périphérie en les endettant afin qu’ils remboursent leurs créanciers : les banques françaises et allemandes essentiellement.
    Le Prix Nobel récompense une Union européenne qui gouverne au service des banques et du pouvoir financier en asphyxiant sans cesse les gens : en Espagne, le taux de pauvreté atteint déjà 26,4% - le plus élevé dans l’UE – tandis que les 10 patrons les plus riches de la Bourse espagnole ont (...)

  • Communiqué : Arrestation massive au Banquet des riches

    CAE 13 octobre 2012

    Jeudi 11 octobre, les Comités Action contre l’Austérité en Europe ont organisé un contre banquet face au « president’s dinner » ou autrement dit : « le banquet des riches » organisé par « les Amis de l’Europe » sous les auspices du groupe GDF Suez. Un peu plus de 300 manifestants se sont rassemblés devant l’entrée principale du Palais d’Egmont où l’oligarchie européenne se retrouvait autour d’un dîner prestigieux après avoir passé la journée à discuter de l’Europe (sur le thème : comment concilier politiques d’austérité et croissance ?).
    Sur place, les militants ont déployé une grande table garnie de pain sec et de casseroles vides symbolisant la misère du peuple. Après une vingtaine de minutes la casserolade et les (...)

  • Nouvelle grève générale en Grèce le 18 octobre

    Avanti4.be 12 octobre 2012

    Les syndicats grecs appellent à une nouvelle grève générale pour le 18 octobre, à l’occasion du Sommet de l’Union européenne qui aura lieu ce jour là. Ce sera la quatrième grève générale dans ce pays depuis le début de l’année et la seconde sous le gouvernement Samaras. (Avanti4.be)
    Il faut noter que la principale centrale du secteur privé, la Confédération Générale des Travailleurs Grecs (GSEE) et celle du secteur public, la Confédération des Employés Publics (ADEDY), ont accepté de se joindre à l’appel lancé par le syndicat communiste (lié au KKE) Front Militant de Tous les Travailleurs (PAME), réalisant ainsi un front commun rarement atteint jusqu’ici.
    Cette nouvelle grève de 24 heures coïncidera avec la (...)