Ukraine

  • Ukraine : Aspirations démocratiques et rivalités inter-impérialistes

    Kevin B. Anderson 26 septembre 2014

    Ukraine : Aspirations démocratiques et rivalités inter-impérialistes

    L’Ukraine ne met pas seulement à l’épreuve les mouvements démocratiques ou les impérialismes inégaux des Etats-Unis, de l’Union Européenne et de la Russie, mais aussi la gauche mondiale. De la même manière que dans d’autres moments « difficiles », comme les guerres de Bosnie et du Kosovo, l’Iran en 2009 ou la révolte libyenne, notre soutien à la démocratie et aux droits humains est entré en conflit dans certains cas avec la position traditionnelle selon laquelle le capitalisme néolibéral, dirigé par les Etats-Unis, constitue la principale menace pour l’humanité.
    La révolte de Maidan qui a renversé l’oligarchie cleptocratique de Viktor Yanukovich en Ukraine n’était pas socialiste, ni même social-démocrate : (...)

  • Ukraine : Manifeste de groupes de musique et de mouvements antifascistes

    Collectif 16 août 2014

    Nous représentants de groupes musicaux, de collectifs antifascistes et DIV-Inicitiv de différents pays, nous pensons que le moment est venu pour nous prononcer sur la situation dans l’est de l’Ukraine et son influence négative sur le mouvement antifasciste en général.
    Nous sommes et seront toujours des antifascistes et des internationalistes. Beaucoup d’entre nous ont vu notre intégrité physique et notre liberté menacées pour ce positionnement. Nous ne pouvons pas continuer à fermer les yeux face à la « neutralité criminelle » et l’espoir que la situation change en mieux. Sûrs de ce que nous pensons, nous affirmons ce qui suit :
    Nous exigeons la fin de l’affrontement militaire et une solution par la (...)

  • Russie/Ukraine : Nous avons besoin d’une « Troisième Voie »

    Kirill Medvedev 16 août 2014

    Russie/Ukraine : Nous avons besoin d'une « Troisième Voie »

    La guerre en Ukraine a provoqué une crise grave au sein de la gauche radicale russe - et globalement dans toute l’aile gauche de l’opposition à Poutine et à sa politique. Une partie de cette gauche s’est lancée tête baissée dans le soutien aux mouvements sécessionnistes qui ont pris le pouvoir dans certaines régions russophones du sud-est de l’Ukraine - certains allant jusqu’à presser Poutine d’intervenir militairement pour défendre les « Républiques populaires » autoproclamées dans ces régions.
    En juillet, une conférence s’est tenue à Yalta (en Crimée, annexée quelques semaines auparavant par la Russie). Cette conférence - organisée autour du « Manifeste du Front populaire pour la libération nationale de (...)

  • Ukraine : contre le fascisme, quel que soit son drapeau

    David Karvala 16 août 2014

    Ukraine : contre le fascisme, quel que soit son drapeau

    Dans cet article, je ne vais pas essayer de faire une analyse globale de la situation en Ukraine, mais seulement de souligner certaines questions importantes pour le mouvement unitaire contre le fascisme.
    L’un des nombreux aspects préoccupants du conflit en Ukraine est le fait que les fascistes en tirent profit pour se renforcer. La gauche constate très clairement une partie de cette menace, mais l’autre n’est absolument pas reconnue et il règne à ce propos une grande confusion.
    La montée des nazis à Kiev
    A ses débuts, au sein des protestations de l’Euromaidan, on pu voir comment les milices nazies du Pravy Sektor (Secteur Droit), initialement une infime minorité, ont joué un rôle sans cesse (...)

  • Ukraine : Débats autour de l’appel unitaire contre la guerre

    Crisi Globale, Ivan Ovsyannikov, Zakhar Popovych 10 juillet 2014

    Ukraine : Débats autour de l'appel unitaire contre la guerre

    Plusieurs organisations de la gauche radicale d’Ukraine, de Russie et de Biélorussie ont publié un appel pour la paix en Ukraine. Si l’initiative est en soi à saluer, ainsi que l’orientation générale de l’appel, les nombreuses contradictions (ou absences) du texte, la présence parmi les signataires des néo-staliniens de Borotba et l’absence d’organisations libertaires (pourtant présentes et actives sur le terrain), ont provoqué un vaste débat dans la gauche ukrainienne et au-delà. Nous reproduisons ci-dessous plusieurs contributions sur le sujet, à commencer par quelques commentaires du site italien « Crisi Globale » ; un texte d’un militant de l’Opposition de Gauche » ukrainienne et, enfin un extrait (...)

  • L’Ukraine prise entre les oligarques et les grandes puissances

    Jean-Philippe Divès 8 juillet 2014

    L'Ukraine prise entre les oligarques et les grandes puissances

    La crise en Ukraine ne fait plus la Une des médias mais elle n’en continue pas moins. Le président ukrainien nouvellement élu a mis fin le 30 juin à la trêve unilatérale qu’il avait promulguée dix jours plus tôt et - tout en maintenant sa proposition de plan de paix qui prévoit notamment la création d’une zone tampon à la frontière entre l’Ukraine et la Russie et une décentralisation du pouvoir - annoncé que l’armée allait attaquer les séparatistes soutenus par la Russie. L’armée ukrainienne a effectivement repris la ville de Slaviansk et d’autres bourgades voisines et avance maintenant vers la grande ville de Donetsk. Trois jours avant la fin de la trêve, le président ukrainien a aussi signé un accord (...)

  • Ukraine : des gardes blancs russes dans le Donbass

    Zbigniew Marcin Kowalewski 30 juin 2014

    Ukraine : des gardes blancs russes dans le Donbass

    Il n’y a pas de révolution dans le Donbass, pas même de mouvement de masse, écrit Zbigniew Marcin Kowalewski, rédacteur en chef adjoint de l’édition polonaise du Monde diplomatique. Ils n’existent que dans la propagande des partisans d’un mouvement séparatiste armé, dirigé par des nationalistes d’extrême droite. Importés de Russie, ils aspirent à la restauration de l’empire tsariste. Au Kremlin, on soutient cette réincarnation des Gardes blanches et des Centuries noires qui déstabilise l’Ukraine, mais, à ce qu’il paraît, on en a également peur.
    Le 22 avril dernier, Boris Kagarlitsky affirmait que « on ne pouvait pas expliquer l’insurrection réussie de centaines de milliers, voire même de millions de personnes (...)

  • Le marxisme et l’Ukraine : contre la « Realpolitik » infantile

    Nicolás González Varela 28 juin 2014

    Le marxisme et l'Ukraine : contre la « Realpolitik » infantile

    Plus encore qu’avec le cas de la Libye ou de la Syrie, on assiste aujourd’hui, dans le contexte des tensions et des rivalités inter-impérialistes entre les Etats-Unis, l’UE et la Russie au sujet de l’Ukraine, à un « revival » inquiétant des conceptions staliniennes les plus simplistes et dogmatiques dans certains secteurs de la gauche radicale internationale. Des conceptions qui entrent d’ailleurs parfaitement en écho avec la montée des théories conspirationnistes notamment véhiculées par l’extrême-droite, ce qui suscite une énorme confusion et des positionnements pour le moins étonnants, y compris parmi certains courants issus du "trotskysme". Ce retour à une vision manichéenne de la lutte entre les « (...)

  • Russie : « La crise économique naissante se transformera tôt ou tard en crise sociale et politique ». Entretien avec Ilya Budraitskis

    Anton Thun, Ilya Boudraitskis 23 juin 2014

    Russie : « La crise économique naissante se transformera tôt ou tard en crise sociale et politique ». Entretien avec Ilya Budraitskis

    Le militant marxiste russe Ilya Budraitskis, membre du Mouvement Socialiste de Russie (Rossiyskoye Socialisticheskoye Dvizheniye, section russe de la IVe Internationale) analyse ici les contradictions du régime de Poutine en Russie, la crise économique naissante, ses probables conséquences, la question de l’annexion de la Crimée et les divisions au sein de la gauche russe. A noter que cet entretien, mené par Anton Thun pour la revue allemande « Marx21 », a été réalisé le 20 avril dernier, avant la dégradation et la militarisation du conflit ukrainien. (Avanti4.be)
    Manifestation en faveur de Poutine d’une part et manifestation contre Poutine d’autre part : les informations qui viennent de Russie sont (...)

  • Ukraine et Printemps arabe : le retour des « Révolutions politiques »

    Neil Davidson 16 juin 2014

    Ukraine et Printemps arabe : le retour des « Révolutions politiques »

    Les mouvements populaires de masse qui, ces dernières années, ont provoqué la chute des régimes établis dans plusieurs pays du monde arabe et en Ukraine relancent le débat sur de nombreuses questions théoriques. Peut-on parler de révolutions dans ces pays ? Et si oui, de quel type ? Ces pays étaient-ils des « maillons faibles » de l’ordre international et pourquoi ? Comment comprendre la présence parfois importante de courants islamistes, d’une part, et fascistes d’autre part, dans ces mobilisations populaires – et la faiblesse de la gauche ? L’historien et sociologue marxiste écossais Neil Davidson a été interviewé récemment par une revue ukrainienne sur ces questions. (Avanti4.be)
    Comment (...)