Social/syndicats

  • Saisie mobilière chez BNP Paribas Fortis en Belgique : « Ceci est un début de réappropriation ! »

    Collectif "Qui vole qui ?" 20 février 2015

    Une trentaine de personnes se sont rendues dans une agence bruxelloise de BNP Paribas Fortis ce 20 février au matin et sont reparties avec... des meubles ! Des chaises, une table, des plantes, etc. : une première saisie pour commencer à récupérer les milliards d’euros que la banque place dans les paradis fiscaux afin de permettre à ses plus riches clients d’échapper à l’impôt.
    La licence bancaire leur a symboliquement été retirée par l’apposition de scellés pour fraude fiscale à très grande échelle et préjudice à l’intérêt général, deux des crimes qui figurent dans la longue liste des faits d’armes de cette banque.
    Forcément, les banques s’expriment peu sur le sujet. Et pour cause, les sommes mentionnées par (...)

  • Non, au programme antisocial du futur gouvernement d’ « ultra-droite » !

    FGTB-Jeunes 20 septembre 2014

    Les formateurs de droite n’assument en rien l’échec du système capitaliste, non, au contraire, que nous préparent-t-ils ?
    Toujours plus de mesures d’austérité et d’attaques en règle pour vider les caisses de notre sécurité sociale, démanteler les services publics et provoquer la perte de 47.000 emplois !
    L’ensemble du monde du travail est concerné, arrêtons de parler de « La suédoise », parlons plutôt de « l’abattoir » car cette fois, le bain de sang social aura bien lieu !
    Voici ce qu’implique l’énorme « cadeau » antisocial que nous offre les formateurs du gouvernement « kamikaze » :
    l’exclusion de milliers de chômeurs sur base d’une enquête sur les revenus ou du renforcement des contrôles. Ils viendront (...)

  • Appel pour une journée internationale de solidarité avec les 595 femmes de ménage du ministère des finances grec

    Collectif 14 septembre 2014

    Nous femmes de ménage du Ministère des Finances, qu’on a éloigné de notre travail , le 17 Septembre 2013 afin de le donner à des sous-traitants privés, nous sommes engagées depuis 11 mois dans une lutte pour la vie, contre les politiques d’austérité et ceux qui les appliquent, le gouvernement Samaras et la Troika.
    Chaque jour nous descendons dans la rue et nous revendiquons notre travail et nos droits, résistant à la violence policière et la propagande gouvernementale. La justice grecque nous a donné raison, mais le gouvernement refuse d’obtempérer et d’appliquer l’arrêt judiciaire.
    Nous demandons de vous associations citoyennes et mouvements sociaux, syndicats des salariéEs, organisations des femmes, (...)

  • Allocations d’insertion : pour l’abrogation de l’article 63§2

    Collectif 3 juillet 2014

    L’article 63§2 introduit une limite dans le temps des allocations d’insertion. Il fera ses premières « victimes », dans toutes les catégories d’âge, à partir de janvier 2015.« Une régression sociale inouïe », dénoncent plusieurs universitaires et représentants syndicaux (*).
    Les jeux (électoraux) sont faits, la partie a commencé ! Derrière les négociations, une échéance se profile : le 1er janvier 2015.
    Ce jour-là, si rien ne vient l’en empêcher, l’article 63§2 qui limite désormais dans le temps les allocations d’insertion fera ses premières victimes parmi une population déjà largement précarisée. Pour rappel, les allocations d’insertion sont versées à tous les demandeurs d’emploi qui n’ont pas cumulé (...)

  • Discussion à propos de l’interdiction des licenciements dans les entreprises qui font des bénéfices

    Erik Demeester, Jean Peltier 3 juillet 2014

    Raoul Hedebouw, député fédéral du PTB, a annoncé, lors du meeting « Tournée Nationale » à Bruxelles, que la première proposition de loi que le parti introduirait au parlement viserait à interdire les licenciements dans les entreprises qui font des bénéfices. Dans la foulée, Erik Demeester, militant marxiste flamand animateur de la revue Vonk (et de sa version francophone Révolution), que nous avons eu l’occasion d’interviewer à plusieurs reprises, a publié sur le site de celle-ci un article consacré à ce thème. Jean Peltier, membre de l’équipe d’Avanti, a répondu de manière critique à cet article. Nous publions ci-dessous ces deux articles. (Avanti4.be)
    A propos de l’interdiction des licenciements dans les (...)

  • 30 juin : Grève générale à la SNCB

    CGSP-Cheminots 27 juin 2014

    Le Comité exécutif bruxellois de la CGSP/ACOD cheminots/SPOOR s’est réuni ce lundi soir. Les militants se sont exprimés par rapport aux préavis déposés pour la grève générale du 30 juin et pour la grève spécifique du 3 juillet couvrant le personnel de l’atelier TGV de Forest.
    Ça suffit !
    C’est le cri unanime des travailleurs qui ne supportent plus la pression dont ils font l’objet, suite au manque de personnel. Les militants bruxellois réclament des recrutements à la mesure du déficit en personnel, déficit qui a pour conséquence une détérioration du bien-être des travailleurs et une accumulation préoccupante de leurs jours de liberté non octroyés (1.000.000).
    Agressions
    Le Comité exécutif dénonce le non (...)

  • Delhaize : symbole d’une course vers le moins-disant social

    Nabil Sheikh Hassan, Karim Sheikh Hassan 12 juin 2014

    Ce mercredi 11 juin, Delhaize a donc lancé une nouvelle bombe, détruisant encore un peu plus le paysage social belge déjà en lambeaux. Les chiffres, à eux seuls, sont effrayants : ce sont plus de 2500 emplois qui sont menacés et 14 magasins qui devraient être fermés. L’indécence de cette décision est d’autant plus importante que cette restructuration se déroule dans un contexte où Delhaize Belgique a réalisé un chiffre de ventes de 5,1 milliards d’euros (augmentant ce chiffre de 3% par rapport à 2012), a reversé 160 millions d’euros de dividendes aux actionnaires (+ 12 % par rapport à 2012) et a généreusement octroyé un parachute doré de 7,1 millions d’euros à son ancien CEO.
    Et comme d’habitude, les (...)

  • Chaos social chez Delhaize : l’attitude scandaleuse de la direction

    CNE, SETCa 12 juin 2014

    Lors d’un Conseil d’Entreprise Extraordinaire ce mercredi 11/06, la direction du groupe Delhaize a présenté son ‘Plan d’avenir’. Un avenir qui s’annonce catastrophique pour les travailleurs puisque le plan évoqué prévoit la fermeture de 14 magasins jugés ‘non-rentables’ et la perte de plus de 2500 emplois. Pour le front commun syndical, les raisons évoquées par la direction ne justifient pas un tel drame social.
    Nous avons plus d’une fois tiré la sonnette d’alarme concernant la gestion floue et l’absence d’une stratégie commerciale claire au sein du groupe. Depuis plusieurs mois, de nombreux bruits courraient quant à la mise en place de mesures d’économies et à une éventuelle réduction des magasins. La (...)

  • Il est grand temps que le gouverneur de la BNB prenne sa pension !

    Jean-François Tamellini 11 juin 2014

    Après avoir déjà lancé il y a plusieurs mois un ballon d’essai concernant la suppression de l’index, le très libéral gouverneur de la BNB récidive en proposant de s’attaquer aux pensionnés.
    Comme la FGTB l’a rappelé le 15 mai devant le cabinet du ministre fédéral des pensions, en Belgique, près d’un pensionné sur quatre vit sous le seuil de pauvreté ou se situe en risque de pauvreté. Parmi ceux-ci, une large majorité de femmes.
    Selon l’OCDE, la Belgique offre le niveau le niveau de pension le plus bas d’Europe, après l’Irlande. Avec 45 ans de carrière pour obtenir une pension complète, la Belgique impose en effet déjà les conditions les plus strictes d’Europe à ses pensionnés, expliquant notamment le faible (...)

  • Grève du métro à Sao Paulo (Brésil) : un appel urgent à la solidarité internationale

    Syndicat des Travailleurs du Métro (São Paulo) 10 juin 2014

    Vous êtes nombreux à accompagner les mobilisations en cours au Brésil : les grèves et les manifestations des travailleurs et secteurs populaires exprimant leur indignation face à la Coupe du Monde, ses dépenses somptuaires et la corruption en faveur des intérêts des multinationales et de la FIFA.
    Au même moment, des revendications concrètes rejoignent ces luttes, quant aux salaires, aux droits sociaux, au logement, à l’amélioration des services publics, contre la répression et la criminalisation des mouvements sociaux, etc.
    Aujourd’hui, les Travailleurs du Métro de São Paulo sont en grève depuis le jeudi 5 juin. Ce sont près de 4 millions de passagers transportés quotidiennement par les Travailleurs du (...)