Politique

  • Budget 2013 : Di Rupo, un Robin des Bois à l’envers

    Jean Peltier 12 décembre 2012

    Vous connaissez sûrement la formule célèbre concernant notre sport national : « Le football est un jeu simple : 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes et à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent. » L’autre sport national belge fonctionne suivant le même principe « La confection du budget est un jeu simple : 6 équipes courent après un équilibre pendant 1 mois et à la fin, ce sont les salariés et les allocataires sociaux qui perdent. »
    Notez quand même qu’au football, il peut y avoir des évolutions : c’est ainsi que les Espagnols ont remplacé les Allemands ces dernières années. Au budget, par contre, ce sont toujours les salariés et les allocataires qui perdent : seule l’ampleur du score (...)

  • Nuages noirs au dessus d’Alost. Un laboratoire pour briser le cordon sanitaire en Flandre

    David Baele 12 décembre 2012

    La ville flamande d’Alost se trouve au cœur de l’attention après les élections communales de 14 octobre. La raison : la participation du parti socialiste local à la majorité avec, notamment, Karim Van Overmeire, fraichement élu pour la N-VA et ancien cadre du Vlaams Belang et du Vlaams Blok. Il y a 3 ans à peine, il était encore tête de liste pour le Vlaams Belang aux élections parlementaires. Il a quitté ce parti il y a un an et demi pour des raisons stratégiques et vient d’être nommé échevin des « Affaires Flamandes et de l’Intégration »… La question politique qui se pose en Flandre est de savoir comment se positionner face aux anciens membres du Vlaams Belang qui sont accueillis à bras ouverts par la N-VA (...)

  • Elections catalanes : Un « Cheval de Troie » au Parlement. Artur Mas, le « Messie » sans peuple

    Esther Vivas, Revolta Global 27 novembre 2012

    Les élections législatives catalanes de ce 25 novembre (voir notre article « Catalogne : Questions et réponses sur l’indépendance ») ont vu l’échec de la manœuvre du président de la « Generalitat », Artur Mas, de capitaliser à son profit la montée du sentiment indépendantiste. Les partis de gauche radicale ont fortement progressé et une nouvelle force politique anticapitaliste et indépendantiste entre pour la première fois au Parlement en obtenant 3 sièges. Nous reproduisons ci-dessous une déclaration-bilan de ces élections par l’organisation anticapitaliste catalane « Revolta Global-Esquerra Anticapitalista » (Avanti4.be)
    Les résultats des élections du 25 novembre démontrent clairement qu’Artur Mas a échoué (...)

  • En finir avec le théâtre : Bravo Fadila Laanan !

    Thomas Gunzig 25 novembre 2012

    Austérité « oblige », la Ministre Fadila Laanan a décidé de sabrer de près de moitié le budget alloué par la Communauté française à l’aide à la création théâtrale… Nous reproduisons ci-dessous, avec son aimable autorisation, la chronique qu’a consacré Thomas Gunzig à cette « courageuse » décision dans le « Café serré » du 20 novembre dernier sur la RTBF radio. (Avanti4.be)
    Bonjour Georges, Bonjour tout le monde,
    Alors, je ne sais pas si vous avez vu ça ces derniers jours mais tout le monde tombe sur notre bien aimée Ministre de la culture Fadila Laanan.
    Tout le monde lui tombe dessus parce qu’elle a pris une décision courageuse : une décision que je ne peux qu’applaudir des deux mains car ça fait quand même 3000 (...)

  • Budget 2013 : Tout… va… bien…

    Alain Van Praet 22 novembre 2012

    Ce n’est pas l’austérité, c’est simplement de la « rigueur » ! A entendre « nos » ministres depuis ce matin, « le Belge » n’a rien à craindre pour son « pouvoir d’achat ». La preuve : il n’y aura pas de saut d’index, ni de hausse de la TVA, et encore moins de cotisation spéciale de crise.
    Incrédules ? Mais regardez donc ce qui se passe dans les pays voisins, et vous verrez la différence. Sous ce déluge de comm’s du troisième type, nous finirons par croire que ce budget est inodore, incolore, et surtout… indolore ! Il nous faut donc répandre la bonne nouvelle : la Belgique ne se situe plus dans le capitalisme réellement existant ; elle est devenue le pays des Bisounours !
    Passé cet état de douce euphorie - (...)

  • Budget : Élio fait trois propositions

    Thomas Gunzig 14 novembre 2012

    Bonjour Georges, bonjour tout le monde,
    Alors, en ce matin de grève générale que je brise allègrement en vous faisant ce billet, me rangeant définitivement par là dans la catégorie nauséabonde du social-traitre, en faisant ce billet de sale jaune donc, je vais en plus faire l’apologie de notre très adoré Premier ministre, sauveur de la nation, Élio Di Rupo (son nom soit sanctifié du Zwin à la Baraque de Fraiture).
    Mais oui, Élio Di Rupo, on dira ce qu’on veut mais cette histoire de budget il mène ça d’une main de maître. Le coup des trois propositions, c’est formidable. Après plusieurs semaine de tensions Élio Di Rupo arrive au kern et dépose trois fardes sur la table et on peut choisir.
    Trois (...)

  • Allemagne : Social-démocratie et crise

    Alberto Cruz, Michael R. Krätke 7 novembre 2012

    Alors que les conséquences de la crise commencent à affecter l’économie de l’Allemagne, principale puissance européenne, le parti social-démocrate allemand (SPD) a désigné son candidat qui s’opposera à Merkel aux élections législatives de septembre 2013. Un candidat qui reflète parfaitement la nature de ce parti et ses intentions. Une analyse d’Alberto Cruz à ce sujet, ainsi qu’un article de M. Krätke sur le ralentissement de l’économie et le recul des exportations allemandes et ses causes. (Avanti4.be)
    La fin de l’illusion social-démocrate
    Alberto Cruz
    Les sociaux-démocrates allemands du SPD ont désigné le candidat qui va affronter Angela Merkel aux élections de septembre 2013. Il s’agit de Peer (...)

  • Frontière linguistique et homogénéité : cinquante ans d’illusions

    Vincent Scheltiens 4 novembre 2012

    Coquiane, Espierres, D’Hoppe, Marcq… Qui s’en souvient ? Pourtant, il y a 50 ans, lorsque le parlement dessina le 31 octobre 1962, la frontière linguistique, ces villages et hameaux se situaient à l’épicentre de la politique belge. Avec la précision d’un scalpel, les chirurgiens politiques de l’époque coupèrent le tissu belge et déterminèrent quelles communes seraient flamandes et lesquelles seraient wallonnes. La Flandre se voyait attribuer 24 communes et 23.250 habitants. La Wallonie obtenait 25 communes et 87.450 habitants. Jamais ce résultat ne fera l’unanimité.
    Néanmoins, les chirurgiens politiques n’avaient rien laissé au hasard. Au sein de ce qu’on pourrait appeler un « think tank » avant la (...)

  • Réforme du code de la nationalité : une mesure raciste et antidémocratique

    LDH, MOC 28 octobre 2012

    Il n’y a pas que dans les matières sociales que le gouvernement Di Rupo accélère la régression et la remise en question des droits des travailleurs. C’est également le cas dans les matières des libertés et des droits démocratiques, comme en témoigne par exemple le projet de loi liberticide contre les organisations « subversives ». La réforme du code de la nationalité le démontre aussi amplement : votée le jeudi 25 octobre à la chambre par tous les élus PS (sauf deux abstentions), CDH, MR, VLD, SP.a et NV-A, elle représente à la fois un grave recul démocratique - elle rend plus difficile et plus cher l’obtention de la nationalité belge (et donc des droits qui en découlent, dont les droits politiques) - ainsi (...)

  • « La NV-A est un pur produit du fédéralisme belge ». Entretien avec David Dessers, conseiller communal rouge-vert à Louvain

    Ataulfo Riera, David Dessers 24 octobre 2012

    Les élections communales du 14 octobre 2012 en Flandre ont avant tout été marquées par le triomphe de la NV-A de Bart de Wever, qui confirme son succès électoral de 2010 et se propulse ainsi directement en direction des « méga » élections de 2014. Tandis que la recomposition de la droite flamande se cristallise autour du parti nationaliste de droite, dans la gauche radicale, à côté de quelques expériences locales, c’est surtout le succès du PTB, avec sa percée anversoise, qui modifie les termes de la recomposition dans la « gauche de gauche ». Nous avons interviewé sur ces questions David Dessers, membre de Socialisme 21 (S21), une organisation anticapitaliste flamande. A Louvain, il était candidat (...)