Pauvreté/précarité

  • Lutte contre la « fraude sociale » : La chasse aux pauvres est ouverte !

    aDAS 21 avril 2013

    Le SPP–Intégration Sociale organise en avril et en mai des « rencontres provinciales » avec les CPAS. Significativement, le premier point à leur ordre du jour n’est autre que « la lutte contre la fraude sociale », le nouvel épouvantail agité par le monde politique et médiatique. Peu surprenant, quand on sait que c’est l’axe premier du programme de la Ministre de l’Intégration Sociale.
    Mais, au-delà de Maggy De Block, c’est l’ensemble du gouvernement Di Rupo qui, suivant les recommandations de l’Union Européenne, a fait de cette politique une de ses priorités, avec même un Secrétaire d’Etat désormais dévolu à la lutte contre « la fraude fiscale… et sociale » ! Pur amalgame et parfait alibi pour la traque (...)

  • Manifestation contre la réforme du chômage à Namur : Ceci n’est pas une crise, c’est une escroquerie !

    Riposte-CTE 15 avril 2013

    Sous prétexte de « lutte contre le chômage » et de « quête du plein emploi », voilà plus de 30 ans que nos dirigeants détricotent méticuleusement nos acquis sociaux et pour quel résultat ? Une précarisation généralisée et un chômage qui explose.
    Un rapide coup d’oeil à la richesse indécente affichée par un Mittal ou autre spécialiste du vol social devrait pourtant suffire à nous convaincre que ce n’est pas l’argent qui manque. Et pour cause ! Nous n’avons jamais produit autant de richesses ! Elles se concentrent simplement entre les mains des « 1% » au détriment de ceux qui les produisent réellement : les travailleurs, avec ou sans emploi.
    C’est pourquoi nous devons refuser le chantage à l’emploi qui souvent (...)

  • Salauds d’assistés !

    Denis Desbonnet 7 avril 2013

    Si nous nous permettons une accroche aussi provocatrice, inspirée de la réplique « culte » de Gabin dans « La traversée de Paris », c’est parce que, au-delà de sa brutalité, elle nous semble bien résumer la tendance croissante de la part des gouvernements, en Belgique comme partout en Europe, à « responsabiliser » - comprenez culpabiliser, voire criminaliser - les pauvres, les précaires et les bénéficiaires des divers régimes de protection sociale.
    Tous coupables à un titre ou à un autre d’être des « inactifs » et « improductifs », accusés de grever les finances publiques et, surtout, d’être « fautifs » de leur propre sort – voire des profiteurs du système ).
    Une évolution très nette depuis une décennie, sous (...)

  • En Belgique comme ailleurs, l’UE ne lutte pas contre la pauvreté... elle la crée !

    aDAS 31 mars 2013

    Ce 28 mars 2013, le SPP Intégration Sociale nous convie à un nouveau barnum censément « participatif », où les acteurs du terrain social sont appelés à se prononcer sur le Programme National de Réforme 2013, traduction belge de la Stratégie UE2020...
    Un écran de fumée de plus pour masquer la réalité des politiques antisociales inhumaines impulsées par l’Union Européenne, servilement appliquée par le gouvernement Di Rupo et sa fidèle « exécutrice », la Ministre Maggie De Block, invitée d’honneur de cette journée.
    Comme bien d’autres acteurs du secteur social, l’association Défense des Allocataires Sociaux (aDAS) dénonce ces programmes pompeux et mystificateurs, illustrés par la présente « grand-messe ». Sous (...)