Impérialisme/néocolonialisme

  • Islamophobie et djihadisme

    Santiago Alba Rico 14 septembre 2014

    Le 4 septembre dernier, l’édition électronique du journal « El Mundo » mettait en ligne une couverture terrifiante. En haut à droite, en grande taille, sous la légende « La menace islamiste », on reproduisait une carte avec les frontières de l’expansion musulmane maximale dans la péninsule ibérique au cours du VIIIe siècle. En dessous, un titre criard proclamait : « L’État islamique rêve de conquérir Al-Andalous ». Si l’on tient compte du fait que la nouvelle la plus diffusée ces derniers jours dans tous les médias, y compris « El Mundo », est celle faisant état du faible enthousiasme des Espagnols à défendre leur patrie les armes à la main (« à peine 16% sont prêts à défendre leur pays »), la couverture évoquée (...)

  • La théorie classique de l’impérialisme

    Claudio Katz 16 août 2014

    La théorie marxiste de l’impérialisme est née à une époque de guerres généralisées pour l’appropriation du butin colonial. Elle s’est forgée dans une lutte politique contre les justifications du militarisme et les illusions pacifistes destinées à éviter la conflagration. Lénine synthétisa cette approche dans sa polémique avec le théoricien social-démocrate allemand Karl Kautsky. Il décrypta les causes de la dynamique belliciste et se fit le champion de la lutte révolutionnaire contre la guerre. Dans le contexte écrasant de la boucherie impérialiste de la Première Guerre mondiale, Luxemburg, Boukharine et Trotsky apportèrent d’autres bases à cette même orientation et il est nécessaire de distinguer cette (...)

  • Russie/Ukraine : Nous avons besoin d’une « Troisième Voie »

    Kirill Medvedev 16 août 2014

    La guerre en Ukraine a provoqué une crise grave au sein de la gauche radicale russe - et globalement dans toute l’aile gauche de l’opposition à Poutine et à sa politique. Une partie de cette gauche s’est lancée tête baissée dans le soutien aux mouvements sécessionnistes qui ont pris le pouvoir dans certaines régions russophones du sud-est de l’Ukraine - certains allant jusqu’à presser Poutine d’intervenir militairement pour défendre les « Républiques populaires » autoproclamées dans ces régions.
    En juillet, une conférence s’est tenue à Yalta (en Crimée, annexée quelques semaines auparavant par la Russie). Cette conférence - organisée autour du « Manifeste du Front populaire pour la libération nationale de (...)

  • Israël et la prochaine révolution arabe

    Santiago Alba Rico 16 août 2014

    Imaginons un Syrien qui rêve d’un peu de démocratie, de liberté et de justice sociale : en définitive, d’un peu de dignité humaine. Contre quelles – et combien - de forces devra-t-il lutter ?
    En premier lieu, contre une dictature dynastique qui, depuis plus de 40 ans, a réprimé, appauvri et assassiné son peuple et qui, depuis trois ans, n’hésite pas à utiliser contre lui la torture, les exécutions extrajudiciaires, les bombardements aériens et jusqu’aux armes chimiques, sans oublier l’empoisonnement sectaire et la propagande la plus abjecte.
    En second lieu, ce Syrien rêveur devrait lutter contre les groupes djihadistes qui, en profitant du chaos et de la relative tolérance du régime lui-même, tentent (...)

  • Irak-Syrie : Chaos et intervention au Proche Orient

    Santiago Alba Rico 16 août 2014

    Je crois qu’il convient de rappeler d’emblée quel est le véritable plan étasunien pour le Proche Orient et le reste de la planète : imposer sa domination mondiale à travers des gouvernements locaux « démocratiques », et cela avec les applaudissements et l’admiration, non seulement des classes dirigeantes, mais aussi des populations soumises.
    Pour leur malheur, comme le soulignait Périclès dans son fameux discours aux Athéniens pendant la Guerre du Péloponnèse ; on ne peut être bon, démocratique et hégémonique en même temps. Un empire est comme une « tyrannie » et s’il est injuste de la défendre, il est encore plus dangereux de l’abandonner. Il faut, disait le grand stratège grec, renoncer à tout « désir de (...)

  • 1914 : L’attitude de la gauche social-démocrate allemande dans les premiers mois de la guerre

    Gilbert Badia 4 août 2014

    Nous ne nous proposons point dans le présent article, de traiter de l’attitude du Parti social-démocrate allemand en général , mais seulement d’évoquer les réactions des opposants, c’est-à-dire celles des sociaux-démocrates qui, n’approuvant ni le vote des crédits militaires, ni surtout la politique d’Union sacrée décidée par la direction du parti, se sont efforcés de faire connaître et de justifier leur position dans les mois qui ont suivi la déclaration de guerre. L’analyse du point de vue de ces militants nous paraît présenter un double intérêt : d’abord, ils constituent l’embryon de ce qui deviendra plus tard la « Ligue Spartakus » (Spartakusbund) ; ensuite, ils ont, les premiers, dressé le constat de (...)

  • 1914 : La Grande Guerre Impérialiste

    Emir Sader 4 août 2014

    En 1884, les grandes puissances coloniales se réunirent à Berlin pour s’accorder entre elles sur la répartition de leurs possessions en Afrique. Elles y consacrèrent le critère de « l’occupation effective », autrement dit, la puissance qui occupait réellement un pays avait des droits sur lui. Il y a des frontières actuelles en Afrique du nord qui ont visiblement été tracées à l’époque avec une règle sur une table afin de faciliter le marchandage de ces territoires entre les 14 puissances colonisatrices européennes, et cela sans se soucier des peuples qui vivaient là.
    La division du monde entre les colonisateurs était ainsi achevée. A partir de là, selon Lénine, chacun d’eux ne pouvait plus étendre ses (...)

  • Palestine : C’est la faute aux victimes

    Santiago Alba Rico 21 juillet 2014

    Je me disposai à écrire sur le documentaire d’un ami journaliste (que j’évoquerais plus loin) quand j’ai vu une nouvelle fois les images de l’enterrement d’un enfant palestinien. Pourquoi il y a-t-il autant d’images d’enterrements d’enfants palestiniens ? On pourrait penser que la réponse est facile : parce qu’Israël assassine de nombreux enfants palestiniens. Et on pourrait également penser que la diffusion de ces images par les médias constitue par conséquent un puissant instrument de dénonciation des crimes subis par la population de Palestine depuis 60 ans de la part de l’armée israélienne.
    Je ne sais pas. Peut-être qu’il s’agit d’un excès de suspicion, mais je suis surpris par l’insistance avec (...)

  • Appel urgent de la société civile de Gaza : « Agissez maintenant ! »

    Collectif 14 juillet 2014

    Nous, Palestiniens piégés dans la bande de Gaza assiégée et en sang, faisons appel aux personnes conscientes du monde entier afin qu’elles agissent, qu’elles protestent et qu’elles intensifient le boycott, le désinvestissement et les sanctions contre l’Etat d’Israël jusqu’à ce que ce dernier mette un terme à cette attaque meurtrière contre notre peuple et qu’il doive en rendre compte.
    Alors que le monde nous tourne à nouveau le dos, nous, à Gaza, au cours des quatre derniers jours, avons été laissés à nous-mêmes pour faire face à un massacre après l’autre. Alors que vous lisez ces mots, plus de 120 Palestiniens sont morts, y compris 25 enfants. Plus de 1000 personnes ont été blessées, certaines souffrant de (...)

  • Pour soutenir Gaza : Les actions BDS sont plus importantes que jamais !

    Comité National Palestinien de la Campagne BDS, PSCABI 11 juillet 2014

    Face à la brutale agression militaire qui se déroule actuellement contre les Palestiniens de Gaza et d’ailleurs, le Comité National Palestinien de la Campagne pour le Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre Israël demande aux défenseurs des droits de l’Homme de mener des actions efficaces, particulièrement sous la forme de campagnes BDS, afin d’exprimer leur solidarité et faire pression sur Israël pour mettre un terme à son régime d’occupation, de colonialisme et d’apartheid.
    Nous demandons surtout aux personnes ayant une conscience de faire encore plus pression sur leurs gouvernements pour imposer un embargo militaire contre Israël et suspendre le commerce et les accords bilatéraux avec (...)