Gauche radicale

  • Grèce : « Continuer dans cette voie ne peut conduire qu’à l’échec de Syriza »

    Stathis Kouvelakis 28 février 2015

    Au lendemain de l’accord entre la Grèce et l’Union européenne, prolongeant le programme d’aide en échange de la poursuite des « réformes structurelles », c’est tout le projet anti-austéritaire de Syriza qui se retrouve compromis. Stathis Kouvelakis, membre du comité central de Syriza et professeur de philosophie politique au King’s College de Londres, revient sur les événements qui ont jalonné le premier mois de Syriza au gouvernement, les mesures prises par le gouvernement, le contenu de l’accord avec l’UE et les perspectives pour un avenir désormais plombé par cet accord. (Avanti)
    Symboliquement, que représente la victoire de Syriza ?
    La victoire de Syriza représente un tournant historique. C’est la (...)

  • Grèce : Cinq questions sur un accord préoccupant

    Kostas Lapavistsas 27 février 2015

    L’accord signé entre la Grèce et l’Union européenne divise profondément la gauche grecque. La majorité de Syriza, solidaire du gouvernement d’Alexis Tsipras, pense qu’il n’y avait pas moyen d’obtenir mieux et voit dans cet accord un moyen « de gagner du temps et de l’espace » qui ne compromet pas les projets de sortie de l’austérité, même s’il en ralentira le tempo.
    D’autres, dans l’aile gauche de Syriza comme dans les petites organisations qui se situent à gauche de Syriza, y voient une capitulation et l’acceptation d’un cadre qui va empêcher toute lutte réelle contre l’austérité et même la perspective, plus limitée et plus immédiate, de mettre fin à la « crise humanitaire ».
    Dans les prochains jours, Avanti (...)

  • Un appel de soutien à Syriza très sélectif (suite de la discussion)

    Jean Peltier, Mauro Gasparini 24 février 2015

    Le billet paru la semaine dernière à la suite d’un article critique sur le contenu d’un appel à la solidarité avec Syriza a suscité une nouvelle réponse de Mauro, membre de la direction de la LCR.
    Nous la reproduisons bien volontiers ici, avec une réponse de l’auteur du billet.
    Nous n’aurions pas eu à rougir ce texte d’appel de soutien à SYRIZA
    Hello Jean,
    J’ai lu ton complément sur l’appel. Et je dois dire que je trouve ça franchement décevant et peu honnête comme interprétation :
    "Mais aussi que la LCR n’aurait eu aucun problème à signer un appel de soutien total à Syriza qui, ne disant pas un mot de l’importance cruciale des mobilisations de travailleurs pour faire face à la bourgeoisie grecque et aux (...)

  • Syriza, la gauche et les luttes à venir

    Antonis Davanellos, Sotiris Martalis 13 février 2015

    Le gouvernement de gauche est lancé sur une trajectoire de collision avec les dirigeants de l’Union européenne du fait de l’engagement de la Coalition de la Gauche radicale (SYRIZA) à mettre fin aux mesures d’austérité drastiques imposées par les Memorandums négociés avec l’Union européenne (UE).
    SYRIZA a remporté une grande victoire à l’occasion des élections du 25 janvier, parce qu’elle a promis une alternative à la crise économique et sociale catastrophique que la Grèce endure depuis plus de cinq ans. Mais, alors que le gouvernement du premier ministre Alexis Tsipras n’a encore que deux semaines, l’élite politique et financière de l’Europe au grand complet, d’Angela Merkel et Wolfgang Schäuble à Mario (...)

  • Un appel de soutien à Syriza très sélectif (suite)

    Jean Peltier 13 février 2015

    Dans l’article Grèce (4) : Syriza aux portes du pouvoir - Déjà un impact dans la gauche européenne et belge publié le 22 janvier sur ce site, nous évoquions la publication d’une déclaration de solidarité « Nous souhaitons la victoire de Syriza aux élections du 25 janvier », lancée par « un collectif d’acteurs issus de milieux universitaires, politiques, de mouvements syndicalistes et citoyens de tous horizons » et publiée par le journal Le Soir.
    Ces acteurs étaient largement représentatifs de deux courants de la gauche belge francophone actuelle, présentés, avec un peu d’humour, comme la « gauche réformiste orpheline d’un PS qui n’est même plus réformiste » et la « gauche un peu plus radicale sans être de (...)

  • Le sens de notre solidarité avec le peuple grec

    Lee Sustar 29 janvier 2015

    Il peut sembler étonnant qu’une élection dans un petit pays de moins de 12 millions d’habitant-e-s puisse susciter une si grande inquiétude dans les ministères, de Berlin à Paris, ainsi qu’au QG de l’Union européenne à Bruxelles. Mais, comme l’écrivait le vieux Lénine, la solidité de la chaîne impérialiste se mesure à celle de son maillon le plus faible, et la Grèce répond certainement à cette définition.
    Pourquoi tant d’intérêt pour les élections grecques ?
    La crise en Grèce a émergé suite à la panique financière d’octobre 2008, quand le gouvernement n’a plus été en mesure d’honorer le service de sa dette. La Commission européenne, bras exécutif de l’UE, est alors entrée en jeu, avec la Banque centrale européenne (...)

  • Grèce : Syriza, la social-démocratie et l’Union Européenne

    Alberto Herbera 28 janvier 2015

    A l’occasion de la victoire électorale de Syriza en Grèce et de la formation d’un nouveau gouvernement dirigé par ce parti, nous reproduisons ci-dessous un article datant de 2012 et analysant de manière critique les positions de cette formation vis-à-vis de l’Union européenne, ainsi que la nature de cette dernière. (Avanti !)
    Le spectaculaire résultat électoral obtenu par la coalition Syriza lors des dernières élections législatives en Grèce (celles du printemps 2012 – NdT) et la possibilité qu’elle arrive en tête lors du prochain scrutin représentent un événement politique de premier ordre. Pour la première fois depuis la dissolution du Parti Communiste Italien en 1991, une force politique située à la (...)

  • Grèce : Une nouvelle étape commence

    Antarsya, Stathis Kouvelakis 28 janvier 2015

    Les événements se sont emballés en Grèce depuis dimanche : la victoire de Syriza, nette mais qui ne permet pas d’obtenir une majorité absolue au parlement ; l’alliance passée par Syriza avec le parti de droite souverainiste Les Grecs Indépendants afin d’assurer cette majorité, la prestation de serment d’Alex Tsipras comme Premier ministre et l’annonce de la formation d’un gouvernement (dans lequel les Grecs Indépendants ont obtenu le ministère de la Défense !).
    Nous publions ci-dessous deux courts textes qui tranchent avec l’enthousiasme – parfois un peu débridé – qui a saisi la gauche radicale européenne dimanche soir. (Avanti !)
    Stathis Kouvelakis est professeur d’université et membre du comité central (...)

  • Un nouveau jour pour la Grèce et l’Europe

    Alan Maass 28 janvier 2015

    La victoire de SYRIZA aux élections législatives qui ont eu lieu hier en Grèce est la réponse attendue depuis longtemps au cocktail d’austérité et de répression qui fait souffrir toute l’Europe et a plongé la Grèce dans une crise économique et sociale sans précédent depuis la Grande Dépression des années 1930.
    SYRIZA a remporté 36,3% des voix, loin devant la Nouvelle Démocratie, le parti de droite qui dirigeait l’ancien gouvernement et qui arrive en deuxième place avec 27,8%.
    Mais, même avec le bonus de 50 sièges attribué au parti gagnant dans le cadre du système électoral grec, SYRIZA n’obtient que 149 sièges et arrive juste en deçà de la majorité absolue au parlement qui compte 300 sièges. Le parti de (...)

  • Stratégie révolutionnaire et stratégie réformiste

    Ernest Mandel 28 janvier 2015

    Au cours des trente dernières années, le débat « Comment sortir du capitalisme ? » a peu à peu cédé la place à un débat moins ambitieux « Comment résister au rouleau compresseur du nélolibéralisme ? », dans lequel la perspective d’une rupture radicale avec le système capitaliste s’est largement estompée. Ouvrant pour la première fois depuis plus de trente ans la perspective d’une rupture réelle avec la politique néolibérale, la victoire de Syriza va certainement redonner des couleurs au débat sur les stratégies de lutte contre le capitalisme.
    En contribution à ce débat que nous pensons vital, nous publions un texte important d’Ernest Mandel (1923-1995), économiste et théoricien marxiste internationalement (...)