Écologie

  • Stop Tihange !

    Stop Tihange ! 20 février 2015

    Date : Dimanche 15 mars à 14 h
    Lieu : de Huy à la centrale de Tihange
    Organisateurs : Stop Tihange ! Manifestation
Stop Tihange – Stop Doel

    Nous prônons une sortie du nucléaire par un plan public d’équipement à court terme (3 à 5 ans) pour les réacteurs les moins dangereux (Doel 4, Tihange 3), avec le maintien de tout le personnel et de ses acquis, sur le site et la fermeture immédiate des réacteurs les plus dangereux.
    Concrètement, cela signifie la fermeture immédiate et permanente des réacteurs vétustes Doel 1, Doel 2 et Tihange 1 et le retrait de l’autorisation d’exploitation pour les deux réacteurs fissurés de Doel 3 et Tihange 2.
    Nous actons le fait que les lois obtenues grâce à une (...)

  • Gauche et progressisme en Amérique latine : 10 thèses sur un divorce

    Eduardo Gudynas 7 septembre 2014

    Les gouvernements de la « nouvelle gauche » dominent ces dernières années la scène politique latino-américaine. Dans un tournant politique significatif, ils ont supplanté des présidents conservateurs et néolibéraux et sont actuellement au pouvoir en Argentine, Bolivie, Equateur, Nicaragua, Uruguay et Venezuela. Cependant, avec certaines différentes nuances et variantes, ces gouvernements « progressistes » d’Amérique Latine ne remettent plus en question le mythe du progrès ; ils pratiquent un extractivisme intensif ; se résignent face à la corruption et optent pour un hyper-présidentialisme. Est-ce cela la gauche ?
    Une désillusion croissante
    Ces gouvernements constituent un ensemble varié. Il existe des (...)

  • Frankenstein reloaded : La biologie de synthèse

    Silvia Ribeiro 30 juin 2014

    La biologie de synthèse, qui assemble des gênes artificiels, est la forme la plus extrême et la plus périlleuse de manipulation des codes génétiques. Les puissantes multinationales qui investissent dans ce domaine (10 des plus grandes entreprises pétrolières, 6 de l’agro-business, 6 multinationales chimiques et 7 pharmaceutiques) se mobilisent aujourd’hui pour empêcher que les Nations Unies édictent la moindre forme de régulation indépendante ou de contrôle public et elles font tout le nécessaire pour que l’opinion publique ne sache pas ce qu’elle implique. Non seulement elle accumule tous les problèmes des transgéniques, mais elle va bien plus loin que ces derniers dans la rupture des équilibres (...)

  • Ecosocialisme et théologie de la libération. Entretien avec Michaël Löwy

    Michael Löwy, Rafael Diaz Salazar 11 juin 2014

    Michaël Löwy est directeur de recherche émérite au CNRS à Paris. Il est l’auteur d’une œuvre très vaste centrée sur les classiques du marxisme, le romantisme révolutionnaire, la sociologie de la religion et l’anticapitalisme écologiste. Il est notamment l’auteur des livres « La guerre des dieux. Religion et politique en Amérique latine » (Éditions du Félin, 1998), « Marxisme et théologie de la libération » et « Sociologies et religion » (Presses universitaires de France, 2005). L’un de ses derniers ouvrages paru s’intitule « Ecosocialisme » (Mille et une nuits, 2011). Entretien réalisé par Rafael Diaz Salazar pour la revue mexicaine « Papeles de relaciones ecosociales y cambio global », n°125, 2014.
    Michaël, tu (...)

  • Soutien aux inculpés de Wetteren en appel

    Field Liberation 31 mai 2014

    Mardi 3 juin, 11 militants sont jugés en appel pour leur participation à la journée d’action contre des pommes de terre génétiquement modifiées, à Wetteren, le 29 mai 2011. Parmi des centaines d’activistes ils ont remplacés des pommes de terre OGM par des pommes de terre biologiques.
    En septembre 2013, le tribunal de Dendermonde a condamné les 11 militants pour association de malfaiteurs, rébellion et destruction de biens, avec des peines allant de 3 à 6 mois avec sursis, des amendes et des dommages et intérêts de 25.000 euros.
    Les 11 vont en appel contre ce jugement absurde : la liberté d’expression n’est pas un crime !
    Nous n’avons pas besoin d’OGM pour nourrir le monde. Au contraire, ils menacent (...)

  • Une alimentation « accro » au pétrole

    Esther Vivas 16 mai 2014

    Même si nous ne nous en rendons pas compte, nous mangeons du pétrole. Le mode actuel de production, de distribution et de consommation d’aliments est « accro » à l’ « or noir ». Sans pétrole, nous ne pourrions pas manger comme nous le faisons. Néanmoins, dans un contexte où il sera de plus en plus difficile d’exploiter un pétrole de plus en plus cher, comment ferons-nous pour nous alimenter ?
    L’agriculture industrielle nous a rendus dépendants du pétrole. Des semailles à la récolte et de la commercialisation jusqu’à la consommation elle-même, nous avons besoin de lui. La « révolution verte », les politiques qui nous disaient que la modernisation de l’agriculture allait mettre un terme à la faim, et qui fut (...)

  • Via Campesina : L’internationalisme paysan

    Esther Vivas 22 avril 2014

    La terre, l’eau et les semences sont indispensables pour cultiver et pour se nourrir. De la nourriture pour tous ou de l’argent pour quelques uns, telle est la question. La Via Campesina, le plus grand mouvement international de petits agriculteurs, d’ouvriers agricoles et de paysans sans terre, le revendique quotidiennement. Aujourd’hui, le 17 avril, à l’occasion de la journée internationale de la lutte paysanne, nous retraçons son histoire.
    Combattre la mondialisation alimentaire
    La mondialisation alimentaire, développée par et pour l’agro-industrie et les chaînes de supermarchés, privatise les biens communs, élimine ceux qui prennent soin de la terre et qui la travaillent et elle transforme (...)

  • Changement climatique : La pause ne contredit pas la tendance !

    Alejandro Nadal 22 avril 2014

    Ces dernières semaines, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié son 5e Rapport d’évaluation. Il s’agit de l’analyse la plus complète sur la question et elle est disponible dans son intégralité sur le site du GIEC. Mais cet événement se produit dans le contexte d’un débat intéressant sur la relation entre les gaz à effet de serre et le changement climatique.
    Ces 15 dernières années, l’augmentation de la température de la planète été plus lente que ce qui avait été pronostiqué. Pour bon nombre de personnes, particulièrement pour ceux qui réfutent l’évidence du réchauffement planétaire, ce freinage dans le thermomètre global serait la négation de tout ce qui a été dit sur le (...)

  • Pouvons-nous continuer à manger autant de viande ?

    Esther Vivas 10 avril 2014

    La viande est devenue indispensable dans notre nourriture. Il semble qu’on ne puisse pas vivre sans elle. Si, jusqu’à il y a peu de temps, sa consommation était un privilège, une nourriture réservée à des événements particuliers, sa consommation est aujourd’hui quotidienne. Peut être même trop quotidienne. Avons-nous besoin de manger autant de viande ? Quel impact cela a-t-il sur l’environnement ? Quelles sont les conséquences pour le bien-être animal ? Pour les droits des travailleurs ? Et pour notre santé ?
    La consommation de viande est associée au progrès et à la modernité. De fait, selon les chiffres du Ministère de l’Agriculture, entre 1965 et 1991 dans l’Etat espagnol, sa consommation a été (...)

  • Un régime alimentaire mondialisé

    Esther Vivas 30 mars 2014

    Qu’ont en commun l’Inde, le Sénégal, les Etats-Unis, la Colombie, le Maroc, l’Etats espagnol et bien d’autres pays ? En dépit des différences importantes qui persistent encore, l’alimentation y est sans cesse plus semblable,. Au-delà de la « McDonaldisation » de nos sociétés et de la consommation globalisée de Coca-Cola, la consommation mondiale d’aliments dépend progressivement d’une poignée de variétés de cultures. Le riz, le soja, le blé et le maïs s’imposent au détriment d’autres productions comme le millet, le manioc, le seigle, le sorgho, la patate douce ou l’igname. Si l’alimentation dépend d’une petite série de variétés de cultures, que se passera-t-il en cas de mauvaise récolte ou de maladies ? Notre (...)