Culture

  • Antonio Gramsci et le journalisme

    Dênis de Moraes 26 septembre 2014

    Antonio Gramsci et le journalisme

    Mon objectif avec cet article est de contribuer à faire mieux connaître la trajectoire et les écrits journalistiques du philosophe marxiste italien Antonio Gramsci (1891-1937), depuis ses années d’initiation à Turin jusqu’à la fondation de ‘L’Unità’, journal officiel du Parti Communiste d’Italie (PCI), dont il fut le rédacteur en chef.
    Ses activités de journaliste sont, la majeure partie du temps, liées à son militantisme comme intellectuel, activiste révolutionnaire et dirigeant communiste. Elles ne s’interrompirent que le 8 novembre 1926, lorsqu’il fut arrêté par la dictature fasciste sur base des lois d’exception décrétées par Benito Mussolini, après la révocation de son immunité parlementaire en tant (...)

  • La tragédie d’Isaac Babel (1894-1940)

    Lisandro Otero 8 juillet 2014

    La tragédie d'Isaac Babel (1894-1940)

    A l’occasion du 120e anniversaire (13 juillet 1894) de la naissance de l’auteur de « Cavalerie rouge », nous reproduisons ci-dessous un article de Lisandro Otero évoquant brièvement la vie et l’œuvre du grand écrivain russe au destin tragique (Avanti4.be).
    Comme tant d’autres écrivains soviétiques, Isaac Babel a intensément souffert des contradictions et des crimes du stalinisme. « Cavalerie rouge », son œuvre majeure, a été publiée en 1925 suite à son expérience au sein du Premier régiment de Cosaques du général bolchévique Semyon Boudienny, régiment qu’il avait rejoint en 1920 pendant le Guerre civile. Mais son expérience littéraire remonte 1916 lorsqu’il a commencé à collaborer avec la revue littéraire « (...)

  • Coupe du Monde : Du « pain et des jeux »... mais sans pain et en payant les jeux !

    Guillermo Almeyra 16 juin 2014

    Dans la Rome antique, les classes dominantes distribuaient du pain à la plèbe pour la tenir tranquille et lui offraient des jeux de cirque et des spectacles cruels de gladiateurs, de massacres collectifs ou de courses de chars, où les spectateurs pouvaient se défouler de leur haine réprimée. Ils soutenaient le char opposé à l’équipe de l’empereur, en s’opposant ainsi à lui mais d’une manière inoffensive. Celui qui offrait le spectacle gratuitement obtenait en échange popularité et prestige.
    Le capitalisme actuel sait utiliser l’industrie du spectacle comme instrument pour la domination. Tel est le rôle en rien ingénu de l’industrie cinématographique et de la télévision étasuniennes, qui renforcent et (...)

  • Ecosocialisme et théologie de la libération. Entretien avec Michaël Löwy

    Michael Löwy, Rafael Diaz Salazar 11 juin 2014

    Ecosocialisme et théologie de la libération. Entretien avec Michaël Löwy

    Michaël Löwy est directeur de recherche émérite au CNRS à Paris. Il est l’auteur d’une œuvre très vaste centrée sur les classiques du marxisme, le romantisme révolutionnaire, la sociologie de la religion et l’anticapitalisme écologiste. Il est notamment l’auteur des livres « La guerre des dieux. Religion et politique en Amérique latine » (Éditions du Félin, 1998), « Marxisme et théologie de la libération » et « Sociologies et religion » (Presses universitaires de France, 2005). L’un de ses derniers ouvrages paru s’intitule « Ecosocialisme » (Mille et une nuits, 2011). Entretien réalisé par Rafael Diaz Salazar pour la revue mexicaine « Papeles de relaciones ecosociales y cambio global », n°125, 2014.
    Michaël, tu (...)

  • La réforme du statut de l’artiste 2014 #1

    FACIR 14 mai 2014

    La réforme du statut de l'artiste 2014 #1

    Starring Monica De Coninck & Laurette Onkelinx
    Le FACIR enfonce le clou. Un clou pour la refonte de la politique culturelle Belge. Un clou pour l’instauration de quotas. Un clou pour le cercueil du statut d’artiste. Pour une nouvelle politique culturelle, des quotas et un vrai statut d’artiste !

  • Notre place dans le cosmos

    Sarah Jean 10 mai 2014

    Notre place dans le cosmos

    Plus de 500 millions de personnes ont regardé la brillante série télé de Carl Sagan Cosmos : un voyage personnel. La suite, Cosmos : une odyssée à travers l’univers, (actuellement diffusée en français par la chaîne National Geographic, NDLR) présentée par l’astrophysicien Neil deGrasse Tyson se base sur trois décennies de nouvelles découvertes et un nouveau vaisseau spatial en images de synthèses.
    Cosmos explore l’histoire de l’humanité dans son exploration de notre place parmi les étoiles — des sociétés de chasseurs-cueilleurs, en passant par l’heliocentrisme de Copernic et les premières notions d’univers de Bruno pour arriver aux découvertes actuelles et aux possibilités pour le futur.
    L’émission nous (...)

  • Idéologie dominante : Quelques éléments trop peu connus du néolibéralisme

    Roger Goddin 30 mars 2014

    Idéologie dominante : Quelques éléments trop peu connus du néolibéralisme

    Beaucoup avaient espéré, lorsque survint la crise des subprimes en 2007-2008, que le néolibéralisme vivait son chant du cygne ; que l’intervention en panique des États pour sauver les banques marquait le retour de Keynes à l’avant-scène du théâtre capitaliste. Il n’en est rien : imperturbable, le bulldozer néolibéral poursuit son cheminement, et il faut encore et encore améliorer la connaissance de ce système en vue de pouvoir un jour lui asséner le coup fatal que ses méfaits lui ont valu de longue date. Le texte qui suit vise à attirer l’attention sur quelques éléments trop souvent oubliés ou minimisés dans bon nombre de textes relatifs au néolibéralisme. D’abord l’existence et l’importance de (...)

  • Falstaff et Robin Hood

    Santiago Alba Rico 3 mars 2014

    Falstaff et Robin Hood

    J’ai souvent écrit que le capitalisme a réalisé toutes les utopies de la gauche mais en les transformant en cauchemars : la domination de la nature en changement climatique ; la pluralité des talents en flexibilité du travail et mobilité forcée ; le droit à la paresse en chômage ; le volontariat guévariste en esclavage complaisant.
    Le chômage et la crise, dans le contexte d’une économie de consommateurs-otages, ont en effet généré une armée de volontaires au service des entreprises : des milliers et des millions de jeunes prêts à travailler gratuitement pour la plus grande gloire du capitalisme. L’esprit de sacrifice, de don de soi et l’abnégation n’ont pas cessé d’exister ; ils se sont déplacés au (...)

  • « Esclave pendant douze ans » : résistance, dignité et compromis

    Alan Maass, Ignasi Franch 27 janvier 2014

    « Esclave pendant douze ans » : résistance, dignité et compromis

    Le réalisateur britannique Steve McQueen (« Hunger games », « Shame ») a consacré son troisième long-métrage, « Esclave pendant douze ans », à l’histoire réelle de Solomon Northup, un homme noir né libre aux Etats-Unis et qui fut enlevé et vendu à des grands propriétaires terriens esclavagistes.
    Le matériau de référence est le livre de mémoires écrit par Northup lui-même et dont la publication contribua à impulser un débat public sur ces délits. L’ampleur de ce type de tragédie, parallèle à celle de l’esclavage, est impossible à quantifier du fait de l’impunité régnante alors. Mais la promulgation de diverses lois indique que les autorités étaient bien au courant du problème : la persécution (légale mais (...)

  • Culture et révolution (IV). La révolution comme transformation radicale de la situation culturelle et sociale de l’homme

    Zaga Golubovic 22 janvier 2014

    Culture et révolution (IV). La révolution comme transformation radicale de la situation culturelle et sociale de l'homme

    Si la Révolution est une des caractéristiques essentielles de la praxis, « la praxis subversive » (Marx), elle est nécessairement réveil du sens de l’humain et prise de conscience de l’autonomie de l’individu. En effet, un individu sous-développé au double sens de l’« humain » et de son autonomie, ne participe pas au processus créateur du « devenir historique », ne peut être, dans le meilleur des cas, que le « carburant » dont se serviront les groupes et individus capables de mener à bien l’action révolutionnaire.
    On se heurte ici à l’impasse fondamentale : la révolution est-elle réalisable et ses objectifs révolutionnaires peuvent-ils être atteints si ses protagonistes sont d’une part, les individus de (...)