Bolivie

  • Affaire Snowden : Le kidnapping d’Evo et la servilité face à Washington

    Ángel Guerra Cabrera 4 juillet 2013

    Dans un acte d’une grave portée internationale, les autorités de plusieurs pays européens ont empêché la libre circulation dans leur espace aérien de l’avion du président bolivien Evo Morales, ce qui équivalait à sa séquestration. Cet avion, risquant d’épuiser son combustible de vol, s’est vu forcé à atterrir en urgence à Vienne, où Evo Morales a dû rester 14 heures, virtuellement comme un prisonnier de la « pax americana » que les Etats-Unis prétendent imposer à toute la planète depuis le 11 Septembre. Il semble bien qu’Obama ait dépassé son successeur dans la construction d’un Etat policier et militarisé à l’échelle mondiale.
    Selon le droit international coutumier, un avion présidentiel est considéré comme un (...)

  • Les mouvements sociaux boliviens à la croisée de chemins

    Guillermo Almeyra 23 mai 2013

    Les indigènes, les paysans, les artisans et les ouvriers de Bolivie ont créé et poussé le président Evo Morales au pouvoir, en prenant initialement la forme d’un semi-parti ad hoc né des mouvements sociaux – l’Instrument Politique des Travailleurs – qui a ensuite adopté le même signe qu’un petit parti – de droite, en dépit de son nom - ; le Mouvement Au Socialisme (MAS). Ce dernier est devenu un pôle rassemblant des organisations de masse variées (syndicats paysans et ouvriers, organisations femmes, mouvements indigènes, groupes d’intellectuels de gauche et de centre-gauche).
    Par la suite, la résistance putschiste de la droite classique et des pouvoirs régionaux autonomes qu’elle possédait - surtout dans (...)