Belgique

  • CPAS : une circulaire lourde de dangers !

    Bernadette Schaeck 19 mars 2014

    Dans une circulaire du 7 février, Maggie De Block oblige les CPAS à inscrire les bénéficiaires du revenu d’intégration comme demandeurs d’emploi auprès du service public régional de l’emploi (Forem, Actiris, VDAB, ADG).
    Cette inscription entraîne des obligations diverses (répondre aux convocations, suivre des formations et les suivre jusqu’au bout, se présenter à toute offre d’emploi transmise par le SPRE, fournir des preuves de recherche d’emploi...). Elle entraîne énormément de sanctions de par la transmission automatique de données du SPRE vers l’ONEM (on en parle moins que des sanctions dues au plan de contrôle de l’ONEM, or elles sont au moins aussi nombreuses).
    Maggie De Block "conseille vivement" (...)

  • Chômage : « Halte aux exclusions ! Pour de vrais emplois ! »

    Collectif 8 mars 2014

    Au cours de cette législature, le gouvernement fédéral a pris une série de mesures…radicales, relatives à l’indemnisation des demandeurs d’emploi : dégressivité accrue des allocations de chômage, intensification des contrôles ONEm, extension de ceux-ci aux chômeurs âgés de plus de 50 ans, réforme des allocations et du stage d’attente des jeunes (transformés en allocations et stage ‘d’insertion’), création de ‘stages de transition’ pour les jeunes (les fameux stages ‘De Coninck’), resserrement des conditions de l’emploi convenable. Déjà depuis 2004, nous dénonçons le caractère bureaucratique et arbitraire des contrôles effectués par l’ONEm.
    Toutes ces mesures sont non seulement injustes mais aussi absurdes puisque (...)

  • Quelle stratégie pour le mouvement syndical et les luttes aujourd’hui ? (1)

    Erik Demeester, Jean Peltier 14 février 2014

    2014 sera une année électorale et d’ores et déjà tout ce qui n’est pas composition des listes et petites phrases assassines des ténors passe à l’arrière plan. Même la gauche radicale semble happée par cette obsession électorale. Mais si les résultats de ces élections seront importants, ils ne règleront évidemment pas tout - et ils ne permettront certainement pas de surmonter les énormes difficultés que rencontrent aujourd’hui le mouvement syndical et la classe travailleuse.
    C’est pourquoi nous voudrions développer sur notre site une discussion ouverte sur ces difficultés et sur les changements indispensables dans les stratégies syndicales.
    Pour cela, nous proposons de commencer en présentant un bilan - même (...)

  • Nous réclamons le droit d’asile pour Mamadou Bah !

    Collectif 10 février 2014

    Mamadou Bah est un Guinéen qui a dû fuir son pays en 2006 et a abouti en Grèce où il a obtenu le statut de réfugié politique en 2012. Pendant ces six années, il a travaillé sans discontinuer dans le secteur de la restauration tout en militant activement en faveur des réfugiés et des sans papiers, devenant notamment le secrétaire de l’Union des Ressortissants Guinéens de Grèce.
    En mai et juin 2013, des miliciens du parti néonazi grec Aube Dorée ont agressé Mamadou Bah à deux reprises, la première fois en le laissant pour mort, le front éclaté et en sang. Mamadou Bah est donc une des innombrables victimes de ces modernes « sections d’assaut », faisant régner leur loi dans les quartiers populaires et la (...)

  • Réforme du chômage : abrogation de l’article 63§2

    Collectif 5 février 2014

    Le 1er janvier 2015, une première série de dizaines de milliers de salariés se verront exclus des prestations sociales chômage suite à la réduction à trois ans de l’allocation d’attente, devenue allocation d’insertion.
    Cette mesure est une absurdité économique. Les montants en jeu sont ridicules : le millième du budget de l’Etat. C’est comme si une personne retirait le prix d’un café par mois (1,9 €) de ses revenus de 1.900 € pour rembourser une dette de 45.000 €.
    Cette mesure n’a aucun effet significatif sur le chômage lui-même.
    Cette mesure est vexatoire envers un public fragilisé en période de crise économique et de chômage de masse.
    Cette mesure est clairement une nouvelle attaque contre la sécurité (...)

  • Contrôles de l’ONEm, le meilleur des mondes

    Thomas Gunzig 5 février 2014

    Alors, vous l’avez vu, une excellente initiative de l’ONEm qui s’est enfin décidée à contrôler les jeunes gens et les jeunes filles qui viennent de sortir de l’école et qui ne touchent pas encore d’allocations de chômage. Et oui, je dis excellente initiative parce que nous savons tous à quel point le jeune est un parfait crétin. Le jeune est non seulement complètement déconnecté de la réalité au point de croire qu’il peut apprendre les relations internationales en jouant à Call of Duty mais en plus, nous le savons depuis la nuit des temps, le jeune est malhonnête, il est voleur, il est menteur, il sent mauvais et en plus son stage d’attente, il le passe le plus souvent à se percer les furoncles, à consommer (...)

  • Action contre la commercialisation de la santé et de la protection sociale

    Plate-forme d’action Santé & Solidarité 4 février 2014

    La santé se commercialise dans toute l’Europe. L’accessibilité aux soins se réduit, les listes d’attente s’allongent, petit à petit le financement à l’activité s’impose avec des services de santé de type commercial qui choisissent les patients, ou les pathologies les plus rentables. Bientôt, seuls les riches auront encore accès à des soins de qualité. C’est un modèle favorisé par les politiques européennes, dont nous ne voulons pas parce qu’il n’est ni solidaire, ni universel, ni efficient.
    Le Réseau européen contre la privatisation et la commercialisation de la santé et de la protection sociale et la Plate-forme belge d’action Santé et Solidarité lancent une campagne d’interpellation des candidats aux (...)

  • Mercredi 29 janvier : Manifestation pour défendre le droit à l’avortement en Espagne

    Collectif 27 janvier 2014

    Mobilisation des ONG européennes à Bruxelles pour soutenir les femmes en Espagne et le droit à l’avortement en Europe !
    Le 20 décembre dernier, le conseil des ministres espagnol a approuvé un projet de réforme de la loi actuelle sur les droits sexuels et reproductifs. Si ce projet est voté, l’avortement ne sera possible en Espagne qu’en cas de viol avec plainte préalable ou en cas de grave danger, certifié par deux médecins, pour la santé physique ou psychique de la femme enceinte.
    En dehors de ce cadre très restrictif, tout avortement serait considéré comme un crime, ne laissant aux femmes vivant en Espagne que deux possibilités : se rendre à l’étranger pour y bénéficier d’un cadre légalet d’un (...)

  • Les Afghans et l’Afghanistan — Elle l’a dit ou elle l’a pas dit ? (Ode à Maggie)

    Irène Kaufer, Thomas Gunzig 19 janvier 2014

    Alors, d’abord, bonne année à tous ! Bonne année Georges ! Bonne année Bertrand ! Je suis très heureux de vous retrouver tous les deux. Vous avez l’air en pleine forme. Vous avez une mine magnifique, relax, détendus. Manifestement, ces vacances n’ont pas été trop éprouvantes. Bon, je ne sais pas si ça vous intéresse mais ici sur la Première, on a tous bien assuré. Mais ça, j’imagine que ces Messieurs Heine et Louwerijs n’en ont pas grand chose à faire. Les grands patrons partent en vacances sous les tropiques, les petites mains peuvent bien crever. C’est ça ! Hé bien, merci beaucoup, ça fait plaisir. Mais bonne année quand même (...)

  • Ressortissants afghans : La FGTB exige un arrêt immédiat des expulsions

    FGTB 16 janvier 2014

    Depuis le début de cette année 2014, deux ressortissants afghans ont été expulsés vers l’Afghanistan et donc renvoyés dans un pays où leur sécurité ne peut être garantie.
    Lors de sa réunion du 14 janvier, le Bureau fédéral de la FGTB a décidé de s’adresser aux autorités belges pour qu’elles mettent fin immédiatement à cette situation indigne.
    La FGTB réclame :
    • la mise en œuvre d’un moratoire sur toutes les expulsions vers l’Afghanistan en raison de la situation sécuritaire sur place ; • l’octroi aux ressortissants afghans d’un titre de séjour provisoire en attendant le réexamen correct de leur dossier.
    Ces 4 et 14 janvier, Fahim Safi et Surat Khan Nawabzai, deux jeunes ressortissants afghans ont été expulsés (...)