Belgique

  • 1er mai 2014 : retour sur la prise de paroles des Jeunes FGTB Charleroi & Sud-Hainaut

    FGTB-Jeunes Charleroi 10 mai 2014

    A l’occasion du premier mai de cette année, les jeunes FGTB ont eu l’opportunité de faire entendre leur voix, via le permanent de la régionale Charleroi & Sud-Hainaut, devant un parterre de militants FGTB et autres représentants de partis politiques. Suite à de nombreuses « controverses », il nous semble important aujourd’hui de publier la version littéraire du discours, approuvé par le comité Permanent de la régionale, prononcé par notre représentant régional pour l’occasion.
    Vous constaterez qu’il y a des différences entre la version écrite et l’orale. Elles s’expliquent par le canal de communication différent, par le passage de l’écrit à l’oral. Notre permanent a fait le choix de rendre le texte plus (...)

  • PTB : Du passé faisons table rase ?

    Ataulfo Riera 9 mai 2014

    La campagne électorale des listes « PTB-go ! » semble cartonner et la dynamique est bien réelle. Si les sondages — qui créditent le PTB-go ! de 6 à 9% d’intentions de vote — ne sont pas vraiment des instruments d’évaluation fiables, ils indiquent néanmoins une nette progression. Les meetings du PTB-go ! sont en tous les cas bien remplis ; sa présence dans les médias est quasi quotidienne ; des dizaines de « personnalités » progressistes de tous bords soutiennent ses listes et le PTB percole (même si c’est souvent involontairement !) avec les divisions internes à la bureaucratie syndicale et parmi les militants par rapport aux liens étroits unissant les sommets de la FGTB et le PS.
    Tout en ne niant pas (...)

  • Action contre la chasse aux chômeurs : Invités surprises à l’AG du PS bruxellois

    Correspondant 8 mai 2014

    Ce lundi 5 mai, le PS de Bruxelles tenait son AG... à la Bourse (tout un symbole et un programme : deeemandeez le... !) pour présenter ses candidats aux européenness, avec en maître de cérémonie Yvan Mayeur, le tout chaud (bouillant, même) Bourgmestre de la Ville-capitale.
    Averti par un « vent favorable » de ce que cette grande réunion des « camarades » et autres « citoyens » du parti naguère à la rose (il n’en est resté que les épines) risquait (façon de parler) d’être quelque peu « animée », pour ne pas dire agitée, grâce à la participation bénévole (ont-ils déclaré cette prestation « volontaire et gratuite » à l’ONEm ?) de chômeurs en goguette, je me suis donc rendu au dit grand « mitingue ».
    Dès l’abord, le (...)

  • Des chômeurs s’invitent au meeting du PS à la Bourse

    Chô-boulettes 6 mai 2014

    Un collectif de chômeurs, dénommé « Chô-boulettes », s’invite ce lundi 5 mai à un meeting électoral du PS en vue de dénoncer son double discours sur les réformes entreprises en matière de sécurité sociale et de droit au chômage. Yvan Mayeur, Karine Lalieux, Marie Arena et la vice-Première ministre Laurette Onkelinx sont présents à l’auditorium de la Bourse pour vanter le bilan de leur législature.
    En perturbant ce meeting, Chô-boulettes souhaite placer les leaders du PS face à leurs responsabilités, dénoncer l’hypocrisie de leurs prises de position sur le chômage et exiger l’abrogation de « l’article 63 paragraphe 2 », voté à l’unanimité par les députés du PS, excluant des allocations de chômage plusieurs (...)

  • CPAS, chômage et pauvreté : « L’enjeu de ce qui se passe actuellement, c’est le démantèlement de la sécurité sociale »

    Bernadette Schaeck 3 mai 2014

    Dans le cadre des Marches que les Acteurs des Temps Présents ont organisé récemment à travers la Wallonie, le parcours des marcheurs liégeois s’est arrêté un moment devant le CPAS de la ville. Bernadette Schaeck y a pris la parole au nom de l’aDAS (Association de Défense des Allocataires Sociaux) dont l’objectif est la défense des usagers des CPAS. Elle a rappelé les enjeux réels des mesures qui touchent aujourd’hui chômeurs et allocataires. Voici le texte de son intervention.
    Un des objectifs de la Marche, c’est d’aller à la rencontre des citoyens. Désolée de devoir vous le dire, mais ce n’est pas ici que vous rencontrerez les citoyens-usagers des CPAS... Aller à leur rencontre, ce serait déjà en soi (...)

  • Petit mot de soutien aux jeunes FGTB de Charleroi...

    Jean-François Tamellini 3 mai 2014

    Nous sommes en tant qu’organisation syndicale un contre pouvoir et devons à ce titre défendre l’indépendance syndicale. Condition indispensable pour peser sur les partis afin de défendre les intérêts des travailleurs, sur base de notre projet de société anticapitaliste, partant de notre projet de transformation radicale de la société.
    Qui remet en cause cette indépendance syndicale ? Les jeunes ? Certainement pas !
    Ce qui me poserait un réel problème à titre personnel, en tant que militant anticapitaliste, ce serait que les jeunes ne crient pas leur colère et leur rage de voir le gouvernement ne leur proposer aucune perspective d’avenir...
    Le chômage explose, laissant énormément de jeunes sur le (...)

  • 1er mai : journée de lutte et de résistance ! Tous en rue pour défendre nos droits !

    FGTB-Jeunes Charleroi 1er mai 2014

    Le 1er mai est une date historique de lutte et de résistance. Cette journée est le symbole du combat du mouvement syndical pour obtenir la journée des 8h. A la fin du XIX siècle, les travailleurs d’Europe et des États-Unis entrent en lutte pour réduire le temps de travail , à l’époque on travaillait 12h par jour, chaque jour de la semaine. Aux États-Unis, les travailleurs lancent le mouvement et débutent leur grève générale le 1er mai. La répression sera sanglante : des dizaines de travailleurs perdront leur vie dans cette lutte. Le 1er mai deviendra un jour de lutte et de résistance internationale pour le mouvement des travailleurs, et le symbole d’une victoire décisive des travailleurs, la réduction (...)

  • Durcissement des relations sociales en Belgique. Que se passe-t-il ?

    Erik Demeester 28 avril 2014

    Les patrons de plusieurs entreprises semblent avoir déterré la hache de guerre. Dans cette offensive, les patrons en Flandre sont en pointe. D’ArcelorMittal dans la zone du canal à Gand, en passant par Lanxess Rubber et Agfa Gevaert dans le secteur pétrochimique à Anvers jusqu’à Pauwels Sauzen en Campine, les relations entre direction et personnel se crispent.
    Cela aboutit parfois à des grèves spontanées, comme à l’usine de sauces Pauwels après le licenciement brutal d’un travailleur après 22 ans de service. Le permanent ABVV Horval, Dany Cauwenberghs, dit constater une véritable avalanche d’avertissements écrits contre le personnel dans cette entreprise. Un bel exemple d’une gestion du personnel basée (...)

  • Elections 2014 : Le sondage qui éclaire… la bouteille à encre

    Jean Peltier 23 avril 2014

    La RTBF et La Libre (plus trop) Belgique viennent de publier leur nouveau « Baromètre politique » trimestriel. Cette édition se situe pile à la moitié de la campagne électorale et sera donc la dernière avant les élections du 25 mai. C’est dire si les indications qu’elle fournit vont faire phosphorer dans les états-majors politiques.
    Rappelons quand même qu’il reste six semaines de campagne et que bien des choses peuvent encore changer. Et rappelons aussi que ce sondage a été réalisé sur 2.767 électeurs, ce qui laisse une marge d’erreur significative (3% du côté francophone et 2% du côté flamand). Cela dit, il donne quand même des renseignements intéressants.
    Situations et évolutions différentes selon les (...)

  • Combat des Afghans : la société civile aussi reste mobilisée

    Collectif 17 avril 2014

    L’occupation de l’Église du Béguinage par le collectif des Afghans prend fin. Mais pas l’action collective des Afghans et des nombreux citoyens et acteurs de la société civile qui les soutiennent.
    Après de longs mois de lutte et plusieurs victoires, la mobilisation s’invente de nouvelles formes et se poursuivra tant que l’ensemble des Afghans présents en Belgique ne seront pas protégés contre une expulsion vers leur pays en guerre et ne jouiront pas d’un vrai droit de séjour.
    Les actions collectives menées depuis des mois par le collectif et le comité de soutien des Afghans, les associations et les syndicats, ont eu du sens et ont engendré des retombées positives. Cette mobilisation aura permis non (...)