Belgique

  • 10 ans de lutte contre le terrorisme : de la nécessité d’évaluer la loi

    Collectif 28 février 2013

    Depuis les attentats ayant frappés les Etats-Unis en septembre 2001, la lutte contre le terrorisme est devenue l’une des plus grandes préoccupations des Etats et des organisations internationales. Pour ce faire, ceux-ci se sont dotés d’arsenaux juridiques développés, parfois en prenant une incontestable distance avec certaines libertés fondamentales.
    On peut citer, entre autres, les lois relatives aux méthodes particulières de recherche, légalisant certaines pratiques d’enquête policière et renforçant l’arsenal des méthodes à la disposition des services policiers, la loi relative aux méthodes de recueil de données des services de renseignement et de sécurité, ayant le même objectif mais à l’égard de la (...)

  • L’Etat belge va-t-il arrêter Shimon Peres ?

    Dominique Waroquiez 26 février 2013

    J’ai appris comme bien d’autres que le Président Israélien, Mr Shimon Peres, était attendu à Bruxelles pour une soirée d’hommage . Permettez-moi de vous faire part de plusieurs questions.
    La Belgique, mettra-t-elle ses forces de l’ordre au service de ce criminel de guerre qui mérite plutôt d’être arrêté et de passer devant la justice ? Qui paiera l’addition pour cette protection ?
    Quel est le mandat reçu par le Ministre fédéral Pieter De Crem pour aller participer en notre nom à une soirée d’hommage au criminel de guerre Shimon Peres, représentant officiel d’un pays qui ne cesse depuis des dizaines d’années d’expulser un peuple, le peuple palestinien, pour lui prendre ses terres, ses ressources, en (...)

  • Ford Genk : « Les travailleurs ont pris conscience de leur force »

    Erik Demeester 24 février 2013

    Même si l’attention des médias francophones s’en est complètement détournée, la lutte se poursuit chez Ford Genk. Et la résistance des travailleurs prend des formes étonnantes, entre grèves à répétition, création d’un Comité de Grève, diminution des cadences de travail et instauration de « pauses choco ». Nous faisons le point avec Erik Demeester, rédacteur au mensuel marxiste flamand Vonk et un des animateurs à Bruxelles des Comités d’Action contre l’Austérité en Europe.
    Avanti : Avant d’en venir à l’actualité plus « chaude », je voudrais faire une remarque. Vue de l’extérieur, la lutte à Ford Genk paraît vraiment divisée en deux parties. Une première partie, plutôt « classique » et contrôlée par les syndicats, qui (...)

  • Manifestation du 21 février : un « succès » destiné à faire « pschitt » ?

    Jean Peltier 22 février 2013

    Nous étions donc près de 40.000 à Bruxelles hier, une foule où se mélangeaient les couleurs rouges, vertes et bleues, déclinées en vareuses, chasubles, casquettes et autre ballons.
    Ras-le-bol multiforme
    Classiquement, on pourra dire qu’il y avait des contingents venus de toutes les provinces - Flamands, Wallons et Bruxellois mélangés - et de tous les secteurs. Aucune centrale ne manquait à l’appel, certaines ayant simplement fait un peu moins « service minimum » que d’autres. La présence des travailleurs de Ford et d’ArcelorMittal en tête de la manifestation était symbolique de l’importance de ces deux conflits aujourd’hui. Et la plus grande originalité de cette manifestation était le crochet par le (...)

  • Pourquoi les étudiants doivent lutter contre le gel des salaires ?

    Etudiants FGTB 20 février 2013

    Le 21 février, la Belgique connaîtra des actions de grève et des manifestations prendront place dans la capitale. Pour nous, les étudiants, qui pour la plupart sommes de futur(e)s travailleurs/travailleuses, qui sommes des milliers à travailler pour payer nos études, dès lors que le projet d’accord interprofessionnel (AIP) dégradent les salaires et les conditions de travail, hypothéquant notre avenir, cette journée d’action sera l’occasion de crier notre opposition aux desseins patronaux.
    Que s’est-il donc passé ce funeste mardi où la FGTB aurait « trahi » ses partenaires sociaux (que nous appellerons « patrons » par soucis de précision sémantique) ? On entend partout les mêmes ritournelles : la FGTB (...)

  • 21 février, culture syndicale et idéologie

    Sylvia Nerina 19 février 2013

    Ce 21 février le front commun syndical organise une manifestation à Bruxelles pour revendiquer un meilleur pouvoir d’achat, via la création d’emplois de qualité, le maintien intégral de l’index et une fiscalité plus juste et plus progressive. Cette décision a été annoncée il y a deux semaines, lorsque la FGTB a décidé de quitter la table des négociations face aux patrons et au gouvernement.
    Il y aura certainement des dizaines de milliers de manifestants parce que, lorsque les machines syndicales s’y mettent, elles sont encore capables de rassembler pas mal de délégués et de militants. Mais dans l’ensemble, le moral des troupes est de moins en moins à la confiance et on sent qu’au-delà d’une certaine (...)

  • Jugement procès des OGM : la lutte pour l’agriculture durable est criminalisée

    Field Liberation 13 février 2013

    Aujourd’hui, la Cour de Termonde a condamné 11 militants pour des pommes de terre non OGM comme association de malfaiteurs. Il s’agit de la criminalisation de leur participation à l’action non-violente et au débat du 29 mai 2011 qui visait à promouvoir une agriculture durable.
    Ce procès constitue un précédent très dangereux qui pourrait toucher toutes les formes d’action sociale. La justice belge attaque frontalement la liberté d’expression. Une participante est par exemple punie de six mois de prison ferme parce qu’elle a parlé avec la presse.
    Après l’annonce de l’accusation d’association de malfaiteurs, un grand nombre de personnes issues des mouvements environnementaux et agricoles, des universitaires (...)

  • Les paradoxes, c’est vraiment chouette

    Thomas Gunzig 13 février 2013

    Le « Café serré » de Thomas Gunzig du 29 janvier sur la Première Radio…
    Bonjour Georges, bonjour tout le monde,
    Les températures remontent, la neige fond, la pluie mouille à nouveau. Personne n’est content. Aujourd’hui est bien pire qu’hier mais bien mieux que demain. Bref, les choses rentrent dans l’ordre et nous pouvons à mon avis faire un premier bilan pour ce mardi.
    Vous voulez mon premier bilan ?
    Et bien les gens, décidément, sont plein de paradoxes. Voilà, c’est ça mon bilan.
    Et c’est chouette parce que justement moi j’aime bien les paradoxes. Les paradoxes, c’est exotique, c’est amusant, c’est rigolo et en plus ça fait réfléchir. Les paradoxes. Bon, vous voulez quelques exemples de paradoxes ? (...)

  • Arcelor Mittal : « On n’est pas des criminels ! »

    Ataulfo Riera 10 février 2013

    Les travailleurs d’Arcelor Mittal poursuivent leur combat pour le maintien de l’emploi et pour l’avenir d’une sidérurgie intégrée à Liège. D’abord « assommés » par l’annonce de la direction voulant supprimer 1.300 postes de travail, ils se sont rapidement lancé dans la lutte et sont aujourd’hui déterminés et « gonflés à bloc » dans leur volonté de sauver leur outil et leurs emplois par l’expropriation de Mittal. Beaucoup de travailleurs se disent déterminés : « Et si on échoue, alors on fera payer à Mittal un maximum ».
    C’est sans nul doute cette détermination que les autorités veulent briser par une répression brutale, de même que pour montrer à l’opinion publique une image de « métallos casseurs » et pour isoler (...)

  • L’incitation indirecte au terrorisme : un terme qui piège la liberté d’expression

    LDH 8 février 2013

    Ce jeudi 7 février, les sénateurs vont procéder au vote d’un projet de loi contenant une extension sensible de la législation anti-terroriste.
    Cette extension, si elle est adoptée, fera peser d’importantes menaces sur l’exercice de la liberté d’expression de certains mouvements sociaux. Et les sénateurs en sont conscients puisque ladite extension est la copie presque conforme d’une proposition de décision-cadre européenne vis-à-vis de laquelle tant la Commission de la Justice de la Chambre des Représentants que celle du Sénat avaient exprimé, à l’unanimité, majorité et opposition réunies, de sérieuses réserves. Las, dans un grand élan d’amnésie collective, le Sénat risque de voter un texte qu’il a (...)