Belgique

  • Peines de prison avec sursis pour l’arrachage d’un champ illégal de pommes de terre OGM !

    Field Liberation 25 septembre 2013

    Le tribunal de Dendermonde a annoncé aujourd’hui (24 septembre) le verdict dans l’affaire contre les 11 militants jugés pour leur participation à la journée d’action contre des pommes de terre génétiquement modifiées, à Wetteren, le 29 mai 2011.

La condamnation pour association de malfaiteurs est maintenue.
    Les peines de prison sont maintenues mais elles sont très allégées (de 3 à 6 mois de prison avec sursis). On ne peut qu’être choqué de l’inadéquation entre une accusation si sérieuse et les peines somme toute symboliques de prison avec sursis. Il semblerait que le tribunal, contre tout bon sens juridique, veut imposer l’association de malfaiteurs et créer un précédent. Nous sommes contents de voir que (...)

  • Appel : Nous voulons l’émancipation des femmes, pas leur exclusion

    Collectif 24 septembre 2013

    Une lettre ouverte de six féministes engagées dans le monde associatif (1).
    Nous nous inquiétons des événements récents qui menacent l’accès des femmes au marché du travail et leur situation sur ce marché. Des règlements ou projets de règlement du travail, proposés ou soutenus par les centrales de services publics des syndicats, constituent de véritables discriminations à l’encontre de femmes. C’est le cas du règlement désormais en vigueur chez Actiris qui interdit le port de tout signe convictionnel. Cette mesure, en apparence valable pour toutes et tous, n’affecte en réalité que des femmes, à savoir toutes celles (de l’employée en back office à la technicienne de surface) qui portent un foulard, et même (...)

  • Enseignement : La manifestation était bienvenue, les déclarations syndicales nettement moins

    Jean Peltier 22 septembre 2013

    200 travailleurs de l’enseignement ont manifesté jeudi à Bruxelles pour protester contre un projet d’économie visant le réseau officiel. Une mobilisation de ce genre, à peine une semaine après la rentrée scolaire, est de bon augure. Sauf que les déclarations syndicales entendues à cette occasion ont franchement de quoi inquiéter.
    Pour comprendre l’inquiétude du personnel administratif et ouvrier de l’enseignement de la Communauté française – c’est ce segment-là qui était rassemblé, à l’appel de la CGSP, sous les fenêtres du cabinet de Marie-Martine Schyns, la nouvelle Ministre (CDH) de l’Enseignement – il faut faire un bond dans le temps qui nous ramène douze ans en arrière.
    Donations, subventions... et (...)

  • ACV et port du voile : réponse de la JOC-Bruxelles

    JOC Bruxelles 20 septembre 2013

    La JOC Bruxelles désapprouve fermement la position prise sur le port du voile dans les services publics par Rudi De Coster au nom de la centrale service publique de l’ACV bruxelles. La position dela JOC bxl sur la question est claire, chacun doit pouvoir disposer de son corps comme il l’entend. Nous sommes très inquiets de l’utilisation par une des composantes du mouvement de l’argument de « neutralité » qui a pour conséquence de diviser les travailleurs.
    Nous pensons que le mouvement doit organiser les travailleurs dans l’unité face à ceux qui veulent leur dérober des parts toujours plus importantes du fruit de leur travail. L’histoire du mouvement ouvrier et des syndicats est celle de la (...)

  • Politique et indépendance syndicale : 8 questions en relation avec l’Appel du 1er mai 2012

    FGTB Charleroi 19 septembre 2013

    La FGTB-Charleroi Sud-Hainaut vient de publier une petite brochure autour de son initiative lancée le 1er Mai 2012 en faveur d’une alternative politique anticapitaliste. Sous forme de 8 questions et réponses, elle y précise le sens de son action. Vous pouvez vous procurer la brochure en téléphonant à la FGTB de Charleroi au 071/64.12.62. (Avanti4.be)
    1 : Le syndicat peut-il s’occuper de politique ?
    Oui. Non seulement il le peut, mais il le doit. Notre FGTB défend un projet de société sans classes. Défini à grands traits dans notre Déclaration de principes, ce projet est incompatible avec le capitalisme. Sa réalisation implique l’abolition de ce système et son remplacement par un autre, socialiste et (...)

  • Lutte contre la « fraude sociale » : La chasse aux pauvres redouble d’intensité

    Denis Desbonnet 19 septembre 2013

    Le 28 mars dernier, le SPP-Intégration Sociale convoquait la « Plate-Forme contre la pauvreté et l’exclusion sociale » (1), pour lui présenter le « Paquet d’Investissement Social » (2), censé incarner le volet « social » de la « Stratégie 2020 » (3) de l’Union Européenne. Le paradoxe le plus éclatant de cette journée, comme son nom l’indique dédiée en principe à la lutte contre l’exclusion, fut qu’un des axes principaux qui s’en est dégagé n’est autre que... la lutte contre la « Fraude Sociale », annonçant une traque contre les « abus » et donc la multiplication des exclusions consécutives d’allocataires de CPAS ! Un comble et tout un programme...
    D’entrée de jeu, Maggy De Block a largement consacré son discours (...)

  • Semira : on n’oublie pas : Dénoncer sans relâche les centres fermés, les expulsions et les violences policières

    Bruxelles Laïque, LDH 18 septembre 2013

    Le 22 septembre 2013, cela fera quinze ans que Semira Adamu a été assassinée par l’Etat belge et ses politiques migratoires lors de son rapatriement forcé. Fuyant le Nigeria, Semira Adamu est arrivée en Belgique le 25 mars 1998, âgée de presque vingt ans. Arrêtée à Zaventem et incarcérée au centre fermé 127bis de Steenokkerzeel, elle a introduit une demande d’asile, motivée par la fuite d’un mariage forcé avec un polygame de 65 ans, qui a été refusée.
    L’Office des Etrangers a, malgré cette situation, décidé d’organiser son rapatriement forcé. Lors de sa sixième tentative d’expulsion, le 22 septembre 1998, pas moins de neuf gendarmes ont été mobilisés pour l’embarquement. Cachée des regards des passagers par (...)

  • Belgique : « Tout baigne ». Vraiment ? Et jusqu’à quand ?

    Jean Peltier 4 septembre 2013

    L’idée peut sembler saugrenue dans un pays qui s’est surtout rendu célèbre ces dernières années par une crise politique de 540 jours, le feuilleton BHV et l’émission Bye Bye Belgium. Mais c’est pourtant un fait : il continue à exister en Belgique une machine politico-médiatique extrêmement bien rodée et parfois diablement efficace qui parvient à transformer une série de mini-événements en un « récit national » épique chantant la réussite de la Belgique et de son modèle économico-socio-politique.
    Pour ceux qui se souviennent des rentrées de septembre les années précédentes, le contraste est frappant. Cette année, tout baigne – tel est du moins le credo entonné à l’unisson par le monde politique et les médias. (...)

  • Pétition de solidarité avec Léopold Chihimo, ouvrier aux TEC-Liège

    Collectif 7 août 2013

    L’Office des Etrangers n’a pas renouvelé le permis de séjour d’un jeune ouvrier électromécanicien des TEC Liège d’origine camerounaise, vivant en Belgique depuis 6 ans et souffrant d’une maladie génétique. La direction des TEC a suspendu son contrat et il se retrouve subitement "illégal" et sans ressources. Ses collègues, soutenus par le FGTB, organisent la solidarité en sa faveur et font signer la pétition ci dessous afin d’exiger sa régularisation immédiate et sa réintégration dans son emploi. SOLIDARITE POUR LEOPOLD CHIHIMO
    Chers collègues, amis, ou simple citoyens,
    Nous, collègues de Léopold CHIHIMO, en nos propres noms, lançons une pétition pour dénoncer une situation qui nous semble injuste et (...)

  • Quand Béatrice Delvaux « De Block » grave

    CRER 6 août 2013

    La CRER désire répondre à l’éditorial de Béatrice Delvaux « Sage et nécessaire gestion de la politique d’asile », publié dans le Soir du 31 juillet 2013. La version complète de cette réponse est disponible sur le blog de la CRER.
    Chère Madame Delvaux,
    Si l’on vous comprend bien, le laxisme caractériserait les politiques d’asile et d’accueil des réfugiés menées par les gouvernements antérieurs à Di Rupo 1er. Incapables de « limiter l’attractivité de la Belgique », de traiter les demandes d’asile plus efficacement et d’expulser ceux qui n’y ont pas droit plus rapidement, Messieurs Wathelet (CDH) et Courard (PS), Mesdames Turtelboom (VLD) et Arena (PS) avant eux, auraient selon vous laissé pourrir une situation qui (...)