Antifascisme/antiracisme

  • Vottem, camp de la honte, 16 ans, je ne l’accepte toujours pas ! – Manifestation le 22 mars

    CRACPE 20 février 2015

    Suite à plusieurs demandes, la marche annuelle vers le centre fermé de Vottem a été reportée d’une semaine, au dimanche 22 mars.
    En effet, le 15 mars, il y aura notamment une manifestation nationale à Bruxelles contre les violences policières et une manifestation anti-nucléaire à Tihange. Chacune de ces deux manifestations nous semble répondre à des enjeux importants.
    Nous vous invitons à participer à l’une de ces manifestations le 15, et à la nôtre le 22 !
    Tract et affiches seront communiqués dès que finalisés.
    Le Collectif de Résistance aux Centres pour Etrangers (CRACPE) Vottem, camp de la honte, 16 ans, je ne l’accepte toujours pas !
    Manifestation dimanche 22 mars 2015 à 14H
    Rassemblement (...)

  • Allemagne : Pegida, montée et crise d’un mouvement islamophobe et raciste

    Dan Armstrong, Manuel Kelnerr 13 février 2015

    Ces derniers mois ont vu la montée, puis l’entrée en crise, de Pegida, un mouvement contre l’immigration qui a commencé dans les régions sinistrées de l’ancienne Allemagne de l’Est où il a réussi à faire descendre plusieurs dizaines de milliers de personnes dans les rues. Loin d’être une exception en Europe, ce mouvement témoigne de la montée générale d’un courant anti-immigré et anti-musulman. Heureusement, la crise actuelle de Pegida est aussi le résultat d’une forte réaction antiraciste et antifasciste. (Avanti)
    Pegida : ultra-réactionnaire, islamophobe et raciste
    Manuel Kelnerr
    Depuis octobre 2014 se déroulent en Allemagne des manifestations contre « l’islamisation ». La première de taille à faire la (...)

  • Après les attentats, quelle unité ?

    Réseau International de Juifs Antisionistes 22 janvier 2015

    Les faits
    Une série de crimes commis par des terroristes islamistes se réclamant d’Al Qaida. Une attaque contre le siège de Charlie Hebdo faisant douze morts, le meurtre d’une agent de la police municipale parisienne, une prise d’otages dans une épicerie casher faisant quatre morts.
    L’émotion a été massive. Comment en aurait-il pu être autrement face à une violence aussi rapide, aussi radicale ici, très loin des terres où cette forme de violence est le lot quotidien ?
    Mais aussi la peur : la peur de Musulmans qui ont tout de suite senti qu’il allait leur être reproché leur appartenance à l’Islam et/ou qu’ils allaient être sommés de se désolidariser publiquement. La peur aussi de Juifs devant la mort (...)

  • Ça dérape quelque part, non ?

    Rudi Barnet 16 janvier 2015

    Immédiatement après les attentats perpétrés par des tueurs fanatiques se revendiquant de la religion islamique (Bruxelles en mai 2014 et Paris en janvier 2015), les hommes politiques et les medias "mainstream" ont demandé, parfois même exigé, que les responsables et croyants de la communauté musulmane manifestent leurs regrets au nom de leur foi et condamnent publiquement ces actes odieux.
    En juillet 2011, Anders Behring Breivik, un autre tueur fanatique, proclamant son appartenance au fondamentalisme chrétien, a assassiné 77 personnes et blessé 151 autres sur l’ile d’Utøya en Norvège.
    Sauf erreur, aucun homme politique ni aucun media "mainstream" n’a exigé que les responsables et croyants de la (...)

  • Ne les laissez pas utiliser cette horreur pour attiser les sectarismes

    International Socialist organization (USA) 15 janvier 2015

    Tout en condamnant sans équivoque l’attentat, cette déclaration de l’organisation étatsunienne International Socialist Organization, publiée le lendemain de l’attaque contre Charlie Hebdo. met en évidence l’hypocrisie des réactions de nombreux dirigeants politiques et gouvernements et met en garde contre l’utilisation qu’ils ne manqueront pas d’en faire, à l’image de ce que Bush a fait suite aux attentats du 11 septembre.
    Cette déclaration a suscité des réactions de militants de l’organisation qui ont été publiées sur le site internet de l’ISO (une pratique qui – soit dit en passant - pourrait utilement inspiré les organisations de la gauche belge…). Nous publierons des extraits de cet intéressant débat très (...)

  • Paris, et d’autres atrocités

    Omar Saji 15 janvier 2015

    Après l’assassinat de douze personnes dans les bureaux du journal satirique français Charlie Hebdo, nous devons une fois de plus traiter des questions de la liberté d’expression, de l’islamisme, et des attaques en représailles de la part de l’extrême-droite néo-fasciste.
    La première tâche de tout socialiste fier de ses principes devrait être de condamner sans équivoque les attaques contre les journalistes. Certains ont accusé le journal d’être inutilement provocateur ou même islamophobe. Mais les dessinateurs qui ont été assassinés sur leur lieu de travail ont été tués pour la seule raison d’avoir publié des dessins qui ont été jugés blasphématoires par les tueurs, et le droit au blasphème est une partie (...)

  • Dieudonné, Charlie et le terrorisme

    Laurent Lévy 15 janvier 2015

    Bon, je vais encore me faire mal voir de tel ou telle. "On peut rire de tout" était l’un des slogans favoris des amis de Charlie. je ne suis pas Charlie. Je n’aimais pas Charlie. Faut-il que je précise ici que je trouve abominable l’attentat de mercredi ? (pour éviter d’autres procès d’intention, ils pleuvent ces derniers temps, je précise tout de suite que je trouve également abominable celui de vendredi). Mais voilà : la nouvelle du jour, c’est que Dieudonné serait en garde à vue, accusé d’apologie du terrorisme. Faut-il que je précise ici que je n’aime pas Dieudonné, que je crois que lui et Soral représentent un véritable danger, politique et idéologique, et qu’ils sont pour moi l’un et l’autre des (...)

  • Lettre de France - Dire aujourd’hui : « Contre le terrorisme, contre l’islamophobie ! »

    John Mullen 15 janvier 2015

    Les deux textes qui suivent sont extraits du blog de John Mullen, un militant anticapitaliste britannique vivant en France depuis très longtemps. Ses notes sur la manifestation monstre à Paris et ses réflexions sur ce qui se joue aujourd’hui – le potentiel positif de l’élan de solidarité, les ambiguïtés du « Je suis Charlie », les récupérations par le gouvernement PS comme par l’opposition de droite, le danger d‘une poussée islamophobe de grande ampleur,… - nous semblent une manière intéressante pour aborder les questions qui se posent aujourd’hui. (Avanti !)
    Ce que devraient dire et faire les anticapitalistes : « Contre le terrorisme, contre l’islamophobie ! » (10 janvier)
    Trois jours après les (...)

  • L’attentat contre Charlie Hebdo et ses suites. Petit guide de ce que vous pourrez lire sur Avanti !

    Avanti 15 janvier 2015

    L’attentat contre Charlie Hebdo a provoqué une condamnation quasi-universelle en France et dans le monde et suscité des réactions d’une ampleur extraordinaire, comparables à celles qui ont suivi les attentats du Word Trade Center en 2011… et qui soulèvent autant de questions et de problèmes qu’il y a 13 ans.
    Avanti – comme tant d’autres – est résolument hostile au terrorisme et à l’intégrisme religieux et est inconditionnellement partisan de la liberté d’expression. Nous sommes tout autant hostiles à l’islamophobie, à l’antisémitisme, au racisme et aux discriminations sous toutes les formes. Et nous ne faisons aucune confiance aux gouvernements, aux Etats et aux clergés religieux pour résoudre ces problèmes, (...)

  • Ukraine : Manifeste de groupes de musique et de mouvements antifascistes

    Collectif 16 août 2014

    Nous représentants de groupes musicaux, de collectifs antifascistes et DIV-Inicitiv de différents pays, nous pensons que le moment est venu pour nous prononcer sur la situation dans l’est de l’Ukraine et son influence négative sur le mouvement antifasciste en général.
    Nous sommes et seront toujours des antifascistes et des internationalistes. Beaucoup d’entre nous ont vu notre intégrité physique et notre liberté menacées pour ce positionnement. Nous ne pouvons pas continuer à fermer les yeux face à la « neutralité criminelle » et l’espoir que la situation change en mieux. Sûrs de ce que nous pensons, nous affirmons ce qui suit :
    Nous exigeons la fin de l’affrontement militaire et une solution par la (...)