Amériques

  • Les Etats-Unis veulent reconquérir leur « arrière-cour »

    Leandro Morgenfeld 21 juin 2013

    Après près d’une décennie de reculs en Amérique latine, Washington tente de reprendre la main et de consolider son hégémonie dans la région. Depuis la disparition de Chavez, la Maison Blanche a déployé dans ce sens une batterie d’initiatives économiques, politiques, militaires, diplomatiques et idéologiques.
    « L’Amérique latine est notre arrière-cour (…), nous devons la rapprocher de nous de manière vigoureuse ». Les paroles du secrétaire d’Etat John Kerry devant le Comité des relations étrangères de la Chambre des Représentants le 17 avril dernier, expriment un objectif vital de la diplomatie étatsunienne.
    Le grand projet interaméricain pour la période post-Guerre Froide fut lancé par Bush senior en 1991 (...)

  • Brésil : La révolte populaire est légitime !

    PSOL, Sean Purdy 18 juin 2013

    Depuis une semaine, le Brésil est secoué par un mouvement social d’« indignés » qui ne cesse de s’élargir contre la hausse des tarifs des transports publics décidée dans plus d’une vingtaine de villes du pays. Mais, comme avec le Parc Gezi en Turquie, ce n’est que la pointe de l’iceberg et le détonateur d’un malaise et d’un mécontentement social beaucoup plus profond. Et comme en Turquie ou ailleurs, la répression policière brutale n’a fait que stimuler le mouvement au lieu de l’intimider. Initiées par un mouvement appelé « Movimento Pase Livre » (une organisation étudiante qui revendique la gratuité du transport public), les manifestations jouissent d’un large soutien dans l’opinion et le mouvement prend de (...)

  • Le suicide de Rambo

    Salvador Capote 18 juin 2013

    Au cours de ces douze dernières années, le nombre de suicides parmi les militaires étatsuniens en service n’a cessé d’augmenter, atteignant le chiffre record de 349 (uniquement des suicides confirmés) en 2012. Selon les chiffres déjà disponibles, il semble bien que 2013 va battre ce record.
    La préoccupation du gouvernement nord-américain est accentuée par le fait que ces trois dernières années, le nombre de pertes par suicide parmi les militaires a été supérieur au nombre de soldats tués au combat. En 2012, 310 soldats étatsuniens ont été tués en Afghanistan tandis que, comme on l’a vu, 349 se sont suicidés.
    Dans le seul Corps d’Infanterie de Marine, on a enregistré 48 suicidés en 2012, soit une (...)

  • Amérique latine : Les élections à venir dans le Cône Sud

    Guillermo Almeyra 14 juin 2013

    Dans plusieurs pays du Cône Sud vont se tenir – dans un laps de temps relativement bref – une série d’élections très importantes. L’ombre de la disparition dramatique d’Hugo Chávez plane sur chacune d’elle, ainsi que l’incertitude par rapport à l’évolution ultérieure du processus bolivarien, alimentée par la difficile situation économique dans laquelle se trouve le gouvernement de Nicolás Maduro, partenaire de tous ces pays dans le cadre du Mercosur et de l’Unasur .
    S’il fallait résumer au maximum l’analyse, on pourrait dire qu’en Bolivie, Brésil, Uruguay et Argentine, les futurs gouvernements seront dans une situation plus difficile que dans le passé et entreront dans une période de turbulences. Seul le Chili (...)

  • ZANON, l’usine sans patrons — Rencontre avec Raúl Godoy

    NPA, Raúl Godoy 12 juin 2013

    Argentine 2001 : la crise économique bat son plein, des centaines d’entreprises ferment, le chômage explose. Les politiques, le patronat local et impérialiste et le FMI ont plongé le pays dans la faillite. « ¡Que se vayan todos ! », « Qu’ils s’en aillent tous », scande la population qui descend dans la rue et refuse de payer la crise.
    Deux présidents sont renversés en décembre 2001 et janvier 2002 ; dans les quartiers, des Assemblées Populaires voient le jour ; les chômeurs, les « piqueteros », se mobilisent pour réclamer leur dû ; et puis dans des dizaines d’entreprises qui veulent mettre la clé sous la porte, les travailleurs sont bien déterminés à ne pas se laisser faire, laisser passer les fermetures et (...)

  • Le danger principal au Venezuela

    Guillermo Almeyra 29 mai 2013

    L’économie vénézuélienne doit être urgemment réorganisée et assainie, tout simplement parce que dès qu’on a retiré de la production pétrolière totale les barils destinés à la consommation nationale et à la part correspondante aux accords de l’ALBA et de Petrocaribe, le reste (plus ou moins 1.150.000 barils) ne suffit pas pour payer toutes les importations.
    Ces dernières, en effet, vont des intrants et de la technologie pour la production nationale à tous les articles de consommation quotidienne et alimentaire. Les devises pétrolières sont tout autant utilisées pour acheter du whisky, des voitures et des motos importées, pour rembourser des dettes avec d’autres pays que pour importer du papier hygiénique, (...)

  • Les mouvements sociaux boliviens à la croisée de chemins

    Guillermo Almeyra 23 mai 2013

    Les indigènes, les paysans, les artisans et les ouvriers de Bolivie ont créé et poussé le président Evo Morales au pouvoir, en prenant initialement la forme d’un semi-parti ad hoc né des mouvements sociaux – l’Instrument Politique des Travailleurs – qui a ensuite adopté le même signe qu’un petit parti – de droite, en dépit de son nom - ; le Mouvement Au Socialisme (MAS). Ce dernier est devenu un pôle rassemblant des organisations de masse variées (syndicats paysans et ouvriers, organisations femmes, mouvements indigènes, groupes d’intellectuels de gauche et de centre-gauche).
    Par la suite, la résistance putschiste de la droite classique et des pouvoirs régionaux autonomes qu’elle possédait - surtout dans (...)

  • Les mouvements sociaux latino-américains et l’alternative politique

    Guillermo Almeyra 17 mai 2013

    Les mouvements sociaux ont, par définition, une finalité concrète et nationale ; droits démocratiques, écologiques, humains, défense des intérêts des paysans ou des ouvriers, revendications étudiantes, lutte contre la discrimination des indigènes, des différences sexuelles ou contre les inégalités de genre. Cela constitue à la fois la base de leur force rassembleuse et leur limitation car tous les travailleurs et les opprimés ne partagent pas ces fins. D’autre part, la lutte pour chacun d’eux se situe dans le cadre du système social capitaliste qui, dans chaque domaine de l’activité humaine et sur le terrain même de la survie de l’espèce humaine et de la nature, est destructeur, prédateur, injuste, (...)

  • Les gouvernements d’Amérique latine après Chávez

    Guillermo Almeyra 12 mai 2013

    Du point de vue des gouvernements et des institutions en Amérique latine, les changements produits par la disparition de Hugo Chávez sont importants, mais non fondamentaux. Le processus révolutionnaire vénézuélien est plus faible et par conséquent ses adversaires sont plus forts. Mais si la direction de l’Etat et du PSUV se décident à radicaliser et approfondir la transformation du pays en s’appuyant sur ses bases, s’ils réduisent les gaspillages et améliorent la distribution alimentaire, le changement social pourra alors faire un nouveau bond en avant - d’autant plus que le léger rétablissement actuel de la consommation et de la production aux Etats-Unis, le principal marché vénézuélien, donne une (...)

  • Pérou : La résistance à l’industrie minière dans les Andes

    Raúl Zibechi 8 mai 2013

    Au Pérou, un hectare sur cinq a été concédé aux multinationales minières, ainsi que la moitié des terres des communautés paysannes et indigènes de la Sierra andine. Les populations et la nature sont les plus affectées par la voracité des grandes entreprises qui accumulent l’or, l’argent et le cuivre dans leur soif de profit. La manière avec laquelle la population se mobilise démontre que des changements profonds sont à l’œuvre dans l’action sociale.
    « Nous avons été écrasés par 20 années de guerre interne » dit Hugo Blanco, dirigeant paysan Quechua et vétéran des luttes pour la récupération des terres dans les années 1960 à Cusco. Aujourd’hui, il se montre optimiste : « Le conflit de Conga, d’abord, et (...)