Afrique

  • Egypte : Un gouvernement harcelé par des grèves et des protestations permanentes

    Hiba Abbani, Mohammed Hassan Jalil 14 octobre 2012

    Le gouvernement des Frères Musulmans vient d’adopter un budget d’austérité afin de répondre aux conditions d’un prêt du FMI. Il se refuse à accomplir les revendications démocratiques et populaires et subit une vague de grèves et de protestations permanentes. Médecins, enseignants, travailleurs du transport ainsi que de nombreux autres ne cachent plus leur détermination à défendre les principes de justice sociale et démocratique.
    Les médecins égyptiens planifient une grève générale illimitée dans tous les hôpitaux publics à partir du 1er octobre. La grève, qui n’affectera pas le fonctionnement normal des urgences ou d’attention aux patients en état critique, veut mettre la pression en faveur d’une série (...)

  • Egypte : la révolution continue

    Adam Hanieh 16 septembre 2012

    Dix-huit mois après les révoltes massives et les grèves qui ont évincé le dictateur Hosni Moubarak, les aspirations élémentaires qui ont soulevé l’Egypte restent inassouvies. C’est ce que souligne Adam Hanieh dans cet article écrit peu avant que le nouveau président Morsi ne démette le général Tantawi, chef de la Junte militaire qui a assumé le pouvoir après la chute de Moubarak. (Avanti4.be)
    La grande majorité de la population n’a vu que peu d’améliorations réelles de ses conditions de vie. La prise de décisions politiques reste dominée par une Junte militaire étroitement liée aux Etats-Unis. Beaucoup d’anciens apparatchiks de Moubarak restent confortablement installés dans des postes d’influence, et peu (...)