Pétition : Fukushima = 4 catastrophes nucléaires majeures, il est temps de le reconnaître !

Réseau Sortir du nucléaire 28 août 2013

Depuis le 11 mars 2011, ce n’est pas une seule catastrophe nucléaire majeure qui a lieu à Fukushima mais quatre !

En mars 2011, les cœurs de trois réacteurs sont entrés en fusion et plusieurs explosions ont endommagé les bâtiments réacteurs de la centrale de Fukushima Daiichi.

La quatrième catastrophe vient d’être révélée, après plus de 2 ans de mensonges : en avril 2011, l’eau contaminée du réacteur n°2 s’est répandue dans l’océan causant la plus forte pollution radioactive en mer de l’Histoire. Et depuis... les réacteurs éventrés continuent de déverser d’énormes quantités de radioactivité dans l’environnement et l’océan.

Catastrophes nucléaires de Fukushima :

  • CATASTROPHE n°1 : fusion du cœur du réacteur N°1
  • CATASTROPHE n°2 : fusion du cœur du réacteur N°3
  • CATASTROPHE n°3 : fusion du cœur du réacteur N°2
  • CATASTROPHE n°4 : plus gros rejet radioactif en mer de l’Histoire

Pourtant, les autorités n’ont décrété qu’une seule catastrophe de niveau 7. Arrêtons le mensonge ! Il est temps que ces 4 catastrophes nucléaires majeures soient admises en tant que telles.

En solidarité avec le peuple japonais et pour que les multiples catastrophes de Fukushima soient enfin reconnues, mettons la pression sur les autorités internationales pour que toute la lumière soit faite sur la réalité à Fukushima.

J’exige de l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (AIEA) qu’elle classe les 4 catastrophes de Fukushima en tant qu’accidents majeurs, soit au niveau 7, le niveau maximal de l’échelle internationale INES [1] de classement des accidents nucléaires.

Comme 20088 personnes, je signe la pétition !

Pour en savoir plus, lire notre communiqué de presse

Le Réseau "Sortir du nucléaire" remettra cette pétition à l’AIEA, à l’autorité de sûreté nucléaire française, ainsi qu’au gouvernement français.


[1Mise en place par l’AIEA et utilisée depuis 1991 par une soixantaine de pays, l’échelle INES (International Nuclear Event Scale) est une échelle de gravité des événements nucléaires. Les événements y sont hiérarchisés de 0 à 7, en fonction de la gravité de l’accident. La catastrophe de Tchernobyl a été classée au niveau 7 de cette échelle, soit le niveau maximal.