La non-affaire Luc Trullemans : A quoi s’est-on jamais adapté, « nous » ?

Nadine Rosa Rosso 8 mai 2013

Le mérite de Luc Trullemans aura sans doute été de révéler, si besoin en était, la profondeur du sentiment raciste dans notre société. Sentiment et non pensée car il est difficile de qualifier de « pensée » le flot de méchancetés qui se répand chaque fois que la vanne est ouverte.

Des parents crient leur angoisse pour leurs enfants partis en Syrie ? Qu’ils y restent et qu’ils y crèvent, peut-on lire un peu partout. Laissez-les partir, moins y en aura, mieux c’est.

Des familles s’inquiètent du sort de détenus belgo-marocains dans les prisons marocaines ? Il faudrait en envoyer plus là-bas… ou rétablir la peine de mort.

Adaptez-vous ou dégagez. Le mot d’ordre du Vlaams Blok est devenu monnaie courante, comme ce commentaire d’un téléspectateur dans une émission « interactive » de notre chaîne publique : « Nous quand on va à l’étranger, on s’adapte ».

A quoi s’est-on jamais adapté, « nous » ?

Aux bas salaires et aux immeubles qui s’effondrent sur les ouvriers du textile au Bengladesh, pour que « nous » puissions acheter « nos » marques moins chères. Oui, on s’adapte !

Au travail des enfants, des femmes enceintes jusqu’aux yeux, de nuit comme de jour. Aux lieux de travail sans syndicaliste, sous peine de licenciements immédiats ou de mort. ET à tout ce qui « nous » permet de maintenir tranquillement « notre » niveau de vie. Oui, on s’adapte !

Mais pour le reste, quel Belge, quel Blanc s’est-il jamais adapté aux coutumes des pays qu’il a colonisés, qu’il néo-colonise ou qu’il visite simplement en touriste ?

Où et quand avons-« nous » adopté la langue, la religion, les traditions vestimentaires ou culinaires, les modes familiaux ou sociaux, la manière de voir des peuples à qui nous avons imposé notre présence ?

Les Belges au Congo ? Les Français en Algérie ou en Indochine ? Les Espagnols ou les Portugais en Amérique Latine ou en Afrique ? Les Britanniques en Chine ? Les Américains au Nicaragua, au Laos ou en Afghanistan ?

Et comme touristes, en quoi nous adaptons-nous à quoi que ce soit des mœurs locales en Tunisie, en Turquie, en Thaïlande ou en Inde ?

Le « grand scientifique » Luc Trullemans a démontré que la science ne protège pas de la bêtise. Et au lieu de le virer, RTL aurait mieux fait d’employer son média pour le soumettre au débat public. Et supprimer quelques heures de pub pour les marques qui tuent « chez eux » pour faire place à la réflexion sur les mécanismes qui alimentent la haine « chez nous ».

Source : http://www.egalite.be/?p=6051

JPEG - 73.9 ko