Etat espagnol : Face au nouveau scandale de corruption du PP : Démission du gouvernement ! A bas le régime de 1978 !

Izquierda Anticapitalista 31 janvier 2013

L’information relayée aujourd’hui par le journal « El Pais » en rapport avec la comptabilité opaque du PP et les sommes reçues par d’importants dirigeants de ce parti démontrent une fois de plus la décadence absolue de ce régime.

Cette nouvelle démontre ce que nous savions suffisamment déjà : que la corruption est répandue parmi ceux qui ont fait de la politique leur profession et qu’ils s’y trouvent, de fait, pour s’enrichir et favoriser leurs intérêts de classe.

Les mêmes politiciens qui nous imposent des sacrifices, nous suppriment des droits et nous condamnent au chômage et à l’émigration sont les mêmes qui se remplissent les poches et qui magouillent de manière frauduleuse avec leurs amis patrons. Nous ne leur devons aucun respect. Ni à eux ni à des institutions qui sont à leur service, à commencer par une Monarchie corrompue et parasitaire.

Ceci est un gouvernement illégitime. Ce gouvernement doit démissionner. Maintenant. Et il ne le fera qu’avec une forte pression dans la rue, d’en bas. La démission de ce gouvernement doit être le premier pas pour mettre ce régime « sans dessus dessous ».

Car ce qui se passe en ce moment n’est pas un problème d’un gouvernement, d’un parti ou de quelques politiciens. C’est un problème de modèle, de système.

Les travailleurs, les précaires, ceux et celles d’en bas, nous ne pouvons attendre plus. Il faut rompre le cercle de la spoliation, du vol, de la corruption.

L’heure est venue pour une alternative de rupture qui place les intérêts de la majorité sociale au dessus du business d’une poignée. Il faut les virer. Aujourd’hui mieux que demain.

Communiqué d’Izquierda Anticapitalista (Gauche anticapitaliste) du 31 janvier 2013.
Traduction française : Avanti4.be
www.anticapitalistas.org