Des chômeurs s’invitent au meeting du PS à la Bourse

Chô-boulettes 6 mai 2014

Un collectif de chômeurs, dénommé « Chô-boulettes », s’invite ce lundi 5 mai à un meeting électoral du PS en vue de dénoncer son double discours sur les réformes entreprises en matière de sécurité sociale et de droit au chômage.
Yvan Mayeur, Karine Lalieux, Marie Arena et la vice-Première ministre Laurette Onkelinx sont présents à l’auditorium de la Bourse pour vanter le bilan de leur législature.

En perturbant ce meeting, Chô-boulettes souhaite placer les leaders du PS face à leurs responsabilités, dénoncer l’hypocrisie de leurs prises de position sur le chômage et exiger l’abrogation de « l’article 63 paragraphe 2 », voté à l’unanimité par les députés du PS, excluant des allocations de chômage plusieurs dizaines de milliers de personnes le 1er janvier 2015, dont la plupart se retrouveront au CPAS ou dans une situation plus précaire encore.

Pour Chô-boulettes, il est nécessaire de rappeler quelques évidences aux leaders d’un parti prétendant défendre la cause des travailleurs :

ni les chômeurs ni les travailleurs ne sont responsables de la dette de la Belgique ; en période de crise, renforcer la protection sociale devrait aller de soi ; l’époque du plein emploi est révolue ; prétexter la nécessité de mesures d’austérité pour démanteler la sécurité sociale, fruit de deux siècles de luttes, est un scandale ; porter atteinte au droit au chômage entraîne automatiquement une fragilisation des droits de tous les travailleurs.

Chô-boulettes exige la suppression de la limitation des allocations de chômage dans le temps, la fin des contrôles et des exclusions par l’ONEm, et la revalorisation de toutes les prestations sociales.

Chô-boulettes
Des chômeurs en puissance


http://www.stop632.be/
http://www.1000milliards.be/