Appel des forces de gauche de Russie, d’Ukraine et de Biélorussie contre la guerre : Arrêtez la guerre en Ukraine !

Collectif 16 juin 2014

Les 7-8 juin, une conférence des forces anti-guerre de la gauche de Russie, d’Ukraine et du Belarus a eu lieu près de Minsk. Son but était de renforcer l’unité des internationalistes des trois pays dans la lutte contre la violence endémique, contre l’hystérie nationaliste et la répression des deux côtés de la frontière russo-ukrainienne. Ci-dessous le texte de la déclaration de la conférence. Cet appel a été traduit par David Mandel. Nous invitons d’autres personnes à le signer.

Nous, les participants à la réunion d’organisation des organisations et des groupes de gauche et des marxistes de Biélorussie, de Russie, et d’Ukraine, considérons que notre tâche principale est de mettre fin à la guerre civile en Ukraine. Ce conflit militaire qui a suivi la victoire des forces néo-libérales et nationalistes de l’"Euromaidan" de Kiev a emporté des centaines de vies et a contribué à une montée sans précédent du chauvinisme et de la xénophobie dans les sociétés ukrainienne et russe.

Cette guerre permet à la classe dirigeante de rassembler la société ukrainienne autour de son régime, de distraire les travailleurs de l’ouest et l’est du pays de la lutte pour leurs droits sociaux et politiques, les opposant les uns aux autres dans l’intérêt de la grande bourgeoisie. Les gouvernements de Russie, de l’Union européenne et des États-Unis exploitent cette guerre civile en Ukraine pour le même but ; les gens qui meurent au Donbass sont des pions de leur concurrence.

Nous exprimons notre solidarité avec tous les participants des mouvements ukrainiens de gauche qui luttent contre la guerre, contre le nationalisme et contre la xénophobie, et nous considérons qu’il faut leur fournir toute l’information, tout l’appui politique et matériel possible. Nous nous opposons à la pression et à la répression de la part des parties au conflit. Nous nous opposons aux pogroms, à la torture et aux enlèvements dont les victimes sont des militants de gauche anti-fascistes et de tout autre citoyen ukrainien, indépendamment de leurs opinions politiques.

Nous nous opposons également à la persécution politique en Crimée. Arrêter la guerre - c’est la tâche principale de tous les mouvements de la gauche démocratique, indépendamment de leurs différents sur d’autres questions à l’ordre du jour politique. À cette fin, nous croyons qu’il est nécessaire de coordonner les efforts de tous les opposants à la guerre en Ukraine et de former un puissant mouvement anti-guerre de masse. Nos revendications sont :

- Nous exigeons du gouvernement ukrainien qu’il mette fin immédiatement à la dite "opération anti-terroriste », qu’il retire ses troupes du territoire des régions de Donetsk et Lugansk et de qu’il conclue un cessez-le-feu avec la milice et des Républiques populaires de Donestk et de Lugansk.
- Nous exigeons que les parties liées au conflit signent une entente de paix pour la cessation complète des hostilités, la libération de tous les prisonniers politiques et de guerre et le démantèlement des groupes armés.
- Nous exigeons que le gouvernement ukrainien libère les soldats qui ont été mobilisés par contrainte et dont les familles organisent maintenant des manifestations dans différentes régions d’Ukraine pour demander leur libération du service militaire.
- Nous exigeons de la Russie, de l’UE et des États-Unis de cesser complètement leur ingérence dans le conflit ukrainien et de cesser tout soutien aux parties liées au conflit.
- Nous exigeons la fin des campagnes chauvines menées par les médias russes et ukrainiens, qui, en utilisant le langage de la haine, sont parmi les principaux instigateurs de la guerre.
- Nous demandons l’adoption d’une nouvelle Constitution pour l’Ukraine, de nouvelles élections aux institutions gouvernementales des régions de Donetsk et Luhansk, un véritable droit à l’autodétermination et à l’autonomie du Donbass et de toutes les régions d’Ukraine.

Nous croyons qu’une condition importante pour la formation du mouvement anti-guerre est la consolidation tant au niveau de l’information que de l ’organisation des groupes de gauche dans l’ancien espace soviétique. À cette fin, nous allons lancer des initiatives conjointes sous le noms de la "Croix-Rouge" pour aider les militants de gauche et les objecteurs de conscience au service militaire qui ont souffert, ainsi qu’un réseau d’information des groupes de gauche et marxistes du Bélarus, de Russie et d’Ukraine.

Source : http://www.pressegauche.org/spip.php?article18046
En anglais : http://www.criticatac.ro/lefteast/zimmerwald-2014-stop-the-war-in-ukraine/

Signataires :

Vladimir Ishchenko, revue de critique sociale "Spilne" (The Commons), Ukraine
Andrew Manchuk, rédacteur de LIVA.com.ua, association "Borotba », Ukraine
Ivan Ovsyannikov, membre du Conseil central du Mouvement socialiste de la Russie, Russie
Journal Taras Salamanyuk, revue "Spilne », Ukraine
Sergei Soloviev, revue scientifique et éducatif "Skepsis", Russie
Rustam Sadykov, "Skepsis", Russie
Sergei Kozlovsky, membre du Conseil central du Mouvement socialiste de Russie, Russie
Dmitry Subbotin, revue "Skepsis", Russie
George Komarov, "Plateforme des travailleurs", Mouvement socialiste de Russie, Russie
Mikhail Piskunov, Mouvement socialiste de Russie, Russie
Artem Kirpichenok, MMT, Russie
Alexander Ivanov, le Mouvement socialiste de Russie, Russie
Tatiana Chizhov, revue Internet "Prasvet", Bélarus
Dmitry Isayonok, "Prasvet", Bélarus
Denis Denisov, opposition de gauche, Mouvement socialiste de Russie, Ukraine et Russie
Lyudmila Barkov, Russie
Sergei Odarich, revue LIVA.com.ua, Ukraine
Ilya Znamenskii, Russie
Elena Kuzmenok, Bélarus
Catherine Ruskevich, Bélarus
Alexander Markevich, RSD, Russie
Kirill Vasiliev - membre du Comité central du Parti communiste unifié (PCC), Russie
Stanislav Khudzik, RSD, Russie
Dmitry Ryder, RSD, Russie
Bulat Gilmanov, RSD, Russie
Georgi Ivanov, RSD, Russie
Vlad Milevsky, RSD, Russie
Leonid Rodin, président du syndicat interrégional de "Novoprof" Membre du Comité central du OKP
Eugene Valikov, AOS, Russie