Débats/Théorie/Histoire

  • Culture et révolution (IV). La révolution comme transformation radicale de la situation culturelle et sociale de l’homme

    Zaga Golubovic 22 janvier 2014

    Si la Révolution est une des caractéristiques essentielles de la praxis, « la praxis subversive » (Marx), elle est nécessairement réveil du sens de l’humain et prise de conscience de l’autonomie de l’individu. En effet, un individu sous-développé au double sens de l’« humain » et de son autonomie, ne participe pas au processus créateur du « devenir historique », ne peut être, dans le meilleur des cas, que le « carburant » dont se serviront les groupes et individus capables de mener à bien l’action révolutionnaire.
    On se heurte ici à l’impasse fondamentale : la révolution est-elle réalisable et ses objectifs révolutionnaires peuvent-ils être atteints si ses protagonistes sont d’une part, les individus de (...)

  • Réflexion de Genre (1). Patriarcat et/ou capitalisme : Rouvrons le débat

    Cinzia Arruzza 15 janvier 2014

    Il est assez courant de trouver dans des textes, des tracts, des articles ou des documents féministes, des références au patriarcat et aux rapports patriarcaux. On utilise souvent le terme de patriarcat pour signifier le fait que l’oppression et l’inégalité de genre ne sont pas sporadiques ou exceptionnelles. Elles ne peuvent être réduites à des phénomènes qui ne se produiraient qu’à l’intérieur des relations interpersonnelles car ce sont, au contraire, des questions qui traversent la société toute entière et qui se reproduisent sur base de mécanismes que l’on ne peut pas expliquer en restant sur le plan individuel.
    Bref, on utilise souvent le terme de patriarcat pour souligner que l’oppression de genre (...)

  • 95 ans après l’assassinat de Rosa Luxemburg

    Luc Gérard, Michael Löwy 15 janvier 2014

    Il y a 95 ans, le 15 janvier 1919, Rosa Luxemburg était assassinée par la soldatesque contre-révolutionnaire à Berlin, avec la complicité directe des dirigeants sociaux-démocrates allemands. Nous revenons dans ce dossier sur cet événement tragique et son contexte historique ainsi que sur un aspect important de l’œuvre de celle qui fut la plus grande théoricienne marxiste du XXe siècle : sa conception de la démocratie socialiste. Cet aspect de son œuvre reste sans nul doute la plus actuelle face à la nécessité de refonder un marxisme révolutionnaire et un projet socialiste débarrassés de toute scorie stalinienne et autoritaire. (Avanti4.be)
    L’assassinat de Rosa Luxembourg et Karl Liebknecht
    Luc Gérard La (...)

  • Désynchronisation des luttes sociales et politiques

    Richard Poulin 22 décembre 2013

    La crise économique mondiale provoque des résistances, des luttes, des grèves et même des soulèvements. De nouveaux mouvements comme ceux des IndignéEs et des Occupons ont fait leur apparition, mais il y a un décalage entre l’explosivité de la situation sociale et sa traduction dans l’action politique. De nouvelles formes d’organisation apparaissent, mais beaucoup sont instables et plusieurs s’avèrent éphémères. Plus encore, il n’y a jamais eu en même temps une crise aussi globale et profonde du capitalisme et un mouvement ouvrier aussi faible.
    Pourtant, les luttes contre les plans d’austérité se multiplient. Les grèves générales se sont succédé en Grèce, au Portugal et en Espagne. Au Québec, en (...)

  • 2014 : La gauche en débat (II). Vu de Flandre : Sur le retour de Vincent Decroly

    David Dessers 16 décembre 2013

    Étonnant. C’est ainsi qu’on pourrait décrire le retour de l’homme politique wallon Vincent Decroly. L’ancien parlementaire Écolo revient sur la scène politique après dix ans d’absence. Il va désormais participer à un nouveau mouvement politique appelé VEGA, pour Verts et à Gauche. Ou comment un ancien « chevalier blanc » se décrit maintenant comme rouge et vert…
    En 2003, Vincent Decroly a quitté la Chambre. Il en avait assez. Alors qu’il avait participé à la création d’Écolo en 1983, il ne pouvait plus cautionner l’évolution de ce parti. En 1999, Écolo a fait partie du gouvernement arc-en-ciel et ce gouvernement ne lui convenait pas : trop néolibéral, trop fidèle à l’Union européenne, trop de cadeaux au (...)

  • Culture et révolution (III). La propagande du prolétariat, c’est la vérité

    Marcel Martinet 15 décembre 2013

    « Traiter le prolétariat comme un moyen qu’on manœuvre suppose à quelque degré qu’on le méprise – ce prolétariat qu’on veut sauver, oui, mais sans qu’il ait à se mêler de la manière dont il devra être sauvé. » . Pour Marcel Martinet, la culture « prolétarienne » doit se construire non pas à partir de dogmes édictés par un quelconque parti, ni par des « chefs éclairés » ; elle doit s’inscrire dans le même principe fondamental résumé par Marx : « l’émancipation du prolétariat sera l’œuvre du prolétariat lui-même ». Et dans ce combat culturel, la vérité est la clé de son émancipation. Écrivain, poète et militant révolutionnaire français, Marcel Martinet (1887-1944) a collaboré aux journaux « La Vie ouvrière » et « L’École de (...)

  • Débat : La diminution de la TVA sur l’énergie, une bonne idée ?

    David Dessers, Matthias Lievens 8 décembre 2013

    Après quelques tergiversations, le gouvernement a donc finalement décidé de réduite le taux de TVA sur l’électricité de 21 à 6% à partir d’avril 2014. Histoire de s’offrir à bon compte une image « sociale » à la veille d’élections cruciales, mais aussi, pour le PS, de satisfaire à la fois une revendication syndicale et de couper l’herbe sous le pied d’une revendication-phare d’un PTB en croissance dans les sondages. Telle qu’elle a été décidée par le gouvernement, la mesure est pourtant bien loin de correspondre aux attentes de ces organisations progressistes, la réduction se limite à l’électricité et le saut d’index en découlant neutralisera pratiquement son effet sur le pouvoir d’achat des salariés. En outre, (...)

  • Mika Etchebéhère (1902-1992) : Capitaine de milice du POUM

    Pepe Gutiérrez-Álvarez 4 décembre 2013

    Militante révolutionnaire et féministe infatigable, seule femme à la tête d’une unité combattante dans l’armée républicaine pendant la Guerre civile espagnole, un récent film documentaire (projeté actuellement au Festival du Film de Mar del Plata en Argentine) rend hommage à la figure exceptionnelle de Micaela Feldman, connue sous le nom de « Mika » Etchebéhère. Ses mémoires, intitulées « Ma guerre d’Espagne à moi » ont été publiées en français en 1998 chez Actes Sud. Dans ce texte, Pepe Gutiérrez-Álvarez, qui l’a connue pendant le Mai 68 à Paris, évoque cette femme hors du commun qui, de Buenos Aires à Madrid, en passant par Berlin et Paris, n’a « rien lâché » alors qu’il était « minuit dans le siècle ». (...)

  • 2014 : La gauche en débat (I). Remarques critiques sur l’évolution récente de la LCR vis-à-vis du PTB

    Ataulfo Riera 1er décembre 2013

    Alors que les « méga-élections » de 2014 approchent à grand pas, l’état et l’avenir de la gauche radicale et anticapitaliste en Belgique offrent une image contrastée entre, d’une part, une balkanisation poussée de petites formations anciennes (PC, LCR, PSL, LCT…) ou plus récentes (Vega, MG, Rassemblement R…) et, d’autre part, un PTB de plus en plus hégémonique et probablement en passe de réussir son pari d’obtenir un ou deux parlementaires. Le tout avec comme toile de fond une crise continue du capitalisme, de graves reculs sociaux savamment distillés et une passivité quasi-totale des sommets syndicaux face à une social-démocratie prête à jouer à nouveau la carte du « moindre mal » et du « barrage contre le (...)

  • Les révolutionnaires et les institutions

    Rolando Astarita 1er décembre 2013

    En Argentine, au second tour des élections partielles du 27 octobre dernier, la gauche révolutionnaire a connu une percée significative. Le Front de Gauche et des Travailleurs (FIT) - qui rassemble essentiellement trois organisations trotskystes : le Parti Ouvrier, le Parti des Travailleurs Socialistes et la Gauche Socialiste - a obtenu 1,2 million de voix (soit 5 % à l’échelle nationale), avec des pointes importantes dans les provinces de Salta (19%), Mendoza (14%), Santa Cruz (11%) et Neuquén (10%). Trois députés du FIT ont été élus au Parlement national et plusieurs autres au niveau des régions. Dans la ville de Salta, le FIT est également arrivé en tête. Cette évolution amène l’économiste (...)