Débats/Théorie/Histoire

  • La tragédie d’Isaac Babel (1894-1940)

    Lisandro Otero 8 juillet 2014

    A l’occasion du 120e anniversaire (13 juillet 1894) de la naissance de l’auteur de « Cavalerie rouge », nous reproduisons ci-dessous un article de Lisandro Otero évoquant brièvement la vie et l’œuvre du grand écrivain russe au destin tragique (Avanti4.be).
    Comme tant d’autres écrivains soviétiques, Isaac Babel a intensément souffert des contradictions et des crimes du stalinisme. « Cavalerie rouge », son œuvre majeure, a été publiée en 1925 suite à son expérience au sein du Premier régiment de Cosaques du général bolchévique Semyon Boudienny, régiment qu’il avait rejoint en 1920 pendant le Guerre civile. Mais son expérience littéraire remonte 1916 lorsqu’il a commencé à collaborer avec la revue littéraire « (...)

  • Réflexion de genre (4) : Repenser le capital pour repenser le genre

    Cinzia Arruzza 8 juillet 2014

    Dans la précédente « Réflexion de Genre », j’ai voulu éclaircir les limites de la « pensée fragmentée », celle qui photographie les différents types d’oppression et de domination sans en comprendre l’unité intrinsèque, en ramenant chacune de ces facettes à un système autonome. J’avais en outre critiqué la lecture du rapport entre capitalisme et oppression de genre qui repose sur ce que j’ai défini comme l’idée du « capitalisme indifférent ». Il est temps maintenant d’aborder cette fameuse « Théorie Unitaire », ainsi que le concept de « reproduction sociale ».
    Reconceptualiser le capital
    Les positions « dualistes » partent souvent de l’idée que la critique marxiste de l’économie politique analyse les lois purement (...)

  • Discussion à propos de l’interdiction des licenciements dans les entreprises qui font des bénéfices

    Erik Demeester, Jean Peltier 3 juillet 2014

    Raoul Hedebouw, député fédéral du PTB, a annoncé, lors du meeting « Tournée Nationale » à Bruxelles, que la première proposition de loi que le parti introduirait au parlement viserait à interdire les licenciements dans les entreprises qui font des bénéfices. Dans la foulée, Erik Demeester, militant marxiste flamand animateur de la revue Vonk (et de sa version francophone Révolution), que nous avons eu l’occasion d’interviewer à plusieurs reprises, a publié sur le site de celle-ci un article consacré à ce thème. Jean Peltier, membre de l’équipe d’Avanti, a répondu de manière critique à cet article. Nous publions ci-dessous ces deux articles. (Avanti4.be)
    A propos de l’interdiction des licenciements dans les (...)

  • José Carlos Mariategui et la révolution permanente

    Michael Löwy 30 juin 2014

    On célèbre cette année le [cent vingtième] anniversaire de la naissance de José Carlos Mariategui (1894-1930), le grand marxiste latino-américain et un penseur comparable, par la force et l’originalité de sa pansée, aux grands marxistes européens.
    Un des aspects les plus importants – et aussi controversés – de son œuvre est sa conception de la révolution péruvienne et latino-américaine, développée surtout au cours de ses dernières années, souvent en polémique avec Haya de la Torre et son parti (l’APRA, Alliance populaire révolutionnaire américaine). Il s’agit d’une vision stratégique qui présente des analogies frappantes avec la théorie de la révolution permanente.
    Mariategui connaissait des écrits de Trotsky (...)

  • Le marxisme et l’Ukraine : contre la « Realpolitik » infantile

    Nicolás González Varela 28 juin 2014

    Plus encore qu’avec le cas de la Libye ou de la Syrie, on assiste aujourd’hui, dans le contexte des tensions et des rivalités inter-impérialistes entre les Etats-Unis, l’UE et la Russie au sujet de l’Ukraine, à un « revival » inquiétant des conceptions staliniennes les plus simplistes et dogmatiques dans certains secteurs de la gauche radicale internationale. Des conceptions qui entrent d’ailleurs parfaitement en écho avec la montée des théories conspirationnistes notamment véhiculées par l’extrême-droite, ce qui suscite une énorme confusion et des positionnements pour le moins étonnants, y compris parmi certains courants issus du "trotskysme". Ce retour à une vision manichéenne de la lutte entre les « (...)

  • PTB : Se débarrasser du stalinisme, mais comment ?

    Erik Demeester, Jean Peltier 23 juin 2014

    Le PTB/PVDA a réalisé une percée nationale aux élections du 25 mai mais celle-ci a été plus marquée en Wallonie (5,8%) et à Bruxelles (3,9%) qu’en Flandre (2,5%), ce qui explique que tous les nouveaux députés, tant fédéraux que régionaux, ont été élus en Wallonie et à Bruxelles. En particulier, Peter Mertens, président du Parti, rate de peu à 2000 voix près un siège à Anvers. Il obtient quand même 26.000 voix de préférence (131 députés élus au parlement fédéral ont reçu moins de voix que Peter Mertens !). Comment le PTB/PVDA vit-il cette situation ? Comment expliquer aussi les déclarations récentes de dirigeants du parti amorçant une prise de distance plus marquée avec Staline et le stalinisme ? Nous en avons discuté (...)

  • Les révolutions bourgeoises ont-elles existé ?

    Robert Lochhead 23 juin 2014

    Depuis la fin du XIXe siècle s’était imposée au sein du marxisme une conception des « révolutions bourgeoises » qui, rejoignant une tradition commémorative de mouvements démocratiques bourgeois, ou petits-bourgeois, ou encore sociaux-démocrates, s’est vulgarisée très largement, influençant dans de nombreux pays toute une culture historique dominante, tout en conférant au concept de « révolution bourgeoise » une étiquette de provenance marxiste, et même d’orthodoxie marxiste.
    Une certaine tradition marxiste
    Dans cette conception, la bourgeoisie, s’étant renforcée et enrichie par le développement du commerce puis du capitalisme au sein même de la société féodale, se révolte contre les obstacles que celle-ci (...)

  • Libération nationale et bolchevisme : l’apport des marxistes de la périphérie de l’empire tsariste

    Eric Blanc 16 juin 2014

    Une mise en perspective à partir des régions périphériques de l’empire tsariste nous oblige à repenser de nombreuses hypothèses largement répandues sur les révolutions de 1905 et 1917, ainsi que l’évolution des analyses marxistes sur la libération nationale, la lutte paysanne, la révolution permanente et l’émancipation des femmes. Cet article analyse les débats marxistes sur la question nationale jusqu’en 1914. J’y soutiens que la stratégie du marxisme anti-colonial qui s’est finalement imposée fut élaborée pour la première fois par les marxistes des nationalités périphériques de l’empire tsariste, et non par les bolcheviques.
    Lénine et ses camarades étaient à la traîne par rapport aux marxistes non russes sur (...)

  • Dossier : Marx, Piketty et la crise capitaliste

    David Harvey, José Luis Lezama, Vicenç Navarro 16 juin 2014

    Le livre de l’économiste français Thomas Piketty, « Le Capital au XXe siècle » (Seuil, 2013) rencontre un succès impressionnant – et singulièrement aux Etats-Unis. Ce succès, ainsi que son contenu et ses propositions suscitent de nombreuses polémiques et controverses à gauche. Les contributions que nous publions ci-dessous se situent ainsi à divers niveaux critiques ; celle de Vicenç Navarro, économiste espagnol que l’on pourrait qualifier de « néo-keynésien de gauche », influencé par le marxisme, souligne les apports de Piketty tout en en pointant ses « silences ». David Harvey, géographe marxiste et spécialiste du « Capital » de Marx, s’attache quant à lui à une critique méthodologique et conceptuelle de (...)

  • Ukraine : Le bolchevisme devant une révolution nationale imprévue (1917-1920)

    Zbigniew Marcin Kowalewski 9 juin 2014

    Les dramatiques événements en Ukraine suscitent d’intenses polémiques à gauche et illustrent à nouveau pour les marxistes toute l’importance de la « question nationale » et de son articulation avec l’analyse de l’impérialisme. La question clé de l’indépendance et de l’unité de l’Ukraine face aux différents impérialismes – et en premier lieu face à l’impérialisme russe - constitue en effet une constante dans son histoire. Ecrit en 1989, le texte de Zbigniew Kowalewski que nous publions ici dans sa quasi intégralité apporte un éclairage historique de très grande valeur pour comprendre certains de ces éléments dans la situation actuelle en Ukraine. Il montre notamment que la complexité de cette situation n’est (...)