Riposte-CTE

  • Riposte.Cte et Ginger au salon de l’emploi le 15 octobre 2013

    Riposte-CTE 22 octobre 2013

    Action au salon de l’emploi à Liège, riposte vivante et concrète aux propos insultants du trio Daems-Laruelle-Fonck à l’égard des travailleurs hors emploi ! Et à l’article 63§2 qui, désormais, limite dans le temps les allocations d’insertion, forçant des milliers d’entre nous à accepter tout boulot dans n’importe quelle conditions !

  • Action Riposte.cte au Salon de l’Emploi à Liège

    Riposte-CTE 16 octobre 2013

    Cet après-midi à Liège, riposte vivante et concrète aux propos insultants du trio Daems-Laruelle-Fonck à l’égard des travailleurs hors emploi ! Et à l’article 63§2 qui, désormais, limite dans le temps les allocations d’insertion, forçant des milliers d’entre nous à accepter tout boulot dans n’importe quelle conditions !
    Des proches, membres ou sympathisants des collectifs "Riposte.cte" et "GINGER" ont déployé spectaculairement sur l’ensemble du grand escalier central du Palais des Congrès leur résistance aux agressions dont sont victimes les chômeurs et chômeuses de ce pays depuis des années mais avec une surdose incroyable depuis quelques jours. Où l’on parle de Retour à un Travail Bénévole Forcé (RTBF... (...)

  • Manifestation contre la réforme du chômage à Namur : Ceci n’est pas une crise, c’est une escroquerie !

    Riposte-CTE 15 avril 2013

    Sous prétexte de « lutte contre le chômage » et de « quête du plein emploi », voilà plus de 30 ans que nos dirigeants détricotent méticuleusement nos acquis sociaux et pour quel résultat ? Une précarisation généralisée et un chômage qui explose.
    Un rapide coup d’oeil à la richesse indécente affichée par un Mittal ou autre spécialiste du vol social devrait pourtant suffire à nous convaincre que ce n’est pas l’argent qui manque. Et pour cause ! Nous n’avons jamais produit autant de richesses ! Elles se concentrent simplement entre les mains des « 1% » au détriment de ceux qui les produisent réellement : les travailleurs, avec ou sans emploi.
    C’est pourquoi nous devons refuser le chantage à l’emploi qui souvent (...)