Pierre Stambul

  • Comprendre le conflit israélo-palestinien et le sionisme en 10 minutes

    Pierre Stambul 29 juillet 2014

    Explication du sionisme et du conflit israélo-palestinien en 10 minutes par Pierre Stambul membre de l’UJFP (Union juive française pour la paix).

  • Honte à ceux qui font de l’antisémitisme leur fonds de commerce !

    Pierre Stambul 15 avril 2013

    Dans une interview à La Libre Belgique le 27 mars, Maurice Sosnowski, président du Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) et professeur de médecine à l’ULB, y allait d’une diatribe dont il a le secret : « Aujourd’hui, le mot sionisme est associé au mot nazisme puis au peuple juif. Une banalisation de plus. L’extrême gauche européenne y participe avec, en Belgique, le PTB et les jeunes du Comac à l’université. [ ] Aujourd’hui, sous le couvert de l’antisionisme, ces groupes sont antisémites. [ ] la focalisation sur les événements du Proche-Orient vient du fait que les gens sont antisémites, pas l’inverse. » On reconnaît bien là le style racoleur et les amalgames douteux dont le (...)

  • Quelques réflexions sur le Mali

    Guillermo Almeyra, Pierre Stambul, Santiago Alba Rico 13 février 2013

    Les interventions militaires occidentales se sont multipliées. En Afghanistan, en Irak, en Libye, le même prétexte a toujours été avancé : protéger la « civilisation », les femmes, la démocratie contre la barbarie. On a vu le résultat : des centaines de milliers de victimes « collatérales » (en grande majorité des civils), des sociétés désintégrées, des intégristes légitimés et armés. Et c’est le chaos produit par l’intervention impérialiste en Libye qui produit aujourd’hui le chaos au Mali ou dans le Sahara algérien.
    — La Françafrique est plus que jamais une réalité. L’armée française qui intervient est celle qui a soutenu le génocide rwandais. Les armées africaines qui interviennent ont installé des dictatures par (...)

  • La Palestine sur un strapontin à l’ONU : gifle infligée à l’occupant et remake d’Oslo

    Pierre Stambul 19 décembre 2012

    L’incroyable impunité dont jouissent les dirigeants israéliens et la solidarité sans faille qu’ils obtiennent sans difficulté de la part des Etats-Unis et de l’Union Européenne expliquent la fuite en avant coloniale à laquelle on assiste. Les puissances occidentales ont bloqué en 2011 l’entrée de la Palestine à l’ONU comme Etat membre. Cela a été immédiatement interprété par Nétanyahou comme un feu vert à de nouvelles agressions : d’où la relance de la colonisation, l’attaque contre Gaza en novembre 2012 et les menaces incessantes d’attaque « préventive » contre l’Iran.
    L’apartheid
    Le gouvernement israélien dit clairement qu’il ne rendra pas le moindre territoire, qu’il n’y aura pas d’Etat palestinien et qu’il (...)