Olga Rodríguez

  • Le droit à la désobéissance civile

    Olga Rodríguez 12 décembre 2013

    « Notre problème n’est pas la désobéissance civile mais bien l’obéissance » . Howard Zinn, historien et activiste étatsunien.
    Rosa Parks a démontré il y a plusieurs dizaines d’années toute l’importance de la désobéissance en tant que stratégie. Lorsque le 1er décembre 1955 un conducteur d’autobus menaça d’appeler la police si Parks ne cédait pas son siège à un passager blanc, elle répondit : « appelez-la ». Nous connaissons tous les conséquences de cette attitude historique. Cela a signifié le début de la fin de la ségrégation raciale qui s’appliquait de manière systématique dans plusieurs régions des Etats-Unis.
    Accuserions-nous aujourd’hui Rosa Parks ou les femmes suffragettes qui conquirent leur droit de vote par (...)

  • Iran-Etats-Unis : Washington ne joue déjà plus seul sur l’échiquier mondial

    Olga Rodríguez 28 novembre 2013

    Au Moyen Orient, les choses se sont sensiblement compliquées depuis l’éclatement des révoltes arabes en 2011. La simple équation d’avant a évolué vers des alliances plus complexes et contradictoires. L’Arabie saoudite et Israël partagent plus d’intérêts encore, applaudissent le coup d’Etat en Egypte de juillet dernier et observent aujourd’hui avec horreur les négociations entre Washington et l’Iran. Ce n’est un hasard si ce sont précisément eux, avec l’Egypte, les alliés traditionnels des Etats-Unis dans la région.
    Ce qui s’est passé autour de la Syrie a marqué un tournant dans ce nouvel ordre international. La Russie et la Chine, membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies, ont opposé leur (...)

  • Syrie : Chronique d’une intervention annoncée (pour l’instant)

    Olga Rodríguez, Piero Maestri 30 août 2013

    Soyons clairs : nous sommes totalement et sans le moindre doute opposés à toute intervention militaire des Etats-Unis et de ses alliés contre la Syrie. Nous sommes au premier rang pour dénoncer ce type d’intervention depuis 20 ans déjà (de l’Irak à la Yougoslavie, de l’Afghanistan à la Somalie, de la Libye au Mali et bien d’autres) et nous nous sommes mobilisé-e-s pour dénoncer et nous opposer à la participation politique, militaire et financière de nos pays à ce type d’intervention.
    Depuis quelques jours, il semble qu’une intervention militaire dirigée contre la Syrie puisse se concrétiser par des bombardements menés par les Etats-Unis et certains pays alliés. Aux yeux de la diplomatie internationale et (...)

  • Ce n’était qu’un début... Egypte, Révolution acte II : un espoir pour les peuples

    Jacques Chastaing, Olga Rodríguez, Santiago Alba Rico 3 juillet 2013

    Ce dimanche 30 juin, il y aurait eu entre 14 et 33 millions de manifestants pour exiger la chute de Morsi. Bien plus que lors des 18 jours cumulés de la révolution de janvier 2011. Probablement la plus grande manifestation de l’histoire de l’humanité ! Ses principaux organisateurs ont donné un ultimatum à Morsi le mardi 2 juillet à 17h pour « dégager », faute de quoi ils appelleraient à une grève générale illimitée et un mouvement de désobéissance civile jusqu’à ce qu’il tombe. La veille, l’armée lançait à son tour un ultimatum de 48h à Morsi pour satisfaire les demandes du peuple, sinon elle prendrait le pouvoir. Aussi nombreux que la veille, le peuple a à nouveau envahi les rues pour dire sa joie et fêter « (...)

  • Le parc Gezi évacué, Istanbul et la Turquie explosent

    Olga Rodríguez, Sungur Savran 17 juin 2013

    Après des jours d’hésitation et de négociation, le gouvernement a finalement décidé d’évacuer la Commune de Taksim, là où des milliers de gens campent dans le parc Gezi et que des dizaines de milliers d’autres ont visité tous les soirs. La police a attaqué le parc Gezi samedi soir (15 Juin). Après l’avoir fait évacuer à l’aide de gaz lacrymogènes et, grande nouveauté, de canons à eau dans laquelle celle-ci est apparemment mélangée à un type particulier de produits chimiques, car elle brûle la peau de tous ceux qu’elle touche, la police a rasé les tentes, l’infirmerie, les cuisines et la bibliothèque qui y avaient été installées.
    Mais l’écrasement d’un foyer de résistance a entraîné l’éruption d’un millier (...)

  • Dossier Venezuela : Après la mort de Chávez

    Guillermo Almeyra, Olga Rodríguez, Patrick Guillaudat, Santiago Alba Rico 7 mars 2013

    Décédé des suites d’un cancer le 5 mars 2013, Hugo Chávez a concentré sur son nom autant de haines que de passions. Hai à droite pour avoir osé remettre en cause la subordination du Venezuela aux intérêts US et l’accaparement de la rente pétrolière par les classes sociales privilégiées. Adulé par une population qui a vu reculer la misère, et qui a enfin profité d’une part non négligeable des revenus pétroliers.
    A l’encontre du dogme néolibéral qui traite l’économie come un phénomène naturel et nie toute possibilité d’intervention politique pour la contrôler, Chávez a remis au goût du jour le primat du politique sur l’économie. Malgré un lourd héritage historique où le mouvement social a été lourdement réprimé (...)

  • Les demandes insatisfaites de la révolution égyptienne

    Olga Rodríguez 27 janvier 2013

    Ce vendredi 25 janvier en Egypte, cela fait deux ans qu’ont commencé les révoltes qui ont débouché sur la chute d’Hosni Moubarak et le processus de transition qui est encore en cours. Plusieurs organisations politiques et sociales, comme le Mouvement du 6 avril, Kifaya, le Parti de Mohammed El Baradei, les socialistes, les nasséristes, le Wafd ou encore le Courant populaire égyptien de Hamdin Sabahi, ont appelé à des marches à partir de différents points du Caire pour converger sur la Place Tahrir. Des manifestations sont également prévues dans d’autres villes du pays.
    On a déjà enregistré ces derniers jours des affrontements entre manifestants et forces de sécurité autour de Tahrir. En outre, les (...)

  • Gaza : Qu’est-ce qui est différent cette fois-ci ?

    Olga Rodríguez 25 novembre 2012

    Les révoltes arabes ont éloigné le Hamas de la Syrie et l’ont rapproché du Qatar. L’Egypte cherche à revaloriser le prix de ses accords de paix avec Israël. Ces changements dans le statu quo régional peuvent préjudicier les intérêts d’Israël.
    1. Le Hamas
    Les révoltes arabes ont bouleversé l’ordre régional et modifié certaines alliances au Moyen Orient. Le virage opéré par le Hamas le démontre : il y a un an, il a décidé de changer ses cartes. Il a pris ses distances avec le régime syrien, qui subit des révoltes internes avec l’appui d’acteurs externes, il abandonné ses bureaux situés à l’étranger de Damas et les a provisoirement installés au Qatar, à l’invitation de l’émir de ce pays qui maintient de bonnes (...)

  • Ce que le Prix Nobel appelle « Paix »

    Olga Rodríguez 13 octobre 2012

    Le Prix Nobel de la Paix a été décerné à une Europe qui exige la réduction de droits aussi élémentaires que le droit à l’enseignement et à la santé publique, une Europe qui opte pour des politiques qui contribuent à la croissance de la pauvreté et de l’inégalité sociale, qui étrangle les pays de sa périphérie en les endettant afin qu’ils remboursent leurs créanciers : les banques françaises et allemandes essentiellement.
    Le Prix Nobel récompense une Union européenne qui gouverne au service des banques et du pouvoir financier en asphyxiant sans cesse les gens : en Espagne, le taux de pauvreté atteint déjà 26,4% - le plus élevé dans l’UE – tandis que les 10 patrons les plus riches de la Bourse espagnole ont (...)

  • Au-delà du film contre l’Islam

    Olga Rodríguez 23 septembre 2012

    Les secteurs les plus conservateurs du monde musulman et du christianisme étatsuniens tentent de relancer le « choc des civilisations » en utilisant comme instrument un film anti-islam. Les médias focalisent l’attention sur les protestations contre ce film alors que d’autres manifestations et grèves sans contenu religieux et où participent des milliers de personnes sont ignorées.
    Au cours de ces derniers mois, des milliers de personnes ont protesté en Egypte contre le Fonds Monétaire International, pour un enseignement public digne, pour un salaire minimum et pour que les responsables de la Junte militaire et les criminels de la dictature soient jugés et condamnés. Il y a eu des affrontements (...)